Quels sont les modes de chauffage les plus écologiques ?

Quels sont les modes de chauffage les plus écologiques ?

Mise à jour le 23/06/2020
Les éco-gestes
Le chauffage représente une partie conséquente dans le budget d’un ménage. Le choix du mode de chauffage est donc un sujet à ne pas prendre à la légère. Votre choix doit être à la fois écologique et économique. Dans cet article, on vous présente l’impact écologique de tous les types de chauffage, du bois au fioul en passant par le solaire.

La meilleure solution : se chauffer grâce au solaire

 

Pouvoir se chauffer avec l’énergie solaire présente un atout. C’est une énergie propre, renouvelable et qui ne produit pas de gaz à effet de serre. Le soleil est une source d’énergie gratuite. Son exploitation est une chose possible grâce aux technologies photovoltaïques. Avec des panneaux solaires, vous allez ainsi produire de la chaleur. 

 

Économique et écologique, les panneaux solaires capturent les rayons du soleil dans le but de réchauffer la maison ou même de chauffer l’eau. La facture d’électricité se réduit proportionnellement selon la qualité de l'installation mise en place. En plus de faire des économies, l’option énergie solaire permet aussi de préserver l’environnement.

 

Un exemple méconnu : la mixité énergétique

 

La mixité énergétique doit aussi aider chacun à baisser sa consommation d'énergie ainsi que le montant de ses factures. Le principe est simple : rassembler plusieurs énergies pour utiliser chacune d’entre elles à bon escient. Il s'agit de coupler à l’énergie fossile, gaz naturel, fioul ou électricité, une énergie renouvelable : bois, solaire ou une pompe à chaleur. 

 

En général, on regroupe  le solaire avec le fioul, le gaz naturel ou l'électricité ou la géothermie, à cause d’un taux d’ensoleillement pas assez suffisant pour en faire du solaire une énergie principale. On aura compris que le but est d'utiliser l'énergie la moins polluante et de se servir de l'énergie la plus polluante pour compléter l’offre.

 

Au niveau du rapport qualité-prix, le chauffage au gaz a la côte mais…

 

Il repose sur le même principe que le chauffage au fioul : la combustion. Le gaz brûlera ainsi dans votre chaudière, chauffant de l'eau qui va partir dans vos canalisations, et être diffusée par le biais de radiateurs à eau chaude par exemple. Deux solutions s’offrent à vous : le gaz naturel (ou gaz de ville) et le gaz propane (communément appelé GPL), qui va être stocké dans une cuve, comme le fioul. Concernant le gaz naturel, ça n’est pas bien compliqué. Il suffit que votre habitation soit rattachée au réseau gaz de ville, et le tour est joué : utilisation simple sans installation préalable.

 

A l'inverse du GPL ou du fioul, le gaz naturel ne nécessite aucun espace de stockage.

 

Un entretien obligatoire. C'est la loi, qui dit chauffage au fioul, dit entretien annuel de la cuve par un professionnel. Le GPL offrira donc une bonne solution pour les habitations qui ne sont pas reliées au réseau gaz de ville. Pratique et performant. Mais il faut savoir que le transport et la combustion du gaz sont à l'origine d'importantes émissions de dioxyde de carbone (CO2). 

 

Le chauffage au bois, un mode de chauffage populaire

 

Le chauffage au bois est le mode qui fait le plus d’adeptes en ce moment. Avec un poêle, une cheminée ou une chaudière, choisissez ce qui convient le mieux. En chauffage d’appoint ou en chauffage central, le bois s’adaptera à vos besoins. Enfin c’est un mode de chauffage qui est efficace. Si on se base sur un poêle à bois, le rendement est aux alentours des 70 %. Se chauffer au bois, c'est faire appel à un système performant.

 

Son utilisation a un impact presque nul car en se consumant, il ne rejette que du dioxyde de carbone. On estime que le bois dégage en effet 12 fois moins de CO2 qu'un chauffage au fioul et 6 fois moins qu'une installation au gaz, selon les estimations.

 

Le cas de la pompe à chaleur

 

C’est un système qui fait de plus en plus d’adeptes, notamment pour les installations neuves. Mais vous pouvez également l’installer dans votre maison même si elle est ancienne, tout est relatif. L’installation d’une pompe à chaleur n’oblige pas à faire de grands travaux. Si l’investissement de départ peut être conséquent, une PAC vous permettra de diviser votre facture d’énergie par trois en moyenne. Ce type de chauffage conviendra pour le chauffage, l’eau chaude. 

 

En plus de vous permettre de générer des économies, la pompe à chaleur utilise une énergie non polluante, gratuite et inépuisable, car les pompes à chaleur exploitent la chaleur se trouvant dans le sol, dans l'air ambiant ou même dans l'eau d'une nappe phréatique.

 

Le chauffage central 

 

Le chauffage central est un système permettant de chauffer votre habitation dans son ensemble grâce à une chaudière. Le système de chauffage central est différent d’un chauffage dit d’appoint. Avec une seule source de production de chaleur, tous les chauffages de votre logement peuvent être alimentés. 

 

L'ensemble du système de chauffage central est relié aux appareils de chauffage grâce à des tuyaux, où de l’eau chaude circule pour apporter la chaleur aux radiateurs. Le circuit de distribution qui compose le chauffage central s’occupera de réchauffer les pièces raccordées au système. 

 

Le chauffage électrique au sol

 

C’est un type de chauffage qui, selon les experts du domaine, est le plus confortable. Le chauffage électrique vous aidera à faire de grandes économies d’énergie. Il fonctionne simplement avec un câble chauffant réparti sur toute la surface du sol. L’installation du chauffage au sol doit être réalisée par un professionnel certifié. 

 

Des diagnostics, concernant la superficie, devront être opérés. Au niveau de son installation, il peut s’effectuer lors de la construction d’une maison, mais il peut l’être aussi dans le cas de travaux de rénovation. Une bonne option si vous déménagez.

 

Les murs chauffants

 

Le principe est simple et similaire aux sols chauffants, sauf que les câbles sont incorporés aux murs. Les tuyaux sont reliés à une chaudière. Tout comme le chauffage au sol, il est adaptable aussi bien pour une construction neuve que pour la rénovation de votre habitation. 

 

L'ensemble de cette technologie est enduit de ciment et recouvert d'un revêtement mural. Ce système vous permettra ainsi de réguler la température des pièces de la manière la plus uniforme possible. Concernant son installation, on tourne aux alentours de 100 € le m².

 

Le chauffage électrique

 

Opter pour des équipements de chauffage électriques ou un chauffage électrique « central », c’est faire comme 35 % des ménages. C’est le mode de chauffage le plus répandu dans les maisons individuelles mais c’est aussi la plus chère. Décider de se chauffer à l'électricité, c'est choisir un mode de chauffage performant. 

 

De plus, il est bon de noter que lorsqu’on allume un radiateur électrique, l’attente n’est pas longue pour ressentir la chaleur qui s’en dégage. Pourtant, les chauffages électriques consomment de l’énergie, beaucoup d’énergie. Il faut donc se méfier lorsqu’on allume son chauffage électrique.

 

Le chauffage au fioul, pas le meilleur élève

chauffage écologique

C’est un mode de chauffage simple puisqu’il nécessite seulement une cuve adaptée qui permettra de stocker le fioul, et une chaudière dans laquelle celui-ci se consumera. Le fioul permet de chauffer de l'eau qui va partir dans les tuyaux de votre habitation. Même s’il représente le meilleur rapport surface/température et qu’il est un mode de chauffage performant, l'équipement basique sera assez coûteux. De plus, le prix du fioul est lié aux cours du pétrole. 

 

Avec les variations que l’on connaît, cela peut réserver des mauvaises surprises. Enfin, autre obligation réglementaire, le chauffage au fioul impose un entretien annuel de votre cuve par un professionnel. Il présente les mêmes caractéristiques que le gaz naturel au niveau écologique : il pollue énormément.

 

Pour résumer, parmi les meilleurs systèmes de chauffage, on compte le bois, l’énergie solaire ou la pompe à chaleur. A contrario, il y a le fioul ou le chauffage électrique qui sont selon la formule populaire et surtout les mauvais élèves de ce classement.

 

En espérant que ce top vous aura aidé à choisir votre prochain système de chauffage !

Les avantages de l'offre happ-e

Jusqu'à 130€ d'économie*

Un tarif clair pendant 2 ans sans surprise

Souscription facile et rapide

Aucun papier, aucun intervention*, aucun changement de compteur

Sans engagement

Résiliez à tout moment sans frais supplémentaires

Service client disponible

Service client à votre écoute 6J/7 par mail, chat et téléphone*

Parrainage : Les clients happ-e avec un contrat actif peuvent parrainer jusque 10 filleuls par an. Le partage aux filleuls se réalise par mail ou via le réseau social Facebook. La remise de 30 euros est versée au parrain deux mois après l'activation du contrat de son filleul, si les deux contrats sont toujours actifs chez happ-e et que le parrain est à jour dans ses obligations de paiement. L'auto-parrainage n'est pas autorisé.

Offre d'électricité happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité dont la puissance souscrite est comprise entre 6 et 36kVA bénéficient d'une prix de -7% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, dont la puissance souscrite est égale à 3kVA bénéficient d'un prix de -4% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité puis du prix du Tarif Réglementé la deuxième année, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers.

Offre gaz happ-e : Les clients souscrivant à l'offre Gaz happ-e bénéficient dont la plage de consommation est inférieure à 30 000 kWh la première année d’un prix de -8% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif règlementé de gaz naturel, dont la plage de consommation est égale ou supérieure à 30 000 kWh, bénéficient la première année d’un prix de -4% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation, sous réserve d'être à jour de leurs obligations ; la deuxième année, le prix de leurs consommations HTT est au même niveau que le prix du kWh HTT du tarif réglementé. L’Abonnement HTT de l’offre Gaz happ-e correspond sur la durée du contrat à l’abonnement HTT du tarif réglementé de gaz naturel applicable, selon la commune du client et sa plage de consommation. Offre de marché gaz 2 ans, indexée sur le tarif réglementé de gaz naturel (prix hors évolution des Impôts, taxes et contributions de toute nature). En souscrivant à une offre à prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé en gaz naturel pour son lieu de consommation, s’il consomme moins de 30 000 kWh par an, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 0 à 300000 kWh, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente de gaz auprès des clients particuliers.

Offre électricité verte happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité bénéficient d'un prix de -2% pendant 2 ans par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers. Electricité verte certifiée par des Garanties d'Origine.

Souscription en 2 minutes : A condition d'être muni d'une facture de son ancien fournisseur d'électricité, afin de renseigner le point de livraison, le type de comptage et la puissance souscrite; et de choisir le paiement bimestriel.

Aucune intervention, aucun frais : En cas de changement de fournisseur pour votre logement actuel, aucun frais ne s'applique. En cas d'emménagement, des frais de mise en service s'appliquent.

Service client disponible : Par tchat du lundi au samedi de 9h à 18h, par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h. Appel non surtaxé. Hors périodes de maintenance.

Estimation des économies sur 2 ans : Détails de l’estimation de l’économie faite dans le cas d’une puissance souscrite à 12 kVA :
Economie estimée ‎sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'électricité en vigueur, hors évolutions, avec une consommation annuelle estimée à 15276 kWh, sur le site internet energie-info.fr, répartie en 9166 kWh en Heures Pleines et 6110 kWh en Heures Creuses pour un compteur 12 kVA option HP/HC avec un foyer composé de 5 personnes, eau chaude à l’électricité, une isolation dans la moyenne, un réfrigérateur avec un congélateur séparé, un lave-vaisselle, un lave-linge avec un sèche linge séparé, un four électrique et une table cuisson électrique. L'économie dépendra de la consommation réelle du client et de l'évolution éventuelle du tarif réglementé de l'électricité.