Votre chaudière gaz : labels de qualité, rendement, installation... Répond-elle à la réglementation ? 

Vous envisagez d'acquérir une chaudière à gaz pour le chauffage de votre logement et/ou pour votre eau chaude sanitaire. Sachez qu'il est important de vérifier si votre chaudière répond bien aux normes actuelles de qualité. C'est important pour votre sécurité, mais également pour votre confort et pour diminuer vos consommations d'énergie. 

 

Votre chaudière gaz répond-elle aux normes ? Oui, si son rendement et ses émissions respectent la réglementation !

 

Respect de normes environnementales, économies d'énergie, mais aussi sécurité… Comme tout équipement de chauffage, les chaudières à gaz doivent aujourd'hui répondre à des règlementations assez strictes pour être commercialisées.

Et même si en France, contrairement à la Belgique par exemple, les chaudières gaz ne bénéficient pas de labels qualité spécifiques, il est aisé de vérifier que tel ou tel appareil obéit à quelques caractéristiques techniques obligatoires. Des caractéristiques édictées notamment par la réglementation thermique RT 2012 et la directive européenne Ecodesign.

 

Rendement de votre nouvelle chaudière gaz… 86% minimum !

Pour une chaudière à gaz, la qualité de son rendement est une exigence majeure. Rappelons que le rendement d'une chaudière mesure le rapport entre l'énergie qu'elle produit et l'énergie qu'elle consomme. Il est clair que plus le rendement est élevé, et plus l'économie d'énergie réalisée est importante. 

Le rendement des chaudières à gaz "classiques", c'est-à-dire celles appartenant aux anciennes générations de chaudière gaz, peinait à atteindre les 80%. Alors que les chaudières à condensation d'aujourd'hui peuvent largement dépasser un rendement de 95% !

Cela tombe bien, puisque la réglementation RT2012 impose, pour toute nouvelle chaudière gaz commercialisée, un rendement minimum de 86% !

Mais il faut savoir qu'un excellent rendement ne suffit pas pour que la chaudière de vos rêves réponde vraiment à toutes les exigences d'aujourd'hui…

 

Emissions d'oxyde d'azote… Qu'en dit votre chaudière gaz ? chaudière gaz

Après le volet économique du rendement, passons au volet écologique ! Les chaudières gaz "classiques" ont la mauvaise idée d'émettre des oxydes d'azote plutôt nocifs, car participant à l'effet de serre et aux dérèglements climatiques. Voilà pourquoi, dès le 26 septembre 2018, le taux d'émission d'oxydes d'azote des nouvelles chaudières à gaz doit se situer au-dessous de la barre acceptable des 56mg/kWh. 

 

Autant dire que, si vous êtes amené à remplacer votre chaudière classique, votre choix ne pourra se porter désormais que sur les modèles respectant tout à la fois les exigences de rendement et d'environnement. Une double condition que seules les chaudières à condensation réunissent aujourd'hui.

 

Chaudière gaz à condensation : elle fait baisser votre facture de chauffage… Et vos impôts !

 

Plus chères que les anciennes chaudières, leur performance énergétique vous permettra rapidement de compenser la différence de prix (vous économiserez jusqu'à 30% sur votre consommation de chauffage). 
 

Des aides financières pour vous encourager à sauter le pas

Bonne nouvelle : le remplacement de votre chaudière classique par une chaudière à condensation entre dans le cadre de la rénovation énergétique et est éligible à ce titre, à tout un éventail d'aides financières de l'État, qui en réduisent encore le coût :

  • - Le Crédit d'Impôt Transition Energétique : pour déduire de votre impôt sur le revenu 30% de dépenses engagées. 
  • - La prime Energie : 800 euros (sous conditions de revenus). 
  • - L'Eco Prêt à Taux zéro et la TVA à taux réduit.
  • - Les aides de l'Anah-Agence Nationale de l'Habitat : jusqu'à 7 000 à 10 000€.
     

Les collectivités locales peuvent également vous proposer des aides. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie.

 

Pour obtenir vos aides (et une installation irréprochable de votre chaudière gaz), un installateur certifié Qualibat RGE s'impose !

 

Comme nous l'avons vu au début de cette article, il n'existe pas à proprement parler de label officiel spécifique pour les chaudières gaz. S'il faut cependant chercher un label, c'est du côté du professionnel qui vous installera votre appareil.

En faisant appel à une entreprise certifiée Qualibat RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), pour la pose et l'installation de votre chaudière gaz à condensation, vous aurez la garantie d'une installation répondant à toutes les normes en vigueur en matière de sécurité, de performance énergétique et écologique.

De plus, c'est uniquement en recourant à une entreprise certifiée Qualibat RGE que vous pourrez bénéficier des aides financières de l'État. Dans la plupart des cas, votre installateur se chargera des démarches pour demander ces aides.

 

Une autre façon de faire baisser votre facture d'énergie :
le gaz Happ-e à -8% !

Avec une chaudière gaz à condensation, vous réalisez de réelles économies sur votre facture de chauffage. Mais savez-vous que vous pouvez aussi économiser toute l'année sur votre consommation de gaz ? Avec Happ-e, c'est -8%*, sans engagement, sans changer de compteur et sans coupure de courant. Profitez-en, cela ne vous prendra que 5 minutes ! 

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème