Fils électriques : votre installation affiche la couleur !

Ne croyez pas que la couleur des fils de votre installation électrique est due au hasard. Bien au contraire, pour votre sécurité, chaque couleur utilisée répond à une norme très précise. Voyons cela...

 

 
À chaque fil électrique sa couleur !

Rappelons d'abord qu'un circuit électrique aux normes comprend trois fils ayant chacun une fonction spécifique : 
- Le fil "phase" par qui le courant arrive.
- Le fil "neutre" qui permet la répartition du courant.
- Le fil "terre" qui permet la mise à la terre de l'installation et donc sa protection.
- Parfois, on trouve aussi un fil "pilote" qui permet la programmation d'équipement électriques compatibles (par exemple un programmateur électrique).
Chacun de ces fils doit absolument respecter un code couleur spécifique.
C'est la fameuse norme NF C 15-100 relatives aux règles concernant l'électricité qui définit ces codes.

Nous vous invitons également à lire l'article sur choisir son tableau électrique

Ces couleurs-là, et uniquement celles-là !

Voici donc ces couleurs qui font office de tables de la loi pour tout électricien digne de ce nom ! Elles sont les même dans toute l'Europe :
        Fil phase : le plus souvent rouge, mais on peut aussi utiliser Marron, rouge, noir, orange, violet.
            Fil neutre : bleu
            Fil terre : bicolore jaune et vert 
            Fil pilote : noir
Il est vraiment essentiel de respecter ces codes, notamment pour la sécurité de ceux qui seraient amenés à intervenir sur votre installation.
Pour en savoir plus sur les risques, lisez nos conseils pour éviter les dangers liés à l'électricité

 

Des couleurs de fils électriques nouvelles…. depuis 1970 !

Les codes couleur décrits ci-dessus sont en vigueur depuis 1970. 
Pour les installations électriques antérieures à 1970 les codes diffèrent :
Phase : vert ou jaune
Neutre : rouge
Terre : gris ou blanc
De quoi se mélanger les couleurs, si vous n'êtes pas sûr de l'âge de votre installation électrique !

Multimètre, nous voilà…

Dans ce cas, un test s'impose pour savoir exactement à quoi correspond chaque fil de votre installation. Et pour cela, un outil magique à tout faire fera le job : le multimètre !
Mettez le multimètre en voltmètre alternatif de calibre 500V ou 250 V et mesurez la tension entre le fil terre et chacun des deux autres fils  :
Si le multimètre affiche une tension de ±250V, alors, c'est le fil phase que vous avez testé.
Si le multimètre affiche une tension de 0V,  c'est le fil neutre qui est concerné.

 

Happ-e annonce la couleur :  -8 % sur vos consommations d'électricité(1) !
 

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème