L'histoire étonnante du compteur électrique

Il y a une époque où pour compter le prix des kWh consommés et établir leurs factures, les fournisseurs d'électricité mesuraient l'électricité au poids chez leurs abonnés… ! Apparu à la fin du 19e siècle sous une forme bien différente de celle que nous connaissons aujourd'hui, le compteur électrique mérite que l'on s'attarde sur son histoire mouvementée…

 

 

Le compteur électrique d'Edison : les kilos avant les kWh !

Avant l'apparition des compteurs électriques, dans les années 1880, les heureux abonnés à l'électricité se voyaient facturer au forfait via une redevance mensuelle établie selon le nombre et la puissance des lampes installées dans le logement.

Inutile de préciser que cette formule était loin de répondre à une exigence de vérité des prix.

 

C'est en 1880 que le génial Thomas Edison mit au point un système beaucoup plus fiable, mais très contraignant : le compteur électrolytique.

Le compteur électrolytique comprenait notamment deux électrodes de cuivre. La première était immergée dans une solution acide qui créait une matière lorsqu'elle était traversée par de l'électricité. Cette matière se déposait sur la deuxième électrode.

Plus l'abonné avait consommé d'électricité et plus la masse de matière déposée sur la deuxième électrode était importante.

Il ne suffisait plus qu'à peser la matière accumulée pour calculer la quantité d'énergie consommée !

Pour relever les consommations, le technicien d'électricité devait chaque mois récupérer les électrodes usagées et aller les apporter dans les locaux de la société de distribution pour les faire peser !

 

 

Le premier compteur à disque enfin un peu de simplicité !

C'est en 1894 qu'un ingénieur de la compagnie Westinghouse imagine un système de comptage de l'électricité reposant sur un disque mu par induction magnétique et qui tournait d'autant plus vite que la quantité d'énergie consommée était grande. Le compteur électrique à disque était né !

historique_1_jpg.jpg

Le compteur électrique à disque Schallentberger – 1894 - Mechanical Engineering Magazine 

 

 

1963, le Compteur Bleu entre dans les foyers français !

Au début des années 60, EDF entreprend d'équiper tous les abonnés français à l'électricité d'une nouvelle génération de compteur électromécanique à disque particulièrement robuste et facile d'installation: c'est le fameux Compteur Bleu qui permet enfin de faire fonctionner simultanément la plupart des appareils électriques de la maison sans risque de faire sauter les fusibles !

Le Compteur Bleu et ses diverses déclinaisons développées depuis 1963 équipent encore un grand nombre de foyers français.

historique_2.jpg
Publicité pour le Compteur Bleu 1966

 

 

Les compteurs d'aujourd'hui, plus intelligents et plus communicants !

Depuis les années 90, l'indéboulonnable compteur bleu à disque a vu arriver d'autres compteurs électriques qui prennent progressivement sa place :

Le compteur électronique à affichage digital qui apporte un plus grand nombre d'informations et incorpore un système anti-foudre plus efficace.

historique_3.jpg
 

Le compteur Linky, amené à équiper la totalité des foyers abonnés à l'électricité à l'horizon 2021. Ce compteur intelligent procède automatiquement et à distance à des opérations qui nécessitaient l'intervention d'un technicien : mise en service, relève, modification de contrat.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème