Ne broyez pas du noir, on vous dit tout sur l'électricité verte !

En ces temps de transition énergétique on parle beaucoup de "l'électricité verte". Mais à quoi correspond exactement cette appellation ? En quoi l'électricité verte diffère-t-elle de l'électricité classique ? Est-ce que tout le monde peut en profiter ? Et si oui, comment ? Vous êtes bien curieux… et vous avez raison ! On essaie de répondre ici à toutes vos questions…

 

1. L'électricité verte, qu'est-ce que c'est ?

 

L'électricité verte est une électricité intégralement produite à partir d'énergies renouvelables comme l'hydraulique, l'éolien, le solaire, le géothermique.

Aujourd'hui, déjà 19 % de l'électricité produite en France provient d'énergies renouvelables. L'objectif est de porter cette part à 50 % d'ici à 2030.

 

2. Quel est l'avantage des énergies renouvelables qui composent l'électricité verte ?

 

Les avantages des énergies renouvelables sont nombreux et impressionnants. Leurs sources sont inépuisables, elles émettent très peu ou pas du tout de gaz à effet de serre. De plus les énergies renouvelables sont sûres et propres. Elles ne produisent généralement pas de déchets et si c'est le cas, c'est alors en faible quantité, avec des déchets toujours recyclables.

 

3. Et en comparaison, l'électricité "non verte" c'est quoi ?

 

electricite verteC'est tout simplement une énergie dont la production n'a pas recours aux énergies renouvelables. L'électricité "non verte" utilise essentiellement le nucléaire, dont la sécurité est souvent remise en question, et les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz…) qui polluent et contribuent de manière importante au réchauffement de la planète.

Comme nous le signalions plus haut, ces énergies fossiles et nucléaires sont amenées à être abandonnées dans la fabrication de l'électricité, pour laisser à terme la place à l'utilisation exclusives d'énergies renouvelables et propres (il faudra quand même plusieurs décennies pour y arriver).

 

4. Qui a de l'électricité verte et qui n'en a pas ?

 

En fait, tout le monde en France a la même électricité, celle que distribue le gestionnaire de réseau Enedis, ou bien, ici et là, des entreprises locales de distribution.

Cette électricité provient à la fois de sources renouvelables vertes et classiques. Il n'est pas possible de les séparer, car elles arrivent toutes par le même "tuyau" chez vous.

Impossible donc de dire quelle est la part d'énergie d'origine renouvelable entrant dans l'électricité que vous consommez. Cependant vous pouvez avoir une idée de cette part de renouvelable en consultant votre facture d'électricité : tous les fournisseurs d'électricité sont en effet tenus d'indiquer à leur client quel pourcentage d'énergies renouvelables est utilisé dans l'électricité qu'ils ont commercialisée l'année précédente.

 

5. Mais alors, les offres d'électricité verte des fournisseurs, c'est juste un coup marketing ?

 

Rassurez-vous, les offres d'électricité verte n'ont rien à se reprocher et respectent totalement leurs engagements ! Explication : à défaut de pouvoir vous distribuer directement une électricité 100 % verte, le fournisseur s'engage à réinjecter dans le réseau public la quantité d'électricité verte équivalente à la quantité d'électricité que vous avez consommé.

Ainsi, pour 1 kWh d'électricité "traditionnelle" que vous aurez consommé, le fournisseur réinjectera sur le réseau1 kWh d'électricité 100 % verte, qu'il aura préalablement produite lui-même ou achetée sur le marché.

Une électricité 100 % attestée verte !

Cette garantie d'origine renouvelable est d'ailleurs vérifiée et certifiée par un organisme indépendant désigné par l'Etat français, PowerNext.

Donc vous le voyez, les offres d'électricité verte méritent totalement leur appellation !

Si vous choisissez une de ces offres, vous contribuez tout simplement à l'augmentation réelle de la quantité d'électricité verte sur le réseau électrique français… Bravo !

 

6. L'électricité verte, c'est bien beau, mais à quel prix ?

 

Là, vous touchez évidemment un point sensible : une offre d'électricité verte est par définition innovante et devrait logiquement vous être facturée plus chère qu'une offre d'électricité classique….

Oubliez la logique et réjouissez-vous ! Même si la production d'électricité verte est coûteuse, les prix pratiqués par les fournisseurs ne sont généralement pas plus chers que ceux du tarif réglementé.

Pas de mystère à cela…

On vous explique : d'abord le prix de revient des énergies renouvelables les plus utilisées –en particulier l'hydraulique - est beaucoup moins coûteux que celui d'énergies classiques comme le nucléaire.

Mais lorsque le prix de production renouvelable est encore élevé (comme par exemple avec le solaire photovoltaïque), il est alors compensé par une contribution payée par tous les abonnés à l'électricité. Cette contribution s'appelle la CSPE et l'une de ses missions est justement de financer les politiques de soutien à ces énergies nouvelle génération. Le montant de cette taxe est aujourd'hui de 2,25 centimes d'euros par kWh consommés.

Maintenant, que vous savez tout (ou presque ) sur l'électricité verte, vous avez carte blanche pour protéger la planète bleue !

Avec Happ-e, feu vert à vos économies !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème