Minibus autonome : roulez chauffeur ! Ah non, il n'y a pas de chauffeur...

Un minibus électrique autonome testé à Paris c'est le bus qui vous conduit, pas le chauffeur !

Si vous êtes parisien, et sans remonter à l'âge de pierre, vous vous souvenez peut-être qu'au dessus du pare-brise des anciens bus parisiens figurait l'écriteau "Prière de ne pas parler au chauffeur". Une époque définitivement révolue, puisque bientôt (enfin pas tout de suite …) vous n'aurez même plus de chauffeur à qui parler dans les autobus !

 

La RATP voit l'avenir électrique et autonome !

bus-parisien.jpg
 

 

Le minibus autonome électrique et sans conducteur testé actuellement à Paris par la RATP préfigure-t-il les transports parisiens à l'avenir ? Il est encore un peu tôt pour l'affirmer.
En fait les jolies petites navettes électriques sans chauffeur aperçues récemment à Paris sont loin de pouvoir rivaliser, aujourd'hui tout du moins, avec l'autobus traditionnel.
Ces petits véhicules même s'ils ne peuvent accueillir au maximum que 12 personnes et rouler à seulement 25 km/h ont cependant le mérite de ne nécessiter aucune infrastructure routière spécifique : pas de rails, ni de caténaires et pas de balisage sur la route. Ils sont intelligents, repèrent les obstacles et adaptent leur conduite aux événements extérieurs.
Alors un simple gadget ? Pas si sûr car le développement de ces véhicules typiquement urbains s'inscrit dans le cadre plus large de la politique des transports en ville.
Ainsi, pour la RATP, le bus autonome s'intègrera dans une chaine vertueuse de déplacement, du RER à la voiture partagée, du métro au transport à la demande.
D'autres villes, en France et dans le monde testent actuellement ce genre de véhicule soit en circuit clos… soit sur autoroute comme au Japon ! 

 

Les conducteurs de bus ont quand même de beaux jours devant eux ! 

 

Impatient de monter à bord d'un bus sans conducteur ? il ne faut pas s'enflammer trop vite, car même si la voiture électrique est déjà entrée dans le paysage automobile, les véhicules autonomes collectifs ou non n'en sont vraiment qu'à leurs balbutiements. Et il faudra attendre encore quelques années pour résoudre toutes les questions de fiabilité et de sécurité qu'implique l'exploitation de véhicules sans conducteur.
D'ici là vous avez encore tout le temps pour embêter (mais pas trop quand même !) le conducteur de votre bus favori !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème