Votre fournisseur d'électricité
et la hausse des taxes de janvier 2016

 

Nouvelle hausse de taxe sur l'électricité. Quelles conséquences sur votre facture ?

Le 1er janvier 2016, l'une des taxes du tarif réglementé de l'électricité a subi une augmentation de 15,4 %. Quelle est cette taxe ? Et la hausse a-t-elle répercutée sur la facture d'électricité de votre fournisseur ?

 

 

Pas moins de 4 taxes sur le prix de l'électricité !

Le tarif de l'électricité en France est soumis à 4 taxes, identiques pour tous les fournisseurs d'électricité :

- La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA)

- La Contribution au service public de l’électricité (CSPE)

- Les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE)

- La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

Ces taxes représentent un peu plus du tiers du prix total de l'électricité.

> En savoir plus sur les taxes de l'électricité

 

 

Une seule taxe en hausse en janvier 2016 : la CSPE

La CSPE permet principalement de financer les politiques de soutien aux énergies renouvelables, et notamment le développement des filières photovoltaïque et éolienne dans le cadre de la transition énergétique.

C'est cette taxe qui a subi une hausse au 1er janvier 2016. Elle est passée de 1,95 centimes/kWh en 2015 à 2,25 centimes/kWh en 2016.

Par exemple si vous consommez 1 500 kWh, le montant correspondant de la CSPE s'élèvera à 33,75 €.

Après cette dernière hausse, la CSPE représente désormais 16 % de la facture d’énergie annuelle d’un client particulier. (Source CRE)

 

 

Quelles incidences sur le tarif de l'offre d'électricité Happ-e ?

Comme toutes les taxes sur l'électricité, le montant de la CSPE sur votre facture dépend du nombre de kWh consommés et non du prix HT de ces kWh pour lesquels vous continuez à bénéficier toujours, avec Happ-e, d'une réduction de 8 % sur le prix de vos consommations(1).

 

Découvrez l'offre Happ-e !

 

11/03/2016

Bon
à savoir

Les taxes sur l'électricité peuvent varier indépendamment l'une de l'autre, à la hausse comme à la baisse. Elles sont soit fixées par la Commission de Régulation de l'Energie (c'est le cas de la CSPE), soit fixées et votées par les Conseillers municipaux et généraux (comme la TFCE)

Sur le même thème