Aide et contact
Pas encore happ-e ?
On vous aide à souscrire au :

Du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h.

Appel gratuit.

Déjà happ-e ?
Contactez-nous par email, chat ou par téléphone

Les énergies du futur sont arrivées... et voici comment elles changent déjà notre vie !

À l'heure de la transition énergétique, les énergies fossiles – charbon, pétrole, gaz naturel - n'ont vraiment plus la côte. Non renouvelables et polluantes, elles sont en train d'être supplantées par d'autres énergies beaucoup plus vertueuses : hydraulique, éolien, solaire... Où en est-on de cette nouvelle révolution énergétique ? Et surtout comment change-t-elle déjà nos vies au quotidien ?

 

No future pour les énergies fossiles !

 

Le constat est implacable : les jours (ou plutôt les années...) sont comptés pour les énergies fossiles qui représentent encore pourtant la quasi-totalité des énergies consommées sur la planète ! Qu'il s'agisse du pétrole, du charbon ou du gaz naturel, leurs réserves s'épuisent peu à peu.

Il faut bien avouer que les chiffres les plus variés circulent pour évaluer les quantités d'énergie fossile encore disponibles aujourd'hui. Ceux que nous vous donnons nous semblent correspondre à une juste moyenne des données recueillies ici ou là.

Voici donc à combien sont estimées ces réserves avant d'être épuisées :

Pétrole : environ 50 ans

Gaz naturel : environ 60 ans

Charbon : environ 160 ans

Bye bye les fossiles, vive les renouvelables !

energie du futurNous-mêmes, nos enfants et petits-enfants seront les premiers spectateurs de ce début d'épuisement des ressources fossiles.

"Bon débarras !" diront les défenseurs de la transition énergétique. Il est vrai que leur extraction et leur transformation provoquent une quantité démesurée de CO2, ce fameux dioxyde de carbone responsable de la pollution de l'air et du réchauffement climatique.

Il est donc légitime aujourd'hui de porter notre regard sur d'autres énergies, de préférence renouvelables et propres pour bâtir le "mix énergétique" de demain. Heureusement, ce chantier est aujourd'hui déjà largement engagé.

 

Place aux énergies du futur  !

 

L'équation est donc complexe : nos besoins en énergie ne cessent d'augmenter et les ressources fossiles, principales pourvoyeuses d'énergie, se tarissent à vue d'œil.

Pour stopper cette dépendance au pétrole, au charbon ou au gaz naturel les hommes ont exploré depuis longtemps d'autres voies plus prometteuses, plus raisonnables : les énergies renouvelables.

Des énergies propres, inépuisables et gratuites !

Les énergies renouvelables sont des énergies qui se renouvellent naturellement et suffisamment vite pour être considérées comme inépuisables.

Une énergie renouvelable n'est pas par définition obligatoirement "propre" mais lorsqu'elle produit des polluants, ceux-ci sont éliminés rapidement et naturellement, sans dommages pour l'environnement.

L'idée est que toutes ces énergies renouvelables puissent à terme se substituer aux énergies fossiles.

Même si elles sont gratuites à la source, leur coût de transformation et d'exploitation est notablement plus élevé que les fossiles. Cependant, ces coûts devraient considérablement baisser à mesure que leur part dans le mix énergétique des nations prendra une importance croissante.

 

Place aux énergies du futur !

 

Parmi les énergies renouvelables les plus exploitées (et les plus efficaces) aujourd'hui on trouve :

L'énergie hydraulique : de l'eau et rien que de l'eau !

En 2015, l'hydroélectricité représentait 71 %* de la production mondiale d'énergie renouvelable.

Le principe de l'énergie hydraulique est "simplissime" il s'agit de transformer l'énergie mécanique du mouvement des eaux – vagues, marées, courants sous-marins, barrages... - en électricité.

*Source IEA -"Renewable Energy Médium Term Market report 2016"

L'énergie éolienne : des moulins à vent de l'antiquité aux éoliennes aéroportées !

Deuxième source d'énergie renouvelable (15 % de la production mondiale en 2015 et 21 % à l'horizon 2021*), l'éolien a le vent en poupe ! Grâce aux éoliennes terrestres et bientôt off-shore, cette énergie constitue un apport essentiel aux réseaux d'électricité.

*Source IEA -"Renewable Energy Médium Term Market report 2016"

L'énergie solaire : elle produit de la chaleur et de l'électricité.

L'énergie solaire est double : on parle d'énergie solaire thermique lorsqu'il s'agit des rayons du soleil captés pour réchauffer l'eau. C'est typiquement le solaire thermique qui est utilisé dans les chauffe-eaux solaires, déjà présents dans un nombre croissant de logements.

Il y a aussi l'énergie solaire photovoltaïque qui convertit directement le rayonnement du soleil en électricité par l'intermédiaire de panneaux photovoltaïques posés non seulement sur les toits, mais aussi dans les zones désertiques... et tous les endroits exposés au soleil.

Cette énergie encore sous-utilisée pourrait réellement révolutionner la totalité du paysage énergétique. Une étude récente a par exemple montré que 80% des plus grandes villes du monde pourraient couvrir la totalité de leurs besoins en électricité avec moins de 10% de leur surface recouverte de panneaux photovoltaïques*. Voilà qui augure de grands avancées pour l'énergie solaire .
* Etude citée par Ashley Kirk dans The Telegraph

Les bioénergies : les bactéries, au premier rang sur la photo(synthèse) !

Moins médiatisées que d'autres énergies renouvelables, les bioénergies arrivent pourtant actuellement au même rang de production mondiale renouvelable que l'énergie solaire.

Elles désignent des énergies produites ou transformées par de la matière organique d'origine végétale –la biomasse - à partir de l'énergie lumineuse venue du soleil.

Parmi ces organismes vivants, les plus utilisées sont les végétaux forestiers, les déchets agricoles, industriels ou domestiques, les micro-algues.

Leur photosynthèse permet le plus souvent de créer des combustibles tels que l'éthanol ou le méthane. Ces bio-carburants sont utilisés essentiellement dans le transport routier.

L'énergie géothermique : cette chaleur qui vient des entrailles de la terre

Cette énergie représente moins de 2%* de la production mondiale d'énergie renouvelable et pourtant elle est vieille comme le  monde. Les thermes antiques utilisaient déjà la géothermie sans le savoir !

Son principe consiste à récupérer la chaleur enfouie sous le sol pour pouvoir se chauffer et même, aujourd'hui, produire de l'électricité au moyen de turbines.

Le chauffage urbain de villes ou certaines pompes à chaleur installées dans nos maisons sont de parfaits exemples de systèmes recourant à la géothermie.

*Source IEA -"Renewable Energy Médium Term Market report 2016"

 

Les énergies du futur : déjà 23 % de l'énergie mondiale !

 

Les énergies renouvelables représentent aujourd'hui un quart de la production mondiale d'énergie. De son côté, la France s'est engagé à produire en renouvelable 40 %* de son électricité à l'horizon 2030.

Autant dire que rien ne semble à présent pouvoir arrêter la progression de ces énergies du futur, propres, renouvelables et inépuisables ! Mais bon en attendant vous pouvez toujours regarder notre offre à - 6% sur votre consommation d’électricité.

**Source IEA -"Renewable Energy Médium Term Market report 2016"