Objets connectés : quelle consommation énergétique ?

Objets connectés : quelle consommation énergétique ?

Mise à jour le 20/10/2020
L'énergie aujourd'hui et demain
Plus le temps passe, plus nos objets deviennent connectés. Nos appareils se transforment et offrent de nouvelles fonctionnalités qui révolutionnent notre quotidien. Mais ces objets connectés entrainent aussi de nouvelles consommations électriques nécessaires à leur fonctionnement. Derrière les craintes qu’ils suscitent, ces objets pourraient tout de même être une solution pour nous aider à mieux maîtriser nos dépenses énergétiques.

 

Les objets connectés au cœur de notre quotidien

 

 

Les objets connectés ont envahi notre vie courante. Des montres aux aspirateurs en passant par les bijoux, les balances ou les réfrigérateurs, ce sont tous les objets que nous utilisons au quotidien qui sont désormais « connectés ». On estime même que ces objets pourraient atteindre un nombre estimé entre 50 et 80 milliards dans les années à venir.

 

Le problème de la consommation électrique

 

Tous ces objets connectés sont certes variés mais ils partagent un point commun : leur consommation électrique. Une consommation qui peut vite faire gripper votre facture mais qui surtout, a un impact sur l’environnement.  

 

Selon l’Agence Internationale de l’Energie, les objets connectés ont atteint en 2015 une consommation électrique supérieure à celles du Canada et de la Finlande réunis. Mais si il faut s’inquiéter de cette forte consommation d’électricité qui provient bien souvent d’énergies fossiles néfastes pour notre planète, il se pourrait bien que les objets connectés aient aussi un rôle bénéfique pour votre consommation électrique.

 

La solution pour maîtriser vos dépenses énergétiques ? 

 

De nombreux objets connectés ont été pensés pour vous aider à maîtriser notre consommation d’énergie. C’est le cas notamment des compteurs communicants ou des thermostats connectés. Ces derniers permettent de contrôler la chaudière directement depuis votre smartphone et donc de mieux adapter votre consommation énergétique.

 

Certains de ces appareils connectés peuvent même par exemple détecter votre présence et automatiquement baisser la température quand vous n’êtes pas là. Une optimisation du chauffage qui permet de réaliser des gains de consommation énergétique entre 10 et 15 %.

 

Les compagnons de la régulation énergétique

 

Les objets connectés se mettent réellement au service de l’optimisation de la consommation énergétique. Des box énergie permettent de régler et d’optimiser le chauffage des pièces, mais aussi l’éclairage ou la programmation de vos différents appareils électroménagers. Autre exemple d’un appareil connecté qui vient vous aider à contrôler votre consommation énergétique, Homnistat de Homni permet de gérer la consommation de chauffage au gaz de votre foyer à l’euro près. 

 

Loin des peurs concernant la consommation des appareils connectés, ces outils de demain pourraient bien être la solution face aux problèmes énergétiques. Alliés à une régulation et une signalisation de leur consommation, comme c’est déjà le cas pour les smartphones, ils seront prêts à devenir vos meilleurs amis face aux défis énergétiques.

 

Et - 10% sur le prix de vos consommations d'électricité !

Objets connectés : quelle consommation énergétique ?

Navigateur obsolète

Votre navigateur est trop ancien ou non supporté et ne permet pas de naviguer sur le site happ-e.fr.

Nous vous invitons à le mettre à jour.

jusqu'à -10%
sur l'électricité et le gaz

J'en profite

Offre d'électricité à prix de marché happ-e 2ans : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité dont la puissance souscrite est comprise entre 6 et 36kVA bénéficient d'un prix de -10% la première année par rapport au prix HT du kWh du tarif réglementé de l'électricité, et ceux dont la puissance souscrite est égale à 3kVA bénéficient d'un prix de -4% la première année par rapport au prix HT du kWh du tarif réglementé de l'électricité puis bénéficient pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVa du prix du tarif réglementé la deuxième année, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Prix en vigueur au mois de septembre 2020. Offre électricité indexée sur le tarif réglementé de l’électricité. Disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers.

 

Offre gaz naturel à prix de marché happ-e 2 ans : offre indexée sur le tarif réglementé de gaz naturel (prix hors évolution des Impôts, taxes et contributions de toute nature) disponible pour toute consommation annuelle comprise entre 0 et 300 000 kWh, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE commercialise des contrats de vente de gaz naturel auprès des clients particuliers. Les clients dont la plage de consommation prévisionnelle est (i) inférieure à 30 000 kWh bénéficient la première année d’un prix de -10% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation ; (ii) égale ou supérieure à 30 000 kWh, bénéficient la première année d’un prix de -4% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation, sous réserve d'être à jour de leurs obligations ; la deuxième année, quel que soit la plage de consommation prévisionnelle, le prix de leurs consommations HTT est au même niveau que le prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, sous réserve d’être à jour de leurs obligations. Le prix de l’abonnement HTT de l’offre Gaz happ-e 2 ans est au même niveau que l’abonnement HTT du tarif réglementé de gaz naturel selon la commune du client et sa plage de consommation.

 

Offre électricité verte happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité bénéficient d'un prix de -2% pendant 2 ans par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers. Electricité verte certifiée par des Garanties d'Origine.

 

Save your energy : Economisez votre énergie

 

Souscription en 1 minute : Consacrez une minute pour prendre en photo votre compteur et communiquez vos coordonnées à happ-e. happ-e vous enverra votre proposition de contrat à accepter électroniquement.

 

Aucune intervention, aucun frais : En cas de changement de fournisseur pour votre logement actuel, aucun frais ne s'applique. En cas d'emménagement, des frais de mise en service s'appliquent.

 

Service client disponible : Par tchat du lundi au samedi de 9h à 18h, par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h. Appel non surtaxé. Hors périodes de maintenance.

 

Estimation des économies sur 2 ans : Détails de l’estimation de l’économie faite dans le cas d’une puissance souscrite à 12 kVA :
Economie estimée ‎sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'électricité en vigueur, hors évolutions, avec une consommation annuelle estimée à 14653 kWh, sur le site internet energie-info.fr, répartie en 8792 kWh en Heures Pleines et 5861 kWh en Heures Creuses pour un compteur 12 kVA option HP/HC avec un foyer composé de 5 personnes, eau chaude à l’électricité, une isolation dans la moyenne, un réfrigérateur avec un congélateur séparé, un lave-vaisselle, un lave-linge avec un sèche-linge séparé, un four électrique et une table cuisson électrique. L'économie dépendra de la consommation réelle du client et de l'évolution éventuelle du tarif réglementé de l'électricité.