Location, vente : Tout savoir sur Diagnostic de Performance Energétique

 

Désormais obligatoire lors de toute vente ou location immobilière, mais aussi lors de la construction d'un logement, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) permet de connaître assez précisément le niveau de consommation d'énergie du logement, ainsi que son taux d'émission de gaz à effet de serre. Voici ce qu'il faut savoir sur le DPE.

 

Obligatoire tout comme les diagnostics déjà en place (plomb, risques naturels, etc.)

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) doit désormais pouvoir être présenté à tout candidat acquéreur ou locataire avant même la signature de la promesse de vente du contrat de location.

Il doit être effectué dans tous les types de logements à la vente, en construction ou à la location, exceptés ceux qui sont destinés à être occupés moins de 4 mois par an. Il est valable pendant 10 ans.

Seul un professionnel certifié peut réaliser le Diagnostic de Performance Energétique. En pratique, ce même professionnel est habilité à réaliser également et simultanément les autres diagnostics immobiliers (surface, revêtements au plomb, risques naturels…) également obligatoires lors des transactions immobilières.

 

Le Diagnostic de Performance Energétique, comment ça marche

Le principe du Diagnostic de Performance Energétique est d'évaluer la consommation d'énergie d'un bien et son impact en terme d'émission de gaz à effet de serre. Pour cela, le professionnel procède à l'observation des caractéristiques du bâtiment (surface, orientation, murs, fenêtres, matériaux, etc.), ainsi que de ses équipements de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation.

Pour chaque catégorie d'équipements le Diagnostic de Performance Energétique doit indiquer :

- La quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée ainsi qu'une évaluation des dépenses annuelles résultant de ces consommations,

- l'évaluation de la quantité d'émissions de gaz à effet de serre liée à la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée,

- l'évaluation de la quantité d'énergie d'origine renouvelable utilisée,

- des recommandations pour maîtriser les consommations d'énergie, en particulier les travaux qui pourraient être réalisés pour améliorer la performance énergétique du bâtiment, accompagnées d'une évaluation de leur coût et de leur efficacité.

Pour être rendus plus lisibles, les résultats du Diagnostic de Performance Energétique sont résumés par deux "étiquettes" classée de A à G (A correspondant à la meilleure performance, G à la plus mauvaise)

 

perf_energetique.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étiquette énergie, qui indique la consommation d'énergie primaire

 

perf_energetique_2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étiquette climat, qui indique la quantité de gaz à effet de serre émise.

 

Sources: Service-Public.fr et Ministère de l' Environnement

 

La performance Happ-e : - 8 % sur le prix de consommaations d'électricité !(1)

Bon
à savoir

UN BON DPE POUR MIEUX VENDRE SON BIEN IMMOBILIER ?

L'association Dinamic, créée par le Conseil supérieur du notariat, la Chambre des notaires de Paris et la Caisse des dépôts et consignations, a établi dans une étude réalisée en 2013 démontrant que la valeur de vente d'un bien immobilier augmente en moyenne de 5 % par lettre du DPE (4% en moyenne pour l'Ile-de-France).

Par exemple la valeur d'un bien d'une valeur de 100 000 euros en classement C passe à 120 000 euros pour un bien équivalent classé A

Etude menée en 2013 sur la basse des étiquettes énergie de 360 000 maisons et 320 000 appartements

Sur le même thème