Revendez au réseau l'électricité en trop de votre voiture électrique !

21/10/2016

 

Pas tout à fait de la science-fiction :
Revendez l'électricité stockée dans votre voiture électrique et dont vous n'avez pas besoin tout de suite !

 

Autant vous l'avouer, le gros titre ci-dessus est un peu prématuré… mais il ne s'agit pourtant pas de science-fiction ! Bientôt, grâce aux réseaux électriques intelligents, vous pourrez effectivement réinjecter et revendre les réserves d'électricité excédentaires stockées à un moment donné dans la batterie de votre voiture électrique !

 
Et votre voiture devient fournisseur d'électricité !

 

chargementvoitureelectrique.jpg
 

 

La mobilité électrique continue de vivre sa révolution : en 2015, déjà 60 000 véhicules 100 % électriques roulaient sur les routes françaises… et ils seront 2 millions à l'horizon 2020 !* 
Ce chiffre impressionnant impose aussi un véritable défi pour les réseaux électriques chargés d'alimenter tous ces véhicules. Plus ils seront nombreux et plus les réseaux seront sollicités.
Par exemple, les réseaux électriques parviendront-ils à "gérer" la recharge simultanée de centaines de milliers de véhicules pendant les périodes de pointe (typiquement en hiver à 19 heures) ?
La réponse est "Oui", d'autant qu'une nouvelle révolution se prépare : votre véhicule pourrait bientôt être utilisé comme moyen de stockage et de revente d'électricité ! Un vrai fournisseur d'électricité sur 4 roues en quelque sorte, qui viendrait en renfort des réseaux électriques trop sollicités…

Votre meilleur Directeur des ventes : le réseau intelligent !

On les appelle Smart Grids, mais en bon français, ce sont tout simplement les nouveaux réseaux d'électricité dits intelligents parce qu'ils savent gérer les flux électriques dans les deux sens (du producteur d'électricité au consommateur et inversement). Les smart grids ont déjà permis la création du compteur communiquant Linky™, actuellement en déploiement dans tous les foyers français.

Ce sont justement les capacités communicantes de ces réseaux intelligents qui ont inspiré le concept d'utilisation de la voiture électrique comme moyen de stockage et de redistribution d'électricité.

L'idée est simple : un véhicule électrique reste inutilisé pendant 95 % de sa durée de vie et ses trajets quotidiens nécessitent moins de 80 % de la capacité de sa batterie (source CRE). Alors, pendant ces heures où la voiture est au repos, pourquoi ne pas récupérer et restituer cette électricité non utilisée au réseau?

Le principe consiste  pour le réseau, lorsqu'un véhicule est branché à une prise domestique ou une borne de recharge extérieure, soit à recharger la batterie du véhicule (comme c'est le cas actuellement), soit au contraire à prélever l'électricité de la batterie non utilisée et la réinjecter dans le réseau pendant les périodes de forte demande, moyennant une rétribution financière pour le possesseur de la voiture.

Grâce aux réseaux intelligents, capables de gérer à la seconde les pics d'électricité et d'interagir avec chaque véhicule branché, cette "bascule" se déroulerait de manière totalement transparente et ne nécessiterait pas la moindre intervention du possesseur de la voiture !

Des projets visant à évaluer la faisabilité de ce concept sont déjà lancés dans plusieurs pays d'Europe. Parallèlement, les plus importants constructeurs automobiles mènent des expérimentations poussées pour intégrer de manière optimale le système  "VGE" (Vehicle to Grid) dans les batteries de leurs modèles électriques.

Alors préparez-vous à livrer de l'électricité… à votre réseau d'électricité !

*Source : ministère de l'écologie, octobre 2009

Avec Happ-e, stockez les économies :
-8 % sur vos consommations d'électricité (1) !

 

Sur le même thème