Comment Edison n'a pas vraiment inventé l'ampoule électrique

Et soudain c'est le drame ! Alors que dans vos souvenirs d'école, l'invention de l'ampoule électrique reste éternellement liée au nom de Thomas Edison, voilà que nous venons, l'air de rien, ébranler vos certitudes. Non Edison n'est pas le véritable inventeur de l'ampoule électrique, même s'il a grandement participé à son développement…

 

Faites entrer Monsieur Edison Swann !

Connaissez-vous Joseph Swann ? Même si son nom ne  vous dit pas grand-chose, sachez qu'on lui doit une fière chandelle, ou plutôt une fière ampoule … car il peut être considéré comme le véritable inventeur de l'ampoule à incandescence encore présente dans des millions de foyers (bien que sa fabrication soit interdite depuis 2012, mais ça, c'est une autre histoire…) !
> Voir l'article sur les ampoules nouvelles générations

Un petit retour en arrière s'impose …

L'ampoule électrique n'est pas née d'un coup de baguette magique. Alors que la version de Swann, la plus aboutie, est datée de 1879, ses premières traces remontent  en fait aux travaux d'un inventeur britannique visionnaire, James Bowman Lindsay, qui en 1835 présente un prototype d'ampoule électrique de très faible puissance qui permettait tout de même, selon ses dires de  "lire un livre à presque un demi-mètre" ! 
C'est en 1850 que Joseph Swann, compatriote de Lindsay, commence à s'intéresser à la lumière électrique. Il a l'idée d'utiliser un filament de papier carbonisé placé dans une ampoule sous vide. Cependant, aussi géniale soit-elle, l'idée reste des années en plan car l'éclairage fourni par ce système n'est absolument pas satisfaisant.

1 200 lampes pour éclairer un théâtre !

C'est 25 ans plus tard (mieux vaut tard que jamais…) que Swann reprend ses travaux sur l'ampoule électrique ! En 1878, il dépose un brevet d'ampoule à incandescence basée sur des filaments de carbone. Cette fois, on y est !
On n'est jamais si bien servi que par soi-même : la première maison au monde à être équipé d'un éclairage  électrique est celle de Joseph Swann lui-même. Puis c'est le tour du Savoy, célèbre théâtre de Londres à qui Swann livre pas moins de 1 200 lampes pour éclairer à l'électricité l'ensemble du bâtiment, scène comprise.
 

Mais alors, Edison est-il un imposteur ?

Rassurez-vous, on ne vous a pas (totalement) menti lors de vos cours de physique.
Un an après l'invention de Swann, Thomas Edison dépose un brevet d'ampoule électrique à filament en bambou du Japon. 
Malheureusement cette première ampoule Edison a le tort de griller au bout de 30 heures. Mais 3 ans plus tard, le carbone vient remplacer le bambou et finit par conférer à l'ampoule Edison une longévité de 1 000 heures !!! Bien des années plus tard, c'est le tungstène qui sera utilisé.

En prolongeant les travaux de Swann, Edison a finalement éclipsé son prédécesseur dans la course à la postérité. Mais il faut croire que Swann ne lui en a pas tenu rigueur puisque puisqu'ils créeront ensemble  la Edison and Swan Electric Light Company qui deviendra en 1965 Siemens Ediswan.
Ainsi, tout est bien qui finit bien : Swann et Edison ont gagné tous les deux leur place dans la grande histoire de l'électricité !

 

Happ-e, une belle invention pour payer moins cher : -8 % sur vos consommations d'électricité(1) !
 

Cet article vous a plu

- 8%

sur l'électricité

Je profite de l'offre !
Sur le même thème