Classe énergie et étiquettes énergétiques. Décrypter les notes A, B, C, D, E… !

Classe énergie et étiquettes énergétiques. Décrypter les notes A, B, C, D, E… !

Mise à jour le 01/07/2020
Comment ça marche ?
La classe énergie et son étiquette font désormais partie de notre paysage familier pour les appareils électroménagers, les ampoules électrique, les voitures et tous les biens immobiliers à vendre ou à louer. Mais au fait, à quoi correspondent les notes qui s'échelonnent de A+++ à G sur ces étiquettes ? Vous allez enfin tout savoir…

Classe énergie : un bulletin de notes hautes en couleurs !

classe_energie

 

L'étiquette énergie, bien reconnaissable par ses multiples bandes horizontales de couleurs, allant du vert au rouge, elle indique à tous les consommateurs la classe d'efficacité énergétique de nombreux produits qu’ils achètent.

Devenues obligatoires pour la plupart des équipements électroménagers, mais aussi des lampes électriques domestiques, des biens immobiliers et des voitures, ces étiquettes énergie notent chaque équipement sur une échelle pouvant aller de A+++ à G. La note A+++ distingue les meilleurs élèves, c'est-à-dire les plus économes en énergie, et G les cancres qui ont encore (énormément !) de progrès à faire.

 

Pour que vous puissez y voir plus clair, voici un listing des différentes classes énergétiques en fonction des usages avec leur signification : 

 

Classe énergétique

Appartement ou maison

 Voiture

Appareils électroménagers (*)

Ampoule électrique

Classe énergie A

Batîment très économe en énergie 

Excellente performance énergétique 

Consommation < 50 kWh/m² et par an

 

Véhicules émettant des émissions de CO2 très faibles

(inférieures ou égales à 100g/CO2/km)

Réfrigérateurs/congélateurs/appareilscombiné, lave-linge et lave-vaisselle : sont étiquettés de la classe A+ à la classe A+++. 

Les fabricants ne peuvent plus livrer des appareils allant en dessous de la classe A+. 

Appareils A+++ signifient que les appareil consomment environ 20 à 50% d'énergie en moins que ceux en classe A+. 

Efficacité 50lm/W 

Type de lampe : tubes fluorescent et LFC 

Classe énergie B

Bâtiment économe en énergie

Très bonne performance énergétique

Consommation de 51 à 90 kWh/m² par an

Véhicules émettant des émissions de CO2 faibles

(de 101 à 120g/CO2/km)

/

Efficacité 51 < lm/W <21

LFC et halogène performant

Classe énergie C

Bâtiment assez économe en énergie

Bonne performance énergétique

Consommation de 91 à 150 kWh/m² par an

Véhicules émettants des émissions de CO2 assez faibles

(de 121 à 140g/CO2/km)

  /

Efficacité 20 < lm/W<16

Halogène

Classe énergie D

Bâtiment assez énergivore en énergie

Assez bonne performance énergétique

Consommation de 151 à 230 kWh/m² par an 

Véhicules émettants moyennement des émissions de CO2

(de 161 à 200g/CO2/km)

     /

15 < lm/W<13 

Halogène peu performant 

Classe énergie E

Bâtiment énergivore en énergie 

Performance énergétique moyenne

Consommation de 231 à 330 kWh/m² par an

Véhicules émettants d'assez grosses émissions de CO2

(de 161 à 200g/CO2/km)

   /

13 <lm/W <11 

Incandescence 

Classe énergie F

Bâtiment très énergivore en énergie 

Mauvaise performance énergétique 

Consommation de 331 à 450 kWh/m² par an 

Véhicules émettants de grosses émissions de CO2

(de 201 à 250g/CO2/km)

  /

11 < lm/W <9 

Incandescence

Classe énergie G

Bâtiment énormément énergivore en énergie 

Très mauvaise performance énergétique

Consommation de 451 kWh/m² par an et au delà 

Véhicules émettants de très grosses émissions de CO2

(supérieures à 250g/CO2/km)

 /

> 9 lm/W 

Incandescence

(*) Nous vous avons mis l'exemple du lave-vaisselle, des réfrigérateurs/congélateurs et lave-linge mais les différentes classes énergétiques sont aussi valables sur d'autres appareils électoménagers du type fours électriques, aspirateurs, climatiseurs, téléviseurs...

 

Devenez incollable sur les chiffres et les lettres des classes énergie !

 

Comme nous l'avons vu, les notes de la classe énergie jugent les performances énergétiques de chaque produit testé, du plus économe en énergie au plus énergivore.

Il faut cependant nuancer, car même si l'emballage d'une ampoule électrique ou l'annonce d'une agence immobilière pour une maison à vendre comportent "graphiquement" la même étiquette énergie, les critères retenus pour déterminer leur classe énergétique respective diffèrent évidemment.

Par exemple pour attribuer la classe énergie d'un frigo on tient compte de sa consommation électrique annuelle bien entendu, mais aussi de son volume et de la température la plus basse de ses différents compartiments.

Alors que pour un lave-vaisselle, c'est la puissance et la durée du mode "arrêt" et du mode "laissé en marche" qui seront retenues en plus de la consommation électrique pour définir sa classé énergie.

Appareils de froid, lave-linge et lave-vaisselle: cachez ces A à G que je ne saurai voir !

Les réfrigérateurs, congélateurs et lave-linge ont fait de tels progrès ces dernières années en matière d'économie d'énergie que tous les modèles commercialisés actuellement doivent obligatoirement afficher une classe énergie allant de A+ à A+++.

Exit donc pour ces appareils la classe A,B, C, D, E, F ou G, même si leur étiquette imprimée peut encore parfois comporter les lignes de couleurs de A à G.

En général un réfrigérateur-congélateur affichant une classe énergie A+++ consomme 70 % de moins qu'un appareil A+ similaire* !

*Source Ademe fiche-les-etiquettes-environnementales

Pour ce qui est du lave-vaisselle, la différence est là encore très nette : à type d'appareil équivalent en nombre de couverts, un modèle A++ consomme 30 % de moins que le modèle A++, et 40 % de moins que l'appareil estampillé "seulement" A+.

Quant au lave-linge, l'écart est moindre. Un modèle A+++ est 10 % moins énergivore que son homologue A++ et 20 % moins que l'équivalent A+.**

**Source Eco-conso

Les fours électriques méritent qu'on s'arrête sur leur étiquette !

Si vous souhaitez acheter un four électrique, il faut savoir que ces appareils figurent parmi les plus énergivores de votre cuisine. Autant alors bien observer la classe énergie des modèles qui vous sont proposés, car un prix de vente plus élevé pourra parfois être largement compensé par une consommation d'énergie réduite.

Ainsi un four électrique de taille moyenne A+++ consommera 72 % moins d'électricité qu'un modèle de même volume noté A+.***

***Source Suisse énergie

Cave à vin : elles peuvent vous faire voir de toutes les couleurs !

Contrairement à leurs aînés réfrigérateurs qui désormais ne naviguent que dans le vert, les caves à vins voient leur étiquette énergétique parfois flirter allègrement avec les classes B, C, D, E, F ou G ! Heureusement que les plus efficaces d'entre elles affichent la meilleure note A+++

 

Les classes énergies pas seulement pour l'électroménager…

 

Sortons à présent de la cuisine et de la buanderie pour nous intéresser à d'autres biens et services concernés par l'étiquette énergie et les classes énergétiques. Il sont nombreux. Voici les principaux…

Téléviseurs : question de taille et de technologie !

L'efficacité énergétique des téléviseurs dépend naturellement de leur consommation brute d'électricité mais également de la longueur de leur diagonale.

Par exemple un modèle à très grand écran peut bénéficier d'une excellente classe énergie, tout en consommant beaucoup plus qu'un modèle plus petit.

Encore une fois ici, il faut toujours savoir comparer ce qui est comparable. Une classe énergie ne suffit pas à elle seule à emporter la décision d'achat. Il faut également tenir compte des caractéristiques du produit et également de sa consommation annuelle, toujours indiquée sur l'étiquette énergie !

Ampoules électriques. Leur classe énergie toujours plus haute

L'efficacité des ampoules électriques se calcule en fonction du flux de lumière produit par rapport à l’électricité consommée.

Leur classe énergétique s'échelonne aujourd'hui de A++ à C. Sachant que la note C ne revient qu'aux ampoules halogènes et que celles-ci seront interdites à la vente dès septembre 2018, seules les classes de A++ à B survivront dans les rayons d'ampoules électriques qui ne vendront plus à cet horizon que des Led et des fluocompactes.

Et maintenant en voiture !

Tous les véhicules neufs sont désormais tenus d'afficher une étiquette énergie échelonnée de A à G, indiquant leur taux d'émissions de CO2. Les véhicules électriques sont naturellement gratifiés d'office de la note A, tandis que les modèles hybrides occupent le plus souvent la classe B !

Immobilier : l'étiquette est dans le diagnostic.

Nous finirons ce petit voyage dans le monde merveilleux des classes énergétiques, par un détour dans le secteur immobilier.

En effet, tout bien mis à la vente ou en location doit obligatoirement faire l'objet d'un Diagnostic de Performance Energétique, qui attribue non pas une, mais deux étiquettes : l'étiquette énergie qui indique la consommation d'énergie primaire du logement, et l'étiquette climat qui s'intéresse, elle, à la quantité de gaz à effet de serre émise par ce même bien.

Chacune de ces étiquettes est graduée de A à G, allant du vert au rouge pour l'étiquette énergie et du violet clair au violet foncé pour l'étiquette climat.

 

Et pour finir, vous allez nous maudire : tout change dans les classes énergie dès la fin 2019 !

 

Vous êtes vraiment courageux d'avoir poursuivi la lecture de cet article jusqu'ici. On vous en remercie sincèrement, et on ose à peine vous préciser que dans moins de deux ans, les informations que nous venons de vous donner ne seront plus d'actualité….

En effet la commission européenne a estimé que la dispersion de la classe A en A, A+, A++ et A+++ était de nature à tromper le consommateur, pas forcément au fait de ces nuances. Celui-ci peut par exemple croire qu'un réfrigérateur A+ est le plus efficace du marché alors qu'en fait il s'agit de la classe la plus basse attribuée à ce type d'appareils.

La classification sera donc simplifiée à partir de fin 2019 selon une échelle unique de A à G. Avec à la clé de nouvelles spécificités énergétiques pour les classes A, B, C, D, E, F et G.

Courage à vous, et courage à nous également, pendant la période de transition où nous verrons coexister dans les magasins des mêmes produits avec une classe énergie différente (Un lave-vaisselle classé A+++ à côté du même reclassé A avec la nouvelle classification)…

Mais n'oubliez pas qu'avec happ-e, vous économisez toujours - 7%(1) sur la consommation de vos appareils électriques, quelle que soit leur classe énergétique !

des petits prix et des grandes offres

Les avantages de l'offre happ-e

Jusqu'à 130€ d'économie*

Un tarif clair pendant 2 ans sans surprise

Souscription facile et rapide

Aucun papier, aucun intervention*, aucun changement de compteur

Sans engagement

Résiliez à tout moment sans frais supplémentaires

Service client disponible

Service client à votre écoute 6J/7 par mail, chat et téléphone*

Parrainage : Les clients happ-e avec un contrat actif peuvent parrainer jusque 10 filleuls par an. Le partage aux filleuls se réalise par mail ou via le réseau social Facebook. La remise de 30 euros est versée au parrain deux mois après l'activation du contrat de son filleul, si les deux contrats sont toujours actifs chez happ-e et que le parrain est à jour dans ses obligations de paiement. L'auto-parrainage n'est pas autorisé.

Offre d'électricité happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité dont la puissance souscrite est comprise entre 6 et 36kVA bénéficient d'une prix de -7% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, dont la puissance souscrite est égale à 3kVA bénéficient d'un prix de -4% la première année par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité puis du prix du Tarif Réglementé la deuxième année, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers.

Offre gaz happ-e : Les clients souscrivant à l'offre Gaz happ-e bénéficient dont la plage de consommation est inférieure à 30 000 kWh la première année d’un prix de -8% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif règlementé de gaz naturel, dont la plage de consommation est égale ou supérieure à 30 000 kWh, bénéficient la première année d’un prix de -4% sur le montant de leurs consommations (prix du kWh HTT) par rapport au prix du kWh HTT du tarif réglementé de gaz naturel, applicable selon la commune du client et sa plage de consommation, sous réserve d'être à jour de leurs obligations ; la deuxième année, le prix de leurs consommations HTT est au même niveau que le prix du kWh HTT du tarif réglementé. L’Abonnement HTT de l’offre Gaz happ-e correspond sur la durée du contrat à l’abonnement HTT du tarif réglementé de gaz naturel applicable, selon la commune du client et sa plage de consommation. Offre de marché gaz 2 ans, indexée sur le tarif réglementé de gaz naturel (prix hors évolution des Impôts, taxes et contributions de toute nature). En souscrivant à une offre à prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé en gaz naturel pour son lieu de consommation, s’il consomme moins de 30 000 kWh par an, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 0 à 300000 kWh, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente de gaz auprès des clients particuliers.

Offre électricité verte happ-e : Les clients souscrivant à l'offre happ-e électricité bénéficient d'un prix de -2% pendant 2 ans par rapport au prix HT du kWh du Tarif Réglementé de l'électricité, sous réserve d'être à jour de leurs obligations. Offre de marché électricité 2 ans, indexée sur le prix HT de l’abonnement et du kWh du Tarif Réglementé de l’électricité. En souscrivant à une offre au prix de marché, le client reste libre de revenir, à tout moment et sans frais, au tarif réglementé pour son lieu de consommation, s’il en fait la demande. Offre disponible pour toute puissance souscrite de 3 à 36 kVA, pour tout lieu de consommation situé en France Métropolitaine, hors Corse, sur les zones géographiques où ENGIE (anciennement GDF SUEZ) commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers. Electricité verte certifiée par des Garanties d'Origine.

Souscription en 2 minutes : A condition d'être muni d'une facture de son ancien fournisseur d'électricité, afin de renseigner le point de livraison, le type de comptage et la puissance souscrite; et de choisir le paiement bimestriel.

Aucune intervention, aucun frais : En cas de changement de fournisseur pour votre logement actuel, aucun frais ne s'applique. En cas d'emménagement, des frais de mise en service s'appliquent.

Service client disponible : Par tchat du lundi au samedi de 9h à 18h, par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h. Appel non surtaxé. Hors périodes de maintenance.

Estimation des économies sur 2 ans : Détails de l’estimation de l’économie faite dans le cas d’une puissance souscrite à 12 kVA :
Economie estimée ‎sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé d'électricité en vigueur, hors évolutions, avec une consommation annuelle estimée à 15276 kWh, sur le site internet energie-info.fr, répartie en 9166 kWh en Heures Pleines et 6110 kWh en Heures Creuses pour un compteur 12 kVA option HP/HC avec un foyer composé de 5 personnes, eau chaude à l’électricité, une isolation dans la moyenne, un réfrigérateur avec un congélateur séparé, un lave-vaisselle, un lave-linge avec un sèche linge séparé, un four électrique et une table cuisson électrique. L'économie dépendra de la consommation réelle du client et de l'évolution éventuelle du tarif réglementé de l'électricité.