L’éolienne domestique : qu'est-ce que c'est ?

Propre et durable, l'énergie éolienne désigne l'énergie créée par les mouvements des masses d'air, c'est-à-dire par le souffle du vent. Il s'agit d'une énergie renouvelable de plus en plus utilisée pour produire de l'électricité verte à grande échelle. Avant d'investir, posez-vous les bonnes questions !

 

L’éolien : de quoi s’agit-il exactement ? 

 

Lorsque le vent se met à souffler, les forces qui s'appliquent sur les pales engendrent une rotation. Grâce à un générateur électrique, l'éolienne produit alors un courant continu, lequel est converti en courant alternatif au moyen d'un onduleur. L'énergie ainsi créée peut être injectée sur le réseau électrique. Cette source de production est en plein essor en France. Il suffit de parcourir le territoire national en voiture ou en train pour s'en rendre compte ! Des champs d'éoliennes poussent un peu partout dans l'Hexagone. D'ailleurs, la France possède le deuxième plus grand gisement éolien d'Europe.

Il existe actuellement deux types d’éoliennes : horizontale et verticale. L’éolienne horizontale est la plus connue : elle permet de meilleurs rendements mais elle est également la plus chère. L’éolienne verticale est, quant à elle, plus abordable. Elle se fixe sur le toit de votre maison et a, par ailleurs, l’avantage de fonctionner même avec des vents faibles. L’éolienne est une solution efficace pour produire proprement de l’électricité. 

 

Quels choix faire ?

eolienne_domestique

Avant tout, mesurez bien le potentiel éolien de votre logement ! Pour optimiser l'efficacité de votre installation, votre terrain doit être ouvert et dégagé, et idéalement exposé dans la direction des courants d'air dominants. Sans vent, les pales de votre éolienne ne tourneront pas assez ! Les professionnels de l’éolien estiment qu'il faut être exposé à des vents supérieurs à 20 km/h pour obtenir une production d'électricité correcte. 

Il est important de savoir qu’un permis de construire et l’accord du voisinage sont nécessaires à l’installation d’une éolienne domestique. 
 

Revendre son électricité

 

Pour revendre votre électricité, il est recommandé d'habiter dans une zone dite « de Développement Éolien » (ZDE) et de réaliser des démarches pour signer un contrat de rachat de votre électricité. Dans ce cas, EDF a l'obligation de vous l'acheter et s'y engage pour une durée de 15 ans. En 2016, les tarifs étaient de 8,2 c€/kWh pour les dix premières années, puis de 2,8 à 8,2 c€/kWh pour les cinq suivantes.

Cependant, si votre logement se situe en dehors d'une ZDE, vous pourrez quand même revendre votre électricité. Mais seuls quelques fournisseurs seront alors en mesure de racheter votre production. Ils devront être agréés par le RTE (Réseau de Transport d'Électricité). Sachez qu'ils n'y sont pas contraints, et les tarifs appliqués ne sont pas réglementés.

 

Quels sont les prix des éoliennes domestiques ?

 

L’éolienne domestique est une éolienne de petite taille optimisée pour fournir de l’électricité à une seule habitation. Ce type d’éolienne affiche une puissance généralement comprise entre 100 W et 20 kW. Installée sur un mât de 10 à 35 mètres, elle est utilisée pour produire de l’électricité vouée à être consommée sur place ou revendue par contrat à un distributeur.

On ne vous le cache pas, le prix pour une telle installation est élevé. Comptez entre 10 000 et 90 000 €, installation comprise. Les variations de prix dépendent très largement de la puissance utilisée : une installation d'une puissance de 5 kW représente en moyenne un investissement de 30 000 € contre 50 000 € pour une installation de 10 kW. Ce prix dépend aussi de la technologie employée par l'éolienne. Ainsi, les revenus générés par la revente de l’électricité produite n’excédent pas 1 000 € par an.

Il ne s’agit donc pas d’un mode de production rentable pour les particuliers si vous souhaitez revendre votre électricité. L’installation d’une éolienne domestique correspond vraiment à un acte éco-citoyen qui permet, au niveau individuel, de participer de façon très concrète à l'effort de réduction des gaz à effet de serre. 

En revanche, si vous êtes intéressé par l’autosuffisance, alors ce mode de production d’énergie peut s’avérer très utile ! 

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème