Cette ampoule est illuminée depuis... 110 ans

Avez-vous déjà entendu l’histoire de l’ampoule électrique de Livermore qui diffuse sa lumière depuis plus d’un siècle maintenant ? Tout commence en 1901 en Californie, notre ampoule est alors donnée au sapeurs-pompiers qui en feront un usage ininterrompu. L’ampoule à incandescence n’existe que depuis quelques années (Thomas Edison brevète son modèle en 1879) et l’électricité commence à se généraliser dans les foyers. Retour sur l’aventure d’une ampoule ordinaire devenue extraordinaire.

 

Une incroyable longévité 

En 1901, date de sa mise en service, notre ampoule ignorait qu’elle allait devoir faire face à trois déménagements sans faillir pour autant. Destinée à éclairer le hangar à camion du service d’incendie, l’ampoule a passé la plupart de son existence à la caserne de Livermore en Californie. Il faudra pourtant attendre 1972 pour qu’un reporter mène une enquête remontant ses origines et révèle dans la presse son incroyable longévité à l’Amérique. Elle déménagea pour la dernière fois en 1976, sous escorte policière, au 4550 East Avenue à Livermore où elle est toujours aujourd’hui.

Elle avait à l’origine une capacité de 60 watts, assez pour supporter le réseau électrique de l’époque fixé à 110 volts. Au cours du temps, sa lumière s’est réduite et stabilisée à 4 watts. Elle est actuellement dotée de son propre système d’alimentation afin de garantir son fonctionnement contre les imprévus du réseau électrique.

Si l’ampoule n’a pas brillé pendant un siècle sans interruptions, celles-ci ont toutes été de courte durée. Parmi les arrêts notoires, on compte une semaine en 1937 ainsi qu’une panne de 9 heures et trente minutes en 2013 qui était en réalité due à un défaut d’alimentation. Mais l’ampoule de Livermore n’a jamais perdu sa lumière, elle a même retrouvé son éclat d’origine le temps de quelques heures après l’incident de 2013.

 

Les secrets de l’éternelle lumière

Comment expliquer alors qu’une ampoule si ancienne ait survécu aussi longtemps ? On pourrait se dire que les premières inventions sont toujours les plus archaïques, mais parfois le progrès ne peut pas rivaliser avec le modèle d’origine. D’après Tom Bramell, pompier retraité qui veille sur ce petit miracle, « l’ampoule est restée vivante toutes ces années car ceux qui l’ont fabriquée lui ont donné une étanchéité parfaite, empêchant l’air d’entrer dans l’ampoule et de désintégrer le filament de carbone. L’ampoule opère donc dans le vide et ne chauffe pas. Voilà le secret ». 

Contrairement à nos ampoules modernes qui fonctionnent sur la base d’un fil conducteur placé dans un globe de gaz sans oxygène, l’ampoule de Livermore est composée d’un filament en carbone comme les premières ampoules inventées par Joseph Swan. Porté à incandescence, le carbone conduit l’électricité intensément sur de longues périodes contrairement aux fils en tungstène actuels dont la capacité diminue avec la chaleur. C’est donc sa fabrication qui serait à l’origine de sa longévité et de sa qualité. 

Mais sa mission y est peut-être aussi pour quelque-chose. Accrochée au plafond de l’entrepôt où étaient rangés les camions, l’ampoule avait vocation à briller nuit et jour pour accompagner les pompiers dans l’urgence. Sa lumière ne devant jamais vaciller, comme le courage des pompiers, on peut se dire qu’elle s’est naturellement adaptée à sa mission. 

 

Une légende, un espoir

Inscrite dans le Guinness des records, l’ampoule est devenue une légende à Livermore. Les habitants comme les pompiers ont ainsi pris l’habitude de célébrer les dates importantes de son histoire comme son centenaire en 2001 ou son million d’heures d’utilisation en 2015. Aujourd’hui, le monde entier peut entrevoir l’éclat de cette ampoule mythique grâce à une webcam qui capture son image toutes les 30 secondes.

Aujourd’hui, les technologies semblent toutes condamnées par le progrès, elles dépérissent pour être remplacées par des innovations jugées meilleures. Pourtant, l’ampoule de Livermore est devenue quelqu’un auprès de la population, les pompiers qui travaillent à la caserne voient en elle une étincelle de vie. Au delà de sa performance exceptionnelle, cette ampoule sans âge est un symbole d’espoir ; elle a su traverser le temps et le progrès pour se rendre éternelle, qui ne voudrait pas en faire autant ?

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème