Gaz de ville ou électricité ? Comparez les prix pour le chauffage, la cuisson, l'eau chaude sanitaire... 

Gaz de ville ou électricité ? Comparez les prix pour le chauffage, la cuisson, l'eau chaude sanitaire... 

Mise à jour le 05/08/2020
Les éco-gestes
Vous habitez un appartement ou une maison ? Ou bien peut-être êtes-vous en train de faire construire ? Dans tous les cas, il est toujours intéressant de savoir si, du gaz de ville ou de l'électricité, quelle énergie est la mieux adaptée à votre chauffage, votre système de cuisson ou votre eau chaude. Voici tous les critères à prendre en compte pour savoir qui, au final remporterait cette "battle" énergétique chez vous ! 

 

Incroyable ! Le "gaz de ville" porté disparu depuis les années 70 !

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous vous devons une petite précision qui a tout de même son importance. Le "gaz de ville" n'est plus commercialisé par aucun fournisseur en France, depuis les années 70. Peu efficace et très toxique, il a été remplacé par le "gaz naturel".

Parler de gaz de ville pour désigner le gaz que nous consommons au quotidien est donc, un abus de langage. Il faut véritablement parler de gaz naturel. Mais puisque que nous sommes encore très nombreux à employer à la place le terme "gaz de ville'', nous avons choisi de l'utiliser également aujourd'hui… Mais seulement pour cet article ! Décidément, les habitudes ont la vie dure…

 

Gaz de ville ou électricité… Chacun a ses arguments à défendre !

 

Pour arbitrer la bataille du prix entre gaz de ville et électricité, nous devons bien évidemment nous pencher sur le prix au kWh de chacun d'entre eux, mais également sur des critères d'efficacité énergétique ainsi que sur les coûts d'installation et/ou de raccordement.

Chacune des deux énergies a ses points forts, laissant à l'autre des avantages qu'elle ne partage pas forcément.

 

Prix du kWh : le gaz de ville l'emporte sur l'électricité…

 

gaz_de_ville

 

 

Si l'on considère uniquement le prix du kWh, celui qui sert à calculer votre facture d'énergie en plus de l'abonnement, celui du gaz de ville est toujours inférieur à celui de l'électricité. Et ce, quel que soit le fournisseur de gaz ou d'électricité que vous aurez choisi.

À titre d'exemple, en septembre 2018, voici à combien s'élevait le prix du kWh au Tarif Réglementé Gaz et celui du KWh électricité, pour un même profil de consommation, c'est à dire des foyers qui, pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson utilisent exclusivement le gaz de ville ou l'électricité : 

 

  • - Gaz de ville (Tarif B1) : entre 6,04 et 6,40 TTC le kWh
  •  

  • - Électricité (Tarif option base, compteur 9kVA) : 9,32 centimes TTC le kWh
  •  

Le prix du kWh gaz est donc sensiblement inférieur à celui de l'électricité.

 

…Mais l'abonnement à l'électricité reste beaucoup moins cher !

 

our le même profil de consommation, le prix annuel de l'abonnement au gaz de ville s'élève à 250,44 €/an TTC contre 117,20 €/an TTC seulement pour l'abonnement à l'électricité. Une information dont il faut tenir compte au moment du choix entre gaz de ville et électricité !

 

Et à l'utilisation, cela donne quoi ?

 

Certes, savoir que le prix du kWh de gaz de ville est plus avantageux que celui de l'électricité a son importance. Mais qu'en est-il de la quantité de kWh consommés par chaque énergie pour un même usage ?

Prenons l'exemple d'une grande pièce chauffée à 19° pendant une heure en plein hiver. Il est évident que si un chauffage au gaz consomme davantage de kWh pour cette séquence qu'un chauffage électrique équivalent, l'écart de prix entre le kWh gaz et kWh d'électricité ne sera plus aussi décisif.

Mais arrêtons le suspense. Le site indépendant Agence France Électricité a fait ses calculs et a démontré qu'en matière de coût global de consommation, et dans tous les cas de figure (du studio de 30 mà la maison de 150 m2), le chauffage au gaz est toujours plus avantageux que le chauffage électrique. Par exemple, pour un appartement de 3 pièces/75 m2, l'agence estime un coût annuel moyen de consommation (hors abonnement) de 767€ pour un chauffage au gaz et 1292€ pour un chauffage électrique.

 

Raccordement et équipements pour le gaz de ville et l'électricité. Des coûts qui peuvent monter très vite…

 

A priori donc tout laisserait penser que le gaz naturel revient largement moins cher que l'électricité. Pas si vite… Car pour être complet, il faut également envisager les coûts d'une installation au gaz par rapport à ceux d'une installation électrique !

Si vous faites construire une maison flambant neuve, à l'heure du choix, il faut bien admettre que le coût du raccordement au gaz de ville et des installations intérieures pourra largement dépasser celui du raccordement à l'électricité.

 

Un raccordement à l'électricité plutôt cher, mais des équipements plus accessibles

 

Pour un raccordement standard, Enedis (le gestionnaire du réseau d'électricité) facturera entre 550 et 2 500€* environ, selon la nature des travaux à réaliser : nécessité ou non de passer en aérien ou en souterrain, distance du logement par rapport au réseau public etc. Le tarif le moins cher correspond au raccordement d'une maison faisant partie d'un lotissement où le réseau électrique a déjà été raccordé.

Les coûts supplémentaires à prévoir concerneront seulement l'achat de radiateurs électriques et d'un ballon d'eau chaude, généralement plutôt accessibles.

 

Un raccordement au gaz largement amortissable au fil des années

 

Pour un raccordement au gaz, le coût de raccordement varie selon votre usage du gaz de ville et l'emplacement de votre habitation (réseau plus ou moins proche de votre logement).

Si le réseau gaz passe à côté de votre maison, le coût de raccordement se situera entre 461 et 970€*. Mais le prix sera sensiblement plus élevé si votre nouvelle maison est éloignée du réseau gaz.

Un prix auquel il conviendra d'ajouter le prix d'achat et l'installation d'un réseau de tuyaux, de radiateurs et surtout d'une chaudière gaz (compter entre 3 000 et 7 000€ environ pour une chaudière à condensation). Sachez que, selon vos revenus, vous pourrez tout de même bénéficier d'aides de l'État pour la mise en place de cette chaudière gaz à condensation.

*Tarifs GRDF valables en septembre 2018 pour le raccordement d'un logement particulier de 6 ou 10(n)m3/h

 

Après tous ces chiffres, une petit récapitulait n'est pas superflu !

 

Voici un tableau qui résume les informations données sur dans cette page et qui pointe les points fort de chaque énergie.

 

 

GAZ DE VILLE
 (gaz naturel)

ÉLECTRICITÉ

Prix de l'abonnement

plus cher 

moins cher

Prix du kWh

moins cher 

plus cher 

Prix de la consommation chauffage

moins cher 

plus cher

Prix du raccordement

équivalent

équivalent

Prix d'installation des équipements principaux

plus cher

moins cher

 

 

Le critère "raccordement" quant à lui, peut varier du simple au décuple de par la diversité des cas de figure possibles : proximité du réseau d'électricité ou de gaz par rapport au logement à raccorder, difficulté et nature  des travaux (y aura-t-il de tranchées souterraines à creuser...?). 

 

Alors, quelle énergie pour qui ?

 

En général, les spécialistes recommandent le choix du tout-électrique pour les petits logements (jusqu'à 50 m² environ).

Pour les logements de taille moyenne, on peut vraiment hésiter. Certes le prix du kWh est favorable au gaz de ville, mais les coûts  d'une installation au gaz (parfois avec raccordement en plus ) peut légitimement se faire poser des questions.

En revanche, pour un grand ou très logement, le gaz serait vraiment à privilégier, tant pour le chauffage que pour l'eau chaude sanitaire ou la cuisson. Normal, plus la surface du logement sera importante et plus rapidement seront amortis les coûts d'équipement –chaudière gaz, réseau de radiateurs- et de raccordement. Et la différence se jouera alors presque uniquement sur le prix du kWh gaz, bien plus favorable à celui du kWh électrique !

 

Electricité ou gaz de ville : côté prix les fournisseurs ont aussi leur mot à dire !

 

Vous avez adopté le tout-électrique ? ou bien un mix gaz/électricité ?  

 

Dans tous les cas, et une fois que votre gaz et/ou votre électricité ont été mises en service, il y a toujours un moyen supplémentaire de payer moins cher votre énergie (et admettons que cela tombe bien surtout lorsque l'on vient de faire effectuer des travaux). Pour cela, choisir un fournisseur d'électricité ou de gaz compétitif aura le mérite de faire baisser automatiquement votre facture d'électricité ou de gaz.

 

Et il n'y a pas à chercher bien loin…

 

Avec Happ-e, vous économisez tout de suite -classic_percent_reduction%* sur toutes vos consommations d'électricité ! Sans engagement, gratuitement, et sans la moindre intervention sur votre installation ni votre compteur. Et en plus, il vous suffit de 5 minutes pour souscrire…

Mais ce n'est pas tout ! Dorénavant avec Happ-e vous pouvez également économiser –10%* sur votre gaz ! Découvrez vite cette toute nouvelle offre, toujours aussi simple et avantageuse. Aujourd'hui, on est encore plus Happ-e avec son électricité et son gaz aussi !

Gaz de ville ou électricité ? Comparez les prix pour le chauffage, la cuisson, l'eau chaude sanitaire... 

Navigateur obsolète

Votre navigateur est trop ancien ou non supporté et ne permet pas de naviguer sur le site happ-e.fr.

Nous vous invitons à le mettre à jour.

jusqu'à -10%
sur l'électricité et le gaz

J'en profite

Offre d'électricité à prix de marché happ-e 2ans : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité dont la puissance souscrite est comprise entre 6 et 36kVA bénéficient d'un prix de -10% la première année par rapport au prix HT du kWh du tarif réglementé de l'électricité, et ceux dont la puissance souscrite est égale à 3kVA bénéficient d'un prix de -2% la première année par rapport au prix HT du kWh du tarif réglementé de l'électricité puis bénéficient pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVa du prix du tarif réglementé la deuxième année, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Prix en vigueur au mois de septembre 2020. Offre électricité indexée sur le tarif réglementé de l’électricité. Disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers.

 

Offre gaz naturel à prix de marché happ-e 2 ans : offre indexée sur le tarif réglementé de gaz naturel (prix hors évolution des Impôts, taxes et contributions de toute nature) disponible pour toute consommation annuelle comprise entre 0 et 300 000 kWh, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente de gaz naturel auprès des clients particuliers. Les clients dont la plage de consommation prévisionnelle est (i) inférieure à 30 000 kWh bénéficient la première année d’un prix de -10% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation ; (ii) égale ou supérieure à 30 000 kWh, bénéficient la première année d’un prix de -4% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation, sous réserve d'être à jour de leurs obligations ; la deuxième année, quel que soit la plage de consommation prévisionnelle, le prix de leurs consommations HTT est au même niveau que le prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, sous réserve d’être à jour de leurs obligations. Le prix de l’abonnement HTT de l’offre Gaz happ-e 2 ans est au même niveau que l’abonnement HTT du tarif réglementé de gaz naturel selon la commune du client et sa plage de consommation.

 

Offre électricité verte happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité bénéficient d'un prix de -2% pendant 2 ans par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers. Electricité verte certifiée par des Garanties d'Origine.

 

Save your energy : Economisez votre énergie

 

Souscription en 1 minute : Consacrez une minute pour prendre en photo votre compteur et communiquez vos coordonnées à happ-e. happ-e vous enverra votre proposition de contrat à accepter électroniquement.

 

Aucune intervention, aucun frais : En cas de changement de fournisseur pour votre logement actuel, aucun frais ne s'applique. En cas d'emménagement, des frais de mise en service s'appliquent.

 

Service client disponible : Par tchat du lundi au samedi de 9h à 18h, par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h. Appel non surtaxé. Hors périodes de maintenance.

 

Estimation des économies sur 2 ans : Détails de l’estimation de l’économie faite dans le cas d’une puissance souscrite à 12 kVA :
Economie estimée ‎sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'électricité en vigueur, hors évolutions, avec une consommation annuelle estimée à 14653 kWh, sur le site internet energie-info.fr, répartie en 8792 kWh en Heures Pleines et 5861 kWh en Heures Creuses pour un compteur 12 kVA option HP/HC avec un foyer composé de 5 personnes, eau chaude à l’électricité, une isolation dans la moyenne, un réfrigérateur avec un congélateur séparé, un lave-vaisselle, un lave-linge avec un sèche-linge séparé, un four électrique et une table cuisson électrique. L'économie dépendra de la consommation réelle du client et de l'évolution éventuelle du tarif réglementé de l'électricité.