Résidence secondaire : pouvez-vous demander un contrat d’électricité moins cher ?

Résidence secondaire : pouvez-vous demander un contrat d’électricité moins cher ?

Mise à jour le 26/11/2020
Comment ça marche ?
Rien de tel qu’une escapade dans sa résidence secondaire pour se ressourcer et se retrouver loin des fracas de la vie quotidienne. Il faut cependant compter avec des frais fixes qui reflètent rarement la brièveté de vos séjours, et que vous souhaiteriez naturellement plus économiques. Par exemple, votre contrat d’électricité…

 

Résidence secondaire et contrat d’électricité, rien de prévu, mais quelques astuces pour économiser votre électricité !

 

residence_secondaire

 

Bonne nouvelle : vous êtes l’heureux propriétaire d’une résidence secondaire, ou bien vous vous apprêtez à en acquérir une. Bravo, car en cette époque agitée, pouvoir parfois s’offrir un break est un privilège. La moins bonne nouvelle, c’est qu’une résidence secondaire occasionne de nombreux frais pas toujours incompressibles. L’électricité en est le meilleur exemple.

 

Pas de contrat d’électricité spécifique pour les résidences secondaires

 

Contrairement à ce que l’on aimerait croire, aucun fournisseur d’électricité ne propose de contrat spécifique aux résidences secondaires.

Rappelons qu’une facture d’électricité (hors les taxes) comprend d’une part le prix de l’abonnement mensuel et d’autre part le montant des consommations d’électricité.

 

Bien évidemment, moins vous consommez et moins la facture est chère. Donc « bingo » pour votre résidence secondaire où par définition vous êtes censé consommer moins d’électricité. Quand vous ne consommez pas, vous ne payez rien en consommations, c’est logique.

 

En revanche, côté abonnement annuel, vous pouvez estimer injuste de le payer même pendant les périodes où votre résidence secondaire est fermée.

 

Hélas, il faut vous faire à cette idée : l’abonnement compris dans un contrat d’électricité ne peut être suspendu à telle ou telle période de l’année (comme vous pouvez par exemple le faire pour un abonnement à un magazine hebdomadaire).

 

Peut-être résilier votre contrat le temps de l’absence, puis le rouvrir pour les vacances ?

 

L’idée peut paraître séduisante sur le papier mais elle présente beaucoup plus d’inconvénients que d’avantages. Car même si un contrat d’électricité est sans engagement et que sa résiliation est gratuite à tout moment, les frais de mise en service sont, eux, bien réels.

 

Dans ce cas bien précis d’un contrat résilié puis d’un nouveau contrat resouscrit quelques temps plus tard, vous devrez vous acquitter au moins de 24,08 € TTC pour une remise en service sous 5 jours et de 48,62 € TTC pour une intervention express sous 2 jours (tarifs au 1er août 2017). Ces frais, facturés par Enedis à votre fournisseur d’électricité vous seront refacturés au centime près.

 

À vous de faire vos comptes, mais dans la plupart des cas, il faut bien reconnaître qu’avec cette solution très contraignante, vous ne réaliserez dans la plupart des cas qu’une très faible économie et le plus souvent rien du tout ! Il va donc falloir chercher ailleurs les moyens de réduire votre facture d’électricité pour votre résidence secondaire…

 

Une première (bonne) piste : baisser la puissance du compteur électrique de votre résidence secondaire

 

Le saviez-vous ? Dans un contrat d’électricité, le prix de l’abonnement varie selon la puissance souscrite du compteur.

 

Par exemple, au tarif Bleu d’EDF l’abonnement annuel en option Heures Pleines/Heures Creuses s’élève à 114,42 € TTC* pour un compteur de 6kVA et à 140,65 € TTC* si le compteur affiche une puissance de 9 KVA. Une différence appréciable surtout dans les cas où le compteur de votre résidence secondaire est peut-être surdimensionné.

 

Si vous décidez de faire réduire la puissance de votre compteur électrique dans votre résidence secondaire, là encore vous devrez régler des frais qui s’échelonneront entre 37 € et 155 € TTC selon la complexité de l'intervention : simple changement de disjoncteur, passage de triphasé à monophasé etc. (Tarifs Enedis au 1er août 2017). Mais le jeu en vaut peut-être la chandelle sur le long terme.

 

Si vous êtes équipé d’un compteur Linky, la question ne se pose pas car le changement de puissance de votre compteur ne vous sera facturé que 1,60 € !

 

* au 01/02/2018

 

Réduire toujours davantage votre consommation d’électricité

 

Finalement, le plus sûr moyen de réduire votre facture d’électricité dans votre résidence secondaire (et même dans votre résidence principale !) reste les économies d’énergie à réaliser soi-même sans difficultés majeures.

 

Par exemple pendant vos séjours d’été, il y a des tas de petites astuces pour rafraîchir la maison sans trop forcer sur le climatiseur.

 

Et à l’inverse, pendant l’hiver, vous pouvez conserver la chaleur chez vous avec quelques conseils de base, qui vous éviteront de monter les radiateurs à fond.

 

Ces écogestes sont faciles et efficaces à mettre en place, il ne faut jamais les oublier si vous voulez réduire vos consommations d’électricité !

 

Une chose encore, et pas la moindre : avec happ-e vous économiserez -+80%(1) sur toutes vos consos et ce, dans toutes vos résidences ! Cela vaut peut-être la peine d’y penser, pendant vos week-ends à la campagne !