La voiture à hydrogène est prête !

On commençait à peine à s'habituer au succès croissant et justifié des voitures électriques à batterie. Et voilà qu'on nous annonce la nouvelle révolution qui risque bien de détrôner tout ce que nous connaissons en matière automobile : la voiture à hydrogène. Mais en quoi consiste exactement cette fabuleuse innovation ?

 

Voiture à hydrogène… Une voiture électrique qui surclasse toutes les autres !

 

Il faudra bien s'y faire, et c'est plutôt une bonne nouvelle : innovations technologiques et exigences écologiques sont désormais indissociables. Et l'industrie automobile n'est pas la dernière à avoir pris conscience de ce grand chambardement environnemental : le marché de la voiture électrique explose dans le monde entier. Certains constructeurs, annoncent qu'ils abandonneront les modèles 100% essence ou diesel dès 2019.

Les progrès en autonomie pour les voitures électriques sont spectaculaires. Il y a 3 ou 4 ans, faire 300 km avec un "plein" d'électricité était un record. Aujourd'hui, c'est monnaie courante, même pour les modèles d'entrée de gamme.

Avec sa batterie, la voiture électrique "classique" a réussi à mettre un grand pavé dans la mare et semble avoir définitivement gagné le pari du véhicule à moteur le plus vertueux et le plus prometteur. Sauf que…

Oubliez la batterie, voici la pile à combustible !

On l'appelle "voiture à hydrogène" pour plus de simplicité, mais il faudrait plutôt la nommer "voiture électrique à pile à combustible". Car c'est cette fameuse pile à combustible qui fait toute la différence.

Contrairement aux batteries des voitures électriques "classiques", la voiture à hydrogène produit sa propre électricité grâce à une pile en contact avec l'hydrogène. Ce gaz "miraculeux" a la propriété de procurer une densité énergétique incomparable par rapport aux atomes de lithium des batteries traditionnelles. Tout cela est un peu théorique, mais au final cela donne quoi ?

4 minutes de recharge pour parcourir plus de 600 km !

voiture hydrogeneAvec son efficacité énergétique sans commune mesure, la pile à combustible des voitures à hydrogène permet aujourd'hui à ces véhicules d'afficher une autonomie de 600 km (soit l'équivalent d'un véhicule diesel), pour un temps de rechargement record de 3 à 5 minutes !

Oui, vous avez bien lu ! Avec une voiture à hydrogène vous faites "le plein" aussi vite et vous roulez autant, voire plus, qu'avec un véhicule thermique à essence ou diesel. Et tout cela avec 0 émission de C02 et un prix du plein d'hydrogène d'environ 50 euros !

Alors la voiture à hydrogène est-elle en passe de surpasser tous les types de véhicules actuels ? Ce serait dans la logique des choses. Mais, il y a un mais…

 

Voiture à hydrogène encore trop tôt pour crier victoire

 

Certes, de grands noms de l'industrie automobiles commercialisent déjà quelques modèles à hydrogène, mais il faut bien avouer que pour l'instant ces petites merveilles souffrent de deux gros handicaps.

Un prix de fabrication à la limite du raisonnable

Tout d'abord, les piles à combustibles intégrées dans ces voitures coûtent extrêmement cher à fabriquer, et c'est peu de le dire, car elles utilisent notamment du platine, un métal aussi cher que l'or ! Et lorsque l'on vous aura dit qu'il est difficile aujourd'hui de trouver des véhicules à hydrogène à moins de 70 000 euros, vous aurez tout compris.

Cela dit cette délicate question du prix sera sans doute à l'avenir la plus simple à résoudre. Les chercheurs du monde entier se concentrent aujourd'hui sur la possibilité de remplacer le platine par d'autres composants beaucoup moins coûteux, comme par exemple le fer qui coûte 200 fois moins cher !

Ensuite, comme pour toute technologie récente, les prix de la voiture à hydrogène réduiront forcément à mesure qu'elle sera fabriquée en plus grand nombre. Bref rassurons-nous, la voiture à hydrogène devrait devenir accessible d'ici une dizaine d'années !

Des stations à hydrogène quasiment inexistantes en France

C'est le deuxième gros point noir de la voiture à hydrogène : la nécessité de mailler les territoires de stations à hydrogène, comme il en existe pour l'essence et le diesel. S'il existe déjà des réseaux d'une taille acceptable dans les pays nordiques, en Angleterre et en Allemagne, la France se situe actuellement loin derrière avec une dizaine de stations de recharge seulement ! Les pouvoirs publics prévoient de multiplier ces stations à moyen terme, mais nous sommes encore loin d'un réseau national digne de ce nom !

 

En attendant une voiture à hydrogène dans votre garage…

 

Vous comprenez maintenant pourquoi, la voiture à hydrogène n'est pas encore en mesure de "remplacer" les véhicules thermiques ou électriques "classiques" sur le marché automobile.

Cependant, vu l'engouement qu'elle suscite déjà dans certains pays bien équipés en pompes à hydrogène, elle devrait logiquement grignoter des parts de marché non négligeables au cours des années à venir. Attendons donc sagement que cela se démocratise ! Avec Happ-e faites le plein d’économies : - 10%(1) sur vos consommations d’électricité !

Cet article vous a plu

- 10%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème