Chauffer votre piscine sans faire couler votre budget électricité

 

Nagez dans 28° sans faire flamber les kWh d'électricité !

Lorsqu'il fait très chaud dehors, l'eau de la piscine chauffe naturellement et c'est un plaisir de s'y baigner sans modération. En revanche quand les conditions météos sont un peu moins favorables vous pouvez "forcer" les choses et réchauffer l'eau de la piscine. Différents types de chauffage existent. Lequel choisir ? Et à quel prix ?

 

 

Le réchauffeur électrique de piscine : le plus simple à installer… pas forcément le plus économique

 

Compatible avec les piscines hors-sol ou creusées, ce système vous permet de chauffer votre piscine "à la demande" ; Il s'agit en fait d'une résistance que l'on intègre en toute simplicité au circuit de filtration de l'eau.

Raccordé à l'électricité, il chauffe alors l'eau circulant dans le circuit, lui apportant quelques degrés supplémentaires.

D'un prix d'achat modeste -vous en trouverez d'excellents modèles pour à peine plus de 200 €- le réchauffeur d'électricité doit toutefois être utilisé avec parcimonie, car relativement énergivore. Il est donc parfait pour les petites piscines ou les utilisations ponctuelles.

 

 

La pompe à chaleur : très efficace et peu consommatrice en énergie

 

La pompe à chaleur est un bloc placé à quelques mètres de votre piscine, qui transforme l'air ambiant en chaleur qu'elle transmet à l'eau du bassin.

Ce système est beaucoup plus efficace que le réchauffeur électrique mais son prix d'achat plus élevé : selon sa puissance il peut dépasser les 2 000 €.

En revanche, la pompe à chaleur est très économe en énergie, restituant jusqu'à 5 fois plus d'énergie dans la piscine qu'elle n'en consomme pour ce faire.

 

chauffage piscine
 

 

Le chauffage de piscine solaire : écologique , économique… mais plutôt dans les régions à météo privilégiée

 

Le chauffage de l'eau par énergie solaire est déjà une réalité de nombreuses habitations. On les reconnaît aisément aux panneaux photovoltaïques posés sur leur toit.

Le chauffage solaire des piscines reprend exactement le même principe : il s'agit de poser des capteurs solaires non loin du bassin.

L'eau transitant par la pompe de la piscine est dirigée vers ces capteurs, et absorbe la chaleur accumulée par ces derniers, avant de rejoindre le bassin.

L'installation est assez coûteuse, mais s'amortit d'autant plus rapidement que votre région est ensoleillée. N'oubliez pas non plus qu'un chauffage solaire de piscine n'utilise aucune autre énergie que l'énergie solaire, renouvelable et gratuite. 

 

Découvrez l'offre Happ-e !

Bon
à savoir

D'autres usages du solaire pour chauffer la piscine

L'utilisation de panneaux photovoltaïques n'est pas la seule solution solaire pour réchauffer la piscine. Il existe par exemple de simples disque solaires en vinyle d'un diamètre de 1,5 m à répartir sur toute la surface de l'eau, et qui transmettent la chaleur du soleil à l'eau de la piscine. Moyennant environ 40€ par disque, ce système est particulièrement peu onéreux, même si son efficacité est directement liée à l'ensoleillement.

Sur le même thème