Aide à l'achat d'un vélo électrique en 2018 : des primes de plus en plus rares…

Le dispositif d'aide à l'achat d'un vélo à l'assistance électrique a été modifié en 2018. Ses conditions d'attribution sont de plus en plus restrictives et le montant de la prime maximale a baissé. Cela ne vous empêche pas de la demander, si toutefois vous rentrez dans les cases !

 

Qui vous aide pour l'achat d'un vélo électrique ?

 

Le vélo électrique (ou, pour être tout à fait correct dans la dénomination, le vélo à assistance électrique) bénéficie depuis plusieurs années de subventions à l'achat très bienvenues.

Il faut dire que l'État et les collectivités locales ont tout intérêt à voir se développer ce mode de transport super-écologique afin de désengorger le trafic des municipalités. Quant aux heureux possesseurs d'un vélo électrique, ils apprécient cette technologie qui leur permet de rouler sans s'essouffler, même dans les côtes !

De nouvelles conditions d'obtention… plus difficiles

Hélas, depuis février 2018, les conditions d'obtentions d'aide à l'achat des vélos électriques se sont considérablement durcies.

Avant cette date, le versement de la prime d'Etat, c’est-à-dire 20 % du prix de l'achat du vélo à concurrence de 200 € n'était soumis à aucune condition de revenus. Et certaines collectivités locales pouvaient proposer des subventions plus élevées, par exemple jusqu'à 400 € à Paris, vous aviez le luxe de pouvoir choisir entre la plus intéressante. Mais ça, c'était avant février 2018…

 

Vélo électrique 2018 : une aide de 200 € maxi… et seulement si vous remplissez les conditions !

 

Les choses ont réellement changé en février 2018. Depuis cette date il est obligatoire de répondre à trois conditions pour prétendre à une aide de l'état et d'une collectivité locale :

- Vous devez être non imposable à l'impôt sur le revenu, l'année précédant l'achat de votre vélo.

- Vous ne pouvez bénéficier de l'aide de l'État que si votre collectivité locale a également mis en place un dispositif de primes pour l'achat d'un vélo électrique.

- La prime d'Etat ne peut pas dépasser en montant celui de la collectivité locale

- Le montant des deux primes cumulées ne peut excéder 20 % du coût d’acquisition du vélo sans dépasser le plafond de 200 euros.

- Ajoutez à cela que le vélo électrique acheté doit être neuf et ne pas utiliser de batterie au plomb.

Et ce n'est pas fini !

aide velo electriqueSi vous remplissez toutes les conditions ci-dessus et que vous avez acheté votre vélo électrique après le 1er février 2018, bravo vous avez droit à votre aide financière ! Mais ne vous réjouissez pas trop vite…

À l'heure où nous écrivons ces lignes (7 août 2018) le dispositif de versement de la prime n'est en effet pas encore opérationnel. La demande se fera sans doute en ligne, mais rien n'est officiel pour le moment. Il vous faudra donc patienter avant de pouvoir obtenir votre prime.

Au moins une économie immédiate et ouverte à tous !

Pour savoir à partir de quand le dispositif sera mis en place, rendez-vous régulièrement sur le site de l'ASP (Agence de Services et de Paiement) qui est l'organisme chargé de gérer le versement des aides à l'achat de vélos électriques.

Et à propos d'électricité, s'il est une économie ouverte à tous, tout de suite et sans la moindre condition, c'est bien celle offerte par Happ-e : - 8 % sur toutes vos consommations d'électricité 24h/24 et 7j/7… une vraie prime aux économies !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème