Des routes qui rechargent les voitures électriques

Des routes capables de recharger les voitures… Un concept complètement futuriste ? Non, plus maintenant. Il est aujourd’hui possible de recharger sa voiture électrique en roulant sur une portion de route. Comment est-ce que ça marche ? Ces routes existent-elles déjà ? Happ-e répond à toutes vos questions sur le sujet.

 

Pourquoi des routes qui rechargent les voitures électriques ?

 

À l’instar de la France, de nombreux pays multiplient les démarches en faveur de la transition énergétique. En mettant en place ce type de route, on pousse les citoyens à investir dans une voiture électrique, tout en favorisant les transports en commun électriques. Cela permettrait à terme, de réduire considérablement l’émission de gaz à effet de serre, mais aussi la consommation d’énergies fossiles. En effet, l’électricité est une énergie plus verte et moins polluante, car elle est de plus en plus produite à partir de sources d’énergies renouvelables. Avoir une voiture électrique, et encore plus, une voiture qui se recharge toute seule en roulant sur certaines routes, c’est donc l’assurance d’avoir un plus faible impact environnemental mais aussi une facture énergétique bien plus légère. En effet, avoir une voiture électrique peut aussi se révéler plus économique pour les ménages français, surtout s’ils bénéficient d’une offre électricité adaptée à leurs besoins.

 

Comment est-ce que ça marche, et où trouver ces routes rechargeant les voitures électriques ?

 

recharge voiture électriqueLes routes électriques, à ne pas confondre avec les routes solaires qui sont équipées de panneaux photovoltaïques pour alimenter les équipements routiers et urbains, rechargent les voitures électriques lorsqu’elles circulent dessus. Il s’agit en réalité de tronçons de routes, allant de plusieurs centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

Plusieurs systèmes sont à l’essai pour l’instant. Le plus répandu aujourd’hui utilise la recharge par induction. En gros, on retrouve de chaque côté de ces routes des bornes électriques, qui alimentent des câbles de cuivre et des plaques électro-aimantées placées sous le bitume. Les véhicules équipés de capteurs peuvent ainsi "récupérer" l’électricité grâce à l’induction électromagnétique. Cette électricité sert ensuite à propulser la voiture, bien sûr, mais elle peut aussi être stockée dans des batteries. On peut par exemple, retrouver ce type de route dans le nord de Tel-Aviv. Israël projette d’ailleurs de construire un tronçon de route électrique de 18 kilomètres entre l’aéroport et la ville d’Eliat. Son objectif serait aussi d’équiper toutes les voies de bus.

En Suède, il existe une route qui recharge les voitures électriques grâce à un système de rail. Dans ce cas, le véhicule électrique doit être équipé d’un bras mécanique amovible qui, en entrant en contact avec le rail, recharge la voiture.

En France, un premier prototype a été construit près de Versailles, mais il n’est pas encore accessible au grand public. Cette portion de route électrique permet pour l’instant de recharger deux voitures roulant jusqu’à 100 km/h simultanément. Un bon début. L’avenir des voitures électriques est donc d’ores et déjà en marche.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème