Quels sont les horaires des heures creuses ?

Quels sont les horaires des heures creuses ?

Mise à jour le 20/10/2020
Les éco-gestes
Il existe en France des compteurs d'électricité en option Base, choisie par un peu plus de la moitié des consommateurs (soit un abonnement mensuel et un prix au kWh unique), et une option Heures pleines Heures creuses (HPHC) pour laquelle certaines heures coûtent moins cher. En revanche, l'abonnement est plus élevé que celui de l'option Base.

 

Pourquoi des horaires heures creuses ?

 

Pourquoi ce double tarif ? Tout simplement pour équilibrer la demande et l'offre. La France produisant à 75 % son électricité à partir de l'énergie nucléaire, la production est donc tout à fait fixe quelle que soit l'heure de la journée. Or, la consommation est, elle, fluctuante avec des pics et des creux (notamment la nuit). D'où cette double formule pour inciter les particuliers à utiliser leurs équipements les plus consommateurs (chauffe-eau électrique, lave-linge, lave-vaisselle...) en horaires heures creuses.

 

Les heures creuses couvrent huit heures consécutives ou fractionnées en deux tranches comprises dans les plages horaires heures creuses 12h-16h et 21h30-8h. Selon la commune où vous résidez, ces tranches varient. Par exemple, à Strasbourg, les heures creuses correspondent aux tranches 12h30-14h30 et 2h-8h, à Paris c'est entre 23h et 7h, à Lyon entre 22h et 6h ou encore à Toulon entre 23h et 7h.

 

Qui décide des horaires heures creuses ?

 

horaire_heure_creuse

Les horaires des heures creuses sont fixés par le gestionnaire de réseau ENEDIS, et non par votre fournisseur d'énergie. En revanche, vous trouverez le détail de ces heures sur votre facture. Ni le fournisseur ni vous-même ne pouvez changer les tranches horaires de l'option HPHC.

 

Le tarif des heures creuses n'est pas identique pour tous les fournisseurs. Le tarif réglementé affiche, quant à lui, un prix du kWh en heures creuses de 0,1244 € contre 0,1593 € en heures pleines (et 0,1483 € en option Base). Quant à l'abonnement annuel, il est compris entre 120,72 € et 316,68 € selon la puissance de votre compteur (entre 6 et 36 kVA). L'abonnement en tarif Base est, lui, compris entre 68,88 € et 293,52 € au 6 juin 2018.

 

Les heures creuses sont-elles bénéfiques à tous les consommateurs ?

 

Si vous avez opté pour des horaires en heures creuses, sachez que ce tarif est bénéfique si et seulement si vous consommez au moins 35 % de votre électricité pendant cette période. En règle générale, les foyers faibles consommateurs d'électricité (qui se chauffent au gaz, ou les résidences secondaires) n'ont pas d'intérêt à opter pour un tarif HPHC, contrairement aux gros consommateurs, d'autant plus s'ils ont la possibilité d'utiliser leurs équipements les plus gourmands pendant les heures creuses.

 

Par exemple, vous devrez relier votre chauffe-eau électrique à un contacteur de façon à ce qu'il ne se déclenche que pendant les heures creuses. Cette installation est à la charge du propriétaire et non du locataire.

 

Les astuces pour consommer moins sans heures creuses

 

Pour les foyers ne pouvant pas bénéficier du tarif HPHC, rien n'est perdu, il existe tout de même des astuces toutes simples à mettre en pratique pour baisser votre consommation d'électricité.

 

Sachez tout d'abord que vous pouvez jouer sur votre consommation en choisissant des appareils électroménagers de type A+++, qui peuvent consommer jusqu'à 10 fois moins d'électricité. Lisez bien les étiquettes avant d'acheter, il y a parfois quelques surprises ! Un four traditionnel, par exemple, est beaucoup plus gourmand qu'un four micro-ondes. Si vous êtes perdu parmi tous les appareils en magasin, il existe des applications mobiles qui calculent instantanément la consommation annuelle d'électricité et le coût en euros de ces appareils, tout simplement en scannant l'étiquette du produit, pratique !

 

Côté lumière, privilégiez la lumière naturelle le plus longtemps possible... Ensuite, utilisez des ampoules basse consommation pour en profiter plus longtemps.

 

Si vous n'y prêtez pas attention, votre congélateur et votre frigo peuvent rapidement faire grimper votre facture d'électricité. Pour vous, deux petites astuces : installez le congélateur, si vous le pouvez, dans la cave pour éviter les écarts de température ; dégivrez aussi régulièrement que possible votre frigo pour éviter qu'il ne « tourne » pour rien.

 

En tant que propriétaire, vous pouvez agir encore plus durablement sur votre facture en isolant au maximum votre maison (isolation des combles, des murs, remplacement des fenêtres, des portes...), soit un gain de 30 % sur votre facture d'énergie. Pour vous accompagner dans vos besoins d'éco-rénovation, plusieurs aides sont prévues, comme le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), la TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique, l'éco-prêt à taux zéro ou encore les aides des entreprises de fourniture d'énergie (CEE), le coup de pouce économies d'énergie 2018-2020...

 

Bref, vous avez maintenant tous les cartes en main pour consommer moins d'énergie et faire baisser vos factures. Allez, encore une astuce : bénéficiez d'économies par rapport au tarif réglementé avec happ-e !

Quels sont les horaires des heures creuses ?

Navigateur obsolète

Votre navigateur est trop ancien ou non supporté et ne permet pas de naviguer sur le site happ-e.fr.

Nous vous invitons à le mettre à jour.

jusqu'à -10%
sur l'électricité et le gaz

J'en profite