Produire de l’électricité en faisant du sport : bon pour votre corps et pour la planète !

Vous savez déjà que l’activité physique est bonne pour la santé. Mais ce que vous ignoriez peut-être, c’est que le sport peut aussi être bon pour notre planète. En effet, grâce à de nouveaux appareils, vous allez pouvoir produire de l’électricité tout en faisant du sport, de quoi transformer votre corps en une vraie source d’énergie renouvelable.

 

 

Pédaler pour recharger son téléphone

 

Vous avez sûrement déjà vu ces drôles de vélos dans nos gares et aéroports qui vous permettent de recharger nos téléphones portables. Une idée simple mais très ingénieuse. En effet ces appareils reprennent le principe de la dynamo sauf qu’ici au lieu de simplement servir à allumer les lumières de votre vélo, la technologie permet de produire tout en pédalant, assez d’électricité pour charger un appareil électrique. Une électricité qui est en plus gratuite et 100 % propre.

 

 

Produire de l’électricité à la maison

 

En Inde, ce principe a été repris par le milliardaire Manoj Bharvaga. Il a développé un vélo-générateur encore plus performant qui peut alimenter jusqu’à 24 ampoules, un ventilateur, un chargeur de téléphone et un chargeur de tablette. Encore plus intéressant, cet appareil est destiné à intégrer les habitats des populations. 

 

Avec ce vélo dans votre maison, vous pourriez fournir assez d’énergie pour l’ensemble de votre demeure pour 24 heures en seulement une heure de pédalage. Quand on sait que chaque minute dans le monde, 4 personnes meurent de manière prématurée à cause des particules fines, cette nouvelle manière de produire de l’énergie propre est plus que jamais d’actualité !

 

 

Les salles de sport, nos centrales de demain ? 

 

L’idée de ces vélos qui génèrent de l’’électricité intéresse aussi des lieux où l’on trouve tout particulièrement des personnes faisant du vélo : les salles de sport. Surtout, il peut aussi être décliné sur d’autres appareils en reprenant le même principe que la dynamo du vélo. En 2007, la salle California Fitness à Hongkong est arrivée à capter l’énergie de 13 vélos, steppers et crosstrainers pour illuminer son bâtiment et recharger une batterie.

 

L’exemple de cette salle de sport a fait de nombreux émules à travers le monde. Au Green Microgym de Portland, ce principe a même été amélioré. La salle reprend un système qui permet non seulement de capter l’énergie en pédalant, mais aussi en faisant travailler le haut du corps, de quoi générer encore plus d’énergie. Avec cette innovation associée à des panneaux solaires, la salle est aujourd’hui capable de produire le tiers de ses besoins en électricité.

 

 

Bon pour la planète et pour la santé

 

Voir nos salles de sport se transformer en « centrales électriques » propres est un vrai espoir pour nous aider à réduire la pollution dans le monde. Si pour l’instant la technologie ne permet que de produire une énergie « d’appoint », à l’avenir les salles pourraient être autosuffisantes, voire produire un surplus redistribué au reste de la ville. La société Technogym estime déjà qu’avec 130 000 centres de fitness dans le monde possédant près de 1,6 million d’appareils, si chacun de ces engins était remplacé par un appareil générateur d’énergie, nous pourrions fournir en électricité près de 200 000 ménages.

 

Surtout, il ne faut pas oublier que produire de l’électricité propre en faisant du sport, c’est aussi un moyen de préserver notre santé. D’un coté, on se préserve des énergies polluantes, de l’autre on fait de l’activité physique, de quoi faire d’une pierre deux coups. Aux États-Unis, les entraineurs de salles ont même constaté que l’idée de créer de l’électricité motivait les sportifs à battre leurs propres records. Ces appareils générateurs d’électricité pourraient donc bien nous aider à lutter contre deux des plus grands maux de notre temps : la pollution et l’obésité.

 

 

Alors, tentés ? 

 

-11% sur le prix de vos consommations d'électricité !

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème