Comment réduire la consommation électrique des ventilateurs ?

Comment réduire la consommation électrique des ventilateurs ?

Mise à jour le 05/08/2020
Les éco-gestes
Même s’il sait se faire discret, il ne faut pas oublier qu’un ventilateur peut consommer beaucoup d’électricité. Comment bien choisir son ventilateur ? Comment calculer sa consommation d’électricité ? Quelles astuces pour consommer moins ? Suivez le guide.

 

Quelle est la consommation d'électricité de mon ventilateur ?

 

consommation_electrique_ventilateur 

Lorsque l’on regarde la consommation moyenne d’électricité dans un logement, le chauffage est le plus gros poste de dépense. Cependant, l’alimentation en électricité des appareils électroménagers pèse aussi dans le budget. Il est possible d’estimer la consommation électrique des appareils électriques, que ce soit un ordinateur, une machine à laver ou un ventilateur. Pour réaliser le calcul de la consommation électrique d’un ventilateur sur un an par exemple, il faut prendre en compte plusieurs critères :

 

  • - La puissance du ventilateur : elle s’exprime en watts et désigne la quantité d’énergie maximum qu’utilisera l’appareil.
  • - L’efficacité énergétique du ventilateur : elle est représentée par une étiquette énergie allant de A à G, G étant le plus énergivore.
  • - La durée d’utilisation.
  •  

En ajoutant à ce calcul le tarif de votre offre d'électricité, vous pourrez même savoir combien vous dépensez pour faire fonctionner votre ventilateur. C’est aussi l’occasion de comparer vos dépenses électriques avec de nouvelles offres, afin d’être sûr de bénéficier des tarifs les plus avantageux.

 

Comment bien choisir son ventilateur et consommer moins ?

 

En prenant en compte les critères ci-dessus, vous pouvez choisir un ventilateur adapté à vos besoins, mais qui ne consomme pas beaucoup d’électricité. Dans un premier temps, il faut bien privilégier les étiquettes énergétiques A+. Il faut également choisir une puissance adaptée à vos besoins, pour ne pas dépenser plus que nécessaire. Il est également conseillé de limiter son utilisation au moment où il est indispensable, et de bien aérer son appartement ou sa maison la nuit, afin de faire baisser sa température. Enfin, évitez d’utiliser de vieux modèles de ventilateurs, car les normes ont changé ces dernières années. En effet, suite à une étude estimant que les ventilateurs représentaient 18% de la consommation électrique totale en Europe, une nouvelle réglementation datant de 2015, a imposé aux fabricants de ventilateurs d’augmenter le rendement de leurs appareils. Cette réglementation étant amenée à évoluer ces prochaines années, les ventilateurs deviendront de plus en plus efficaces et de moins en moins énergivores.