Comment nos arrières grand-parents ont vécu la révolution électrique à la maison ?

Comment nos arrières grand-parents ont vécu la révolution électrique à la maison ?

Mise à jour le 01/07/2020
L'énergie aujourd'hui et demain
Vous êtes-vous déjà demandé comment, de nos arrières grands-parents à nos parents, les générations précédentes avaient vécu l’arrivée de l’éclairage et des équipements électriques dans les foyers ? Chacun des progrès marquants de l’histoire de l’électricité révolutionna le quotidien des sociétés humaines et ouvrit le champ des possibles. Nous vous proposons aujourd’hui de remonter le temps, pour vous plonger au coeur des débuts des grands appareils électriques, afin de retrouver l’effervescence de leur découverte et de mieux appréhender les progrès qui ont été faits depuis.
Comment nos arrières grand-parents ont vécu la révolution électrique à la maison ?

Et la lumière fut…

 

Aujourd’hui, nous ne nous imaginerions pas vivre sans électricité, pourtant en se penchant d’un peu plus près sur notre histoire, on s’aperçoit que la découverte et l’usage de l’électricité et des équipements qu’elle alimente sont très récentes. Si les phénomènes électrostatiques sont connus depuis l’Antiquité, c’est aux XVIIe et XVIIIe siècles que les travaux expérimentaux sur l’électricité commencent vraiment à donner des résultats, amorçant la révolution électrique qui se développe tout au long du XIXe siècle. 

Mais c’est seulement dans la deuxième moitié du XIXe siècle que l’électricité se généralise dans les foyers avec l’invention de l’ampoule électrique par Joseph Swan en 1878, revisitée et brevetée par Thomas Edison en 1879. Si les deux inventeurs se mettent à fabriquer des ampoules suite à un procès, c’est bien l’ampoule d’Edison, composée d’un filament en bambou du Japon et d’un globe de verre, qui sera la plus populaire. Vous imaginez comme la vie de cette génération a dû changer ? Fini l’éclairage au gaz et la lampe à pétrole, place à l’électricité ! Nous sommes sous la IIIe République en France, mais l’histoire de l’électricité ne fait que commencer. Alors que la première centrale électrique s’installe à Manhattan, Paris ne tarde pas à devenir la ville lumière. La vapeur est progressivement abandonnée au profit du courant annonçant la seconde révolution industrielle ! 

Après ce bref rappel de l’émergence de l’électricité pour tous, nous vous proposons de découvrir les débuts de nos appareils électriques préférés. 

 

Allo, il y a quelqu’un à l’appareil ? 

 

Le premier téléphone est un contemporain de la première ampoule. Bien que ses origines soient parfois controversées, on considère Alexander Graham Bell comme le père du téléphone. En 1876, l’inventeur écossais conçoit et brevète un téléphone fonctionnant à l’électricité ! Doté d’un fil destiné à la transmission des ondes sonores, la portée du premier téléphone est cependant très limitée, pas facile donc d’appeler son cousin qui vit à l’autre bout du pays. Au fil du temps, le téléphone va se transformer : apparition du système permettant de décrocher/raccrocher,  du microphone, évolution du boîtier… 

Il faudra attendre les années 70 pour que le téléphone fasse son entrée dans les foyers révolutionnant les communications ! Suivront l’arrivée du téléphone sans fil, du téléphone portable et du smartphone que nous connaissons tous ! Si les batteries des smartphones ont encore besoin d’électricité pour se recharger, il est loin le temps où il fallait tourner le cadran du téléphone électrique pour passer un coup de fil !

 

AC/DC à la radio !

 

La radio doit son existence à un ensemble de travaux qui repose sur la découverte et l’exploitation des ondes électromagnétiques. Si on associe le nom de Guglielmo Marconi à la naissance de la radio, il faut savoir que les transmissions par radio ou TSF portent aussi l’héritage de Hertz, Popov et Branly. C’est en expérimentant les ondes hertziennes dans le grenier de ses parents que l’inventeur italien crée la première radio. Au fil des expériences, Marconi parvient à faire évoluer portée de ces ondes électromagnétiques ; en 1901, il envoie le premier message transatlantique. C’est en faisant varier les caractéristiques électriques des antennes et des circuits sur une longueur d’onde particulière que l’inventeur est parvenu à obtenir de tels résultats.

L’usage de la radio va alors se généraliser dans l’armée et les foyers. Dans les années 20, les émissions radios se font plus régulières et deviennent un support médiatique important dans la diffusion de l’information et de la culture. Après les imposantes radios des années 60-70, viennent les postes FM, et le rock’n’roll envahit les ondes !

 

L’apparition du petit écran

 

L’apparition du petit écran est l’aboutissement d’un processus de recherche qui commença à la fin du XIXe siècle. Il faut savoir que l‘électricité est omniprésente dans la construction progressive de la télévision : en 1889, le système de balayage rapide, mis au point par Paul Nipkow, est amélioré par l’invention de la cellule photoélectrique d’Elster et Geitel. En 1897, l’invention par Karl Ferdinand Braun du tube cathodique, tube à vide dont le filament et les électrodes sous tension créent un champ électrique, est déterminante dans la naissance de la télévision. N’oublions pas que s’il existe aujourd’hui un réseau câblé, la transmission des émissions se fait par ondes radioélectriques !

Une fois le tube cathodique transformé en écran, la télévision commence à se développer auprès du grand public. Les premières images publiques télévisées sont diffusées par John Baird, mais malgré son aspect révolutionnaire, le premier téléviseur n’a pas beaucoup de succès. Les premiers récepteurs sont commercialisés dans les années 40 aux États-Unis, mais c’est avec l’apparition de la couleur en 1953 que la télévision commence à être populaire jusqu’à devenir un emblème de la société de consommation. Imaginez donc la fascination qu’ont pu éprouver nos parents devant les premières télévisions couleur dans les années 60 ?

 

Le réfrigérateur, star des appareils domestiques 

 

Nombreux sont ceux qui ont travaillé à sa conception mais c’est à Carl Von Linde qu’on attribue l’invention du réfrigérateur en 1876. Mais il faudra attendre la fin de la première guerre mondiale pour que le réfrigérateur domestique soit véritablement commercialisé sous diverses marques comme Kelvinator ou l’emblématique Frigidaire. La fabrication industrielle se généralise dans les années 30 avec Electrolux à Stockholm et Servel aux États-unis. Véritable révolution pour les foyers, le réfrigérateur permet de refroidir les aliments pour les conserver grâce à un transfert de chaleur. La pompe à chaleur, stimulée par un moteur électrique, permet de prélever la chaleur du côté basse température qui s’évapore puis se condense pour s’échapper via une grille placée au dos de l’appareil. 

Le premier réfrigérateur à deux températures, permettant de conserver les aliments congelés, fait son apparition en 1939 mais c’est à la société suisse Sibir qu’on doit le premier réfrigérateur à absorption. Pour la première fois, les ménages disposent d’un réfrigérateur sans moteur et insonore fonctionnant au gaz comme à l’électricité. Aujourd’hui, 99 % des foyers sont équipés d’un réfrigérateur, du fait de sa fonction capitale, il est devenu l’appareil domestique le plus courant dans les maisons !

 

De la barboteuse au lave-linge 

 

Sachez que le lave-linge est l’appareil électroménager le plus répandu après le réfrigérateur ! Appelée barboteuse, la première machine à laver mécanique apparaît à la fin du XVIIIe siècle et se développe au cours du XIXe. Il faudra cependant attendre le XXe siècle pour assister à la naissance de la machine à laver électrique. En 1907, Alva J. Fisher conçoit le premier tambour perforé qui, placé dans une cuve d’eau et actionné par un moteur électrique, permet de laver le linge.  Dans les années 20, le lave-linge commence à se décliner sous divers modèles et développe des fonctions multiples comme l’essorage ; il obtient un grand succès à la foire de Paris de 1920. 

Toujours assez archaïques dans leur mise en route, ces appareils disparaissent progressivement devant la laveuse AUTOMOTO qui, branchée sur le chauffe-eau et dotée d’une essoreuse, est spécialement conçue pour la ville. Mais le lave-linge reste un équipement très couteux, c’est pourquoi dans les années 50, les ménages préfèrent se rendre dans les laveries qui fleurissent un peu partout en ville. C’est dans les années 60-70 que le lave-linge commence vraiment à se démocratiser devenant un appareil du quotidien des familles ; les modèles LADEN ainsi que les machines à laver combinées au sèche-linge deviennent alors très populaires. 

Quand on voit la vitesse à laquelle progressent les nouvelles technologies et les innovations électriques, nul doute que l’électricité nous réserve encore de belles surprises ; à titre d’exemple, les inventions révolutionnaires d’Elon Musk pourraient bien signer l’entrée des sociétés modernes dans l’ère de l’électricité. D’ici quelques années, la plupart d’entre nous rouleront peut-être en voiture électrique, et qui sait ce que penseront nos petits-enfants quand ils tourneront leur regard vers le passé ?

Les avantages de l'offre happ-e

Jusqu'à 130€ d'économie*

Un tarif clair pendant 2 ans sans surprise

Souscription facile et rapide

Aucun papier, aucun intervention*, aucun changement de compteur

Sans engagement

Résiliez à tout moment sans frais supplémentaires

Service client disponible

Service client à votre écoute 6J/7 par mail, chat et téléphone*

Parrainage : Les clients happ-e avec un contrat actif peuvent parrainer jusque 10 filleuls par an. Le partage aux filleuls se réalise par mail ou via le réseau social Facebook. La remise de 30 euros est versée au parrain deux mois après l'activation du contrat de son filleul, si les deux contrats sont toujours actifs chez happ-e et que le parrain est à jour dans ses obligations de paiement. L'auto-parrainage n'est pas autorisé.

Offre d'électricité happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité dont la puissance souscrite est comprise entre 6 et 36kVA bénéficient d'une prix de -7% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, dont la puissance souscrite est égale à 3kVA bénéficient d'un prix de -4% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité puis du prix du Tarif Réglementé la deuxième année, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers.

Offre gaz happ-e : Les clients souscrivant à l'offre Gaz happ-e bénéficient dont la plage de consommation est inférieure à 30 000 kWh la première année d’un prix de -8% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif règlementé de gaz naturel, dont la plage de consommation est égale ou supérieure à 30 000 kWh, bénéficient la première année d’un prix de -4% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation, sous réserve d'être à jour de leurs obligations ; la deuxième année, le prix de leurs consommations HTT est au même niveau que le prix du kWh HTT du tarif réglementé. L’Abonnement HTT de l’offre Gaz happ-e correspond sur la durée du contrat à l’abonnement HTT du tarif réglementé de gaz naturel applicable, selon la commune du client et sa plage de consommation. Offre de marché gaz 2 ans, indexée sur le tarif réglementé de gaz naturel (prix hors évolution des Impôts, taxes et contributions de toute nature). En souscrivant à une offre à prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé en gaz naturel pour son lieu de consommation, s’il consomme moins de 30 000 kWh par an, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 0 à 300000 kWh, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente de gaz auprès des clients particuliers.

Offre électricité verte happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité bénéficient d'un prix de -2% pendant 2 ans par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers. Electricité verte certifiée par des Garanties d'Origine.

Souscription en 2 minutes : A condition d'être muni d'une facture de son ancien fournisseur d'électricité, afin de renseigner le point de livraison, le type de comptage et la puissance souscrite; et de choisir le paiement bimestriel.

Aucune intervention, aucun frais : En cas de changement de fournisseur pour votre logement actuel, aucun frais ne s'applique. En cas d'emménagement, des frais de mise en service s'appliquent.

Service client disponible : Par tchat du lundi au samedi de 9h à 18h, par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h. Appel non surtaxé. Hors périodes de maintenance.

Estimation des économies sur 2 ans : Détails de l’estimation de l’économie faite dans le cas d’une puissance souscrite à 12 kVA :
Economie estimée ‎sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'électricité en vigueur, hors évolutions, avec une consommation annuelle estimée à 15109 kWh, sur le site internet energie-info.fr, répartie en 9065 kWh en Heures Pleines et 6044 kWh en Heures Creuses pour un compteur 12 kVA option HP/HC avec un foyer composé de 5 personnes, eau chaude à l’électricité, une isolation dans la moyenne, un réfrigérateur avec un congélateur séparé, un lave-vaisselle, un lave-linge avec un sèche linge séparé, un four électrique et une table cuisson électrique. L'économie dépendra de la consommation réelle du client et de l'évolution éventuelle du tarif réglementé de l'électricité.