Savez-vous vraiment ce que consomme en énergie un ménage français ?

Savez-vous ce que consomme en énergie votre habitation ? Entre le chauffage, l’électricité, etc., les dépenses énergétiques des ménages représentent une part importante de l’ensemble de la consommation en énergie de notre pays. Nous vous proposons d’explorer en détails cette consommation et découvrir quels sont les principaux postes de dépenses en énergie des ménages français.

 

 

La consommation d’énergie en France 

Après une hausse constante depuis les années 80, la consommation énergétique est enfin en baisse en France. Cette consommation s’évalue en millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), l’unité de mesure énergétique utilisée pour comparer différentes sources d’énergie, un Mtep équivalent au pouvoir calorifique d’une tonne de pétrole. 

 

Entre 2008 et 2014, la consommation énergétique française est passée de 160.8 Mtep à 150, soit une baisse de plus de 6.7 %. Ce chiffre est notamment le résultat des différentes politiques menées en faveur de la réduction de la consommation d’énergie avec des mesures telles le paquet énergie-climat ou encore la loi sur la transition énergétique qui fixe une limite maximale de 124.8 Mtep d’ici 2030.

 

 

Les ménages représentent 26 % des dépenses énergétiques 

Les ménages représentent près de 26 % des dépenses énergétiques en France. Un chiffre en baisse de 2 % depuis 1990 et qui les place derrière les transports et l’industrie. Parmi les principales dépenses d’énergie de ces ménages, on retrouve le chauffage qui atteint 62 % des dépenses pour les maisons et les appartements. Ce chiffre est important, mais il reste en baisse comparé aux années 90 où le chauffage atteignait 77 % des dépenses énergétiques.

 

Cette diminution de la part du chauffage peut s’expliquer par plusieurs facteurs. L’Agence de l’environnement et de la Maîtrise de l’Energie souligne notamment l’amélioration de l’isolation des logements et l’essor de nouveaux modes de chauffage plus économes. Ces améliorations sont notamment encouragées par différents dispositifs comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou les primes énergie.

 

 

La consommation d’électricité des ménages est en hausse 

A la deuxième place des dépenses d’énergie des ménages, on retrouve l’électricité qui atteint 20 % pour les maisons et 17 % pour les appartements. A contrario du chauffage, la consommation d’électricité des ménages est en pleine hausse. Entre 1990 et 2012, la consommation d’électricité spécifique des ménages par an est ainsi passée de 1945 kWh en 1990 à 2741 en 2012, soit un bon de 40 %. Cette forte consommation électrique s’explique notamment par l’essor des appareils électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge, etc.) et des appareils électroniques (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.). 

 

On note d’ailleurs que la consommation d’électricité liée au froid et à l’éclairage diminue alors que celles liées au lavage ou aux petits appareils électriques sont en hausse (respectivement une augmentation de 22 % pour le lavage et une multiplication par 2.7 pour les petits appareils, entre 1990 et 2012). Et si le froid alimentaire (réfrigérateur et congélateur) reste le premier poste de consommation d’électricité des ménages français avec 26 %, il est suivi de près par l’électrodomestique (19 %), la télévision (11 %) ou encore de l’informatique (10 %).

 

Découvrez Happ-e, fournisseur d'électricité moins chère

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème