Le changement d'heure en 4 questions : tout sur le pourquoi et le comment de l'heure d'hiver et l'heure d'été

Deux fois par an c'est toujours la même chose : il faut passer de l'heure d'hiver à l'heure d'été ou inversement. Avancer ou reculer nos montres. Dormir une heure de plus ou une heure de moins… Quel casse-tête !

 

Changer d'heure en hiver et en été… est-ce que c'est une idée nouvelle?

 

Vous le savez, l'idée d'instaurer une heure d'été a pour origine la volonté de profiter des journées plus longues pour économiser l'énergie.

Le concept n'est pas neuf puisque déjà dans les années 1780, le génial Benjamin Franklin, avait suggéré dans les colonnes du Journal de Paris l'avantage qu'il y aurait à créer une heure d'été décalée entre mars et septembre. Voici ce que l'on pouvait notamment lire dans cet article :

"An immense sum ! That the city of Paris might save every year, by the economy of using sunshine instead of candles"

Traduction : "Quelles incroyables économies Paris pourrait réaliser en utilisant le soleil plutôt que des bougies !".

L'idée était bien là, mais il faudra tout de même attendre 1917 pour que le gouvernement de l'époque adopte l'introduction d'une heure d'été en France.

Ça s'en va et ça revient…

A la fin de la deuxième guerre mondiale, après avoir été sous le joug de "l'heure allemande", les autorités françaises décident de revenir à une heure unique, en l'occurrence l'heure d'hiver qui courra de janvier à décembre.

C'est à partir de 1975, à la suite du premier grand choc pétrolier, que sera réhabilité dans notre pays le passage à une heure d'hiver et une heure d'été. Tout le monde se rappelle le célèbre slogan qui a accompagné cette période : « En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées ! ».

 

Le changement d'heure, ça sert vraiment à quelque chose ?

 

Pas de mauvais esprit. Changer d'heure et passer de l'heure d'hiver à l'heure d'été a, depuis 1975, fait réaliser de vraies économies d'électricité à la France et aux Français (économies pas phénoménales mais bien réelles quand même ! ).

Ainsi une étude de l'ADEME a montré que la baisse d'utilisation de l'éclairage pendant les soirs de l'été ont permis en 2009 (derniers chiffres connus) d'économiser près de 450 GWh d'électricité*, soit la consommation annuelle d'éclairage de 800 000 ménages !

Donc oui, les économies sont au rendez-vous, et cela vaut vraiment la peine de dormir une heure de moins au passage à l'heure d'été. Sauf que…

La LED va-t-elle tuer le changement d'heure ?

Les adversaires du changement d'heure vous diront qu'aujourd'hui, l'avènement de la technologie LED à l'extérieur comme à l'intérieur des maisons rend cette "nécessité" d'économiser plutôt dépassée, puisque justement une ampoule LED ne consomme pratiquement pas d'électricité.

Argument recevable, d'autant que d'autres points négatifs sont souvent évoqués à propos du changement d'heure…

 

Quels sont les arguments des opposants au changement d'heure ?

 

changement d'heureIncontournables ! Ce sont les articles de presse ou reportages TV qui chaque année en fin mars ou fin octobre, reviennent inlassablement sur les "dégâts" des changements d'heures.

Notons un impact sur la qualité du sommeil, des troubles de l'humeur, mais aussi l'augmentation ponctuelle des risques d'AVC chez les personnes fragiles… Le corps médical reste pourtant très circonspect sur le lien entre ces symptômes et le changement d'heure. Il ne faut cependant pas les rejeter en bloc…

 

La France est-elle le seul pays pratiquer le changement d'heure ?

 

Le changement d'heure avec passage en heure d'été puis retour à l'heure d'hiver, n'est pas un long fleuve tranquille. Nombreux sont les pays qui l'ont mis en place puis abandonné, revenant à une heure unique tout au long de l'année. C'est par exemple la cas de la Russie qui ne change plus d'heure depuis 2011.

En tout un peu moins de 70 pays appliquent aujourd'hui le changement d'heure 2 fois par an, dont la totalité des pays de l'Union Européenne. Mieux encore : depuis 2002, les dates de ces changements d'heure sont harmonisées pour les 28 nations de l'UE : on passe à l'heure d'été dans la nuit du dernier dimanche de mars. Puis l'on repasse à l'heure d'hiver dans la nuit du dernier dimanche d'octobre.

Et n'oubliez pas que grâce à Happ-e, heure d'été ou heure d'hiver, heures pleines ou heures creuses, vous économisez 8 % sur vos consommations d'électricité tous les jours de l'année et 24 h/24 ! Et que pour en profiter, 5 minutes suffisent, sans changer de compteur ni d'installation, et sans coupure de courant !

*source ADEME