Electricité moins chère : une bonne isolation, de belles économies !

 

Un logement bien isolé peut diviser par deux votre facture de chauffage. Mais par où commencer, et quels types d'isolants choisir ? Happ-e, fournisseur d'électricité moins chère, vous donne les premiers éléments de réponse.

 

 

 

 

quelle-isolation-choisir.jpg

 

Isolation thermique chez vous : une étude s'impose

Dans un logement mal isolé, les déperditions de chaleur peuvent faire grimper votre facture de chauffage en flèche.

On estime en effet qu'un tel logement laisse échapper 25 à 30 %* de sa chaleur par la toiture, 20 à 25 % par les murs et 10 à 15 %* par les fenêtres.

Mais alors comment empêcher ces fuites de chaleur ? Et surtout quels sont les parties de votre logement à isoler en priorité ? Avant d'engager tout projet d'isolation chez vous, il est utile (voire indispensable) de faire réaliser un diagnostic thermique de votre logement par un professionnel. Il réalisera des simulations pour déterminer la meilleure stratégie d'isolation :

- Les points d'isolation à privilégier chez vous : murs, toiture, fenêtres …

- La surface à isoler pour chaque élément d'isolation retenue.

- Le traitement des ponts thermiques, par exemple les jonctions entre murs et planchers, souvent responsables eux aussi de déperditions de chaleur importante.

- L'état de la ventilation et le taux d'humidité : une isolation thermique sera toujours moins efficace si le logement est humide et mal ventilé. Il est donc important de traiter ces deux facteurs avant d'engager votre projet d'isolation.

 

Isolation thermique chez vous : dans le bon ordre, c'est mieux.

Sauf exception, qui sera peut-être mise en lumière dans le cadre de votre diagnostic thermique, les actions prioritaires à retenir pour une bonne isolation thermique sont :

 

1. L'isolation de la toiture et des combles

Le toit et les combles peuvent être responsables de 30 % des déperditions de chaleur chez vous.

Leur isolation est généralement simple et peu coûteuse.

 

2. L'isolation des murs

Encore un facteur important de déperdition de chaleur.

Leur isolation par l'extérieur ou l'intérieur a un coût certes non négligeable, mais elle assure des performances thermiques exceptionnelles et donc d'importantes économies de chauffage.

 

3. L'isolation des fenêtres

Même si les déperditions de chaleur par les fenêtres sont moindres que par le toit ou les murs, leur isolation peut vous permettre d'économiser jusqu'à 15 % sur votre facture de chauffage.

Remplacement de la fenêtre ou pose de double vitrage… quelle que soit la technique retenue, les travaux sont généralement rapides et leur efficacité est immédiatement ressentie.

 

Isolation thermique chez vous : choisissez les bons matériaux

Les matériaux d'isolation ont énormément progressé ces dernières années : plus efficaces, respectueux de l'environnement, plus économiques aussi.

Parmi les principaux matériaux utilisés actuellement :

- Les isolants en laine minérale, laine de verre ou laine de roche, ce sont les plus utilisés des isolants car ils procurent un excellent rapport performance thermique/prix

- Les isolants biosourcés comme leur nom l'indique, ce sont des isolants confectionnés à partir de végétaux : fibre de bois, chanvre, lin, cellulose…

- Les isolants en laine minérale composés à partir de laine de mouton ou de plumes de canard auxquels on ajoute des liants, ces isolants constituent une alternative écologique intéressante aux laines minérales. Ils se révèlent particulièrement efficaces pour l'isolation des combles.

- Les polystyrènes issus de l'industrie pétro-chimique, ces isolants conviennent à tous les types d'isolation : toiture, murs, planchers. Ils peuvent se présenter sous la forme de rouleaux, de panneaux ou de mousse à projeter.

 

* Source: guide pratique ADEME "Isoler son logement"

 

Votre électricité encore moins chère? Choisissez Happ-e !

Bon
à savoir

Des aides financières pour tous vos travaux d'isolation

L'isolation thermique des logements entre dans le cadre de la loi sur la transition énergétique et peut vous faire bénéficier à ce titre d'aides financières, notamment un crédit d'impôt de 30 %.

Pour en savoir plus sur ces aides, rendez-vous ici

Sur le même thème
  • isolation-toit.jpg
      Dans une maison, le toit et les combles comptent pour 25 à 30 % des déperditions de...
  • Isolation-fenetres.jpg
      Le saviez-vous? Des fenêtres ou portes-fenêtres mal isolées entraînent des déperditions...
  • isolation-murs.jpg
      Après la toiture, les murs d'une maison comptent pour une part importante dans les...