Aide et contact
Pas encore happ-e ?
On vous aide à souscrire au :

Du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h.

Appel non surtaxé

Déjà happ-e ?
Contactez-nous par email, chat ou par téléphone

Comprendre le marché du gaz en France et dans le monde

La France ne possède que très peu de gisements de gaz alors que les besoins évoluent d’année en année. Ce manque de ressources naturelles a poussé la France à créer plusieurs partenariats avec des grands pays producteurs dans le but de satisfaire les besoins en gaz de toute la population.

L’ouverture du marché du gaz à la concurrence du marché de détail du gaz a permis aux clients de choisir entre l’offre au tarif réglementé de l'opérateur historique, Engie, et les offres à prix du marché des fournisseurs alternatifs.

 

Les différentes étapes sur le marché du gaz 

 

Grâce à l’ouverture du marché du gaz à la concurrence, de nombreux fournisseurs peuvent actuellement proposer des offres de gaz moins chères que le tarif réglementé. Cela tombe bien, Happ-e propose une offre gaz qui va vous permettre de profiter jusqu’à –6%(1) sur vos consommations de gaz. Il s’agit d’une offre sans engagement qui ne nécessite aucun changement de compteur.

Le marché du gaz en France s’appuie sur différentes étapes dont la production, l’approvisionnement, le transport, le stockage, la distribution et la vente.

La production de gaz en France est tellement en baisse qu’elle ne représente plus que 2% des approvisionnements en gaz naturel. Actuellement, la France importe la majorité du gaz utilisé sur son territoire. Les principaux approvisionneurs en gaz qui travaillent en collaboration avec la France sont la Norvège, les Pays-Bas, l’Algérie et la Russie.

L’acheminement du gaz sur la majorité du territoire français est assuré par GRTgaz. Par contre, dans le sud-ouest de la France, c’est Teréga qui s’en occupe. Le transport du gaz se fait à travers un immense réseau de canalisation d’une longueur totale de plus de 36 600 km.

Le stockage du gaz fait partie des points importants dans le marché du gaz en France. Il est bon de savoir que le pays stocke une majeure partie du gaz naturel importé, afin de pallier les besoins des consommateurs en fonction des saisons. En effet, les demandes en gaz sont plus élevées en hiver qu’en été. En France, le gaz naturel est stocké soit en nappe aquifère soit en cavité saline.

Le réseau de distribution du gaz naturel en France s’étend sur près de 193 000 km. Ce réseau est utilisé pour acheminer le gaz naturel jusqu’aux consommateurs finaux. La distribution du gaz en France est assurée par le GRDF (Gaz Réseau Distribution France).

La vente de gaz en France est distribuée entre différents acteurs. Un tiers des ventes sont consommées par les industriels, un tiers par les ménages et le reste se partage entre les entreprises du secteur tertiaire et ceux du secteur de l’énergie.

Notons que l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie va entraîner la disparition des tarifs réglementés du gaz. En effet, en juillet 2017, le conseil d’État a demandé la suppression des tarifs réglementés pour les sites résidentiels d’ici 2021.

 

Les différences entre les offres de marché et l’offre au tarif réglementé

 

marche du gazLes particuliers peuvent actuellement choisir entre l'offre au tarif réglementé et les offres de marché en fonction de leurs besoins.

Pour le tarif réglementé, le prix du gaz est fixé par les pouvoirs publics. La tarification se base essentiellement sur le cours international du pétrole et du gaz. Seul le fournisseur historique qui est ENGIE, peut proposer ce type d’offre.

Le prix des offres de marché est fixé librement par les fournisseurs alternatifs sous forme de contrat. Pour ce type d’offre, les particuliers paient leurs consommations de gaz à un prix fixe pour un contrat d’une durée de 1, 2 ou 3 ans.

 

Le marché de détail et le marché de gros

 

Le marché de détail du gaz naturel en France se partage en trois catégories. Il y a les sites résidentiels, les sites non résidentiels et les gros sites non résidentiels. Les sites résidentiels regroupent les particuliers qui utilisent le gaz pour un usage domestique. Cette catégorie représente près de 27% de la consommation nationale en gaz. Les sites non résidentiels quant à eux, rassemblent les professionnels qui sont raccordés au réseau de distribution de gaz. Leur consommation constitue près de 30% de la consommation nationale. Enfin, le reste des approvisionnements est livré aux gros sites non résidentiels qui sont raccordés au réseau de transport de gaz. Cette quantité représente près de 34% de la consommation nationale.

Les grands opérateurs de gaz naturel réalisent également des transactions sur le marché de gros du gaz. Dans ce secteur, il existe différents types de marché. Il y a des marchés de gré à gré (contrats à long terme), les contrats Take or Pay, les marchés organisés et les marchés de gré à gré non intermédiés.

 

Comment s’approvisionne le reste de l’Europe ?

 

Les principaux pays qui fournissent du gaz en Europe sont la Russie, la Norvège, l’Algérie, l’Azerbaïdjan, le Nigéria, Trinidad et Tobago ainsi que le Pérou. Malgré cela, c’est la Russie et la Norvège qui sont les principaux exportateurs de gaz en Europe. En effet, l’exportation annuelle du gaz russe sur le territoire européen est de 1 849 TWh contre 1 114 TWh pour la Norvège.

 

Les principaux chiffres concernant le gaz dans le monde

 

La répartition des gisements de gaz naturel n’est pas la même pour tous les pays. Certains disposent de plusieurs sites d’extraction tandis que d’autres sont indépendants envers les pays producteurs. Les États-Unis sont actuellement les plus grands producteurs de gaz au monde avec une production de près de 681,6 milliards m3 de gaz par an. Ils sont suivis de près par la Russie qui produit près de 604,8 milliards m3 par an. L’Iran quant à lui, se place à la troisième place avec 166,6 milliards m3 par an.

Les pays qui disposent des plus importantes réserves de gaz au monde sont l’Iran, la Russie, le Qatar, le Turkménistan et les États-Unis. En effet, près de 60% des réserves mondiales de gaz se situent en Russie et au Moyen-Orient, l’Iran étant le pays qui dispose de la première réserve mondiale avec des réserves de près de 33 800 milliards m3. Même si les États-Unis sont actuellement les premiers producteurs de gaz, leurs réserves ne constituent que 5% des réserves mondiales.

Selon les statistiques, la planète consomme près de 3 469 milliards m3 de gaz par an avec plus de 110 000 m3 de gaz utilisé chaque seconde. Les États-Unis sont les plus grands consommateurs de gaz de la planète. La quantité annuelle de gaz consommée par le pays constitue près de 20% de la consommation mondiale. La Russie quant à elle, consomme près de 11,6% de la consommation mondiale, suivi de la Chine avec 6,6%.