Électricité verte : comment est-elle produite en France ?

L'électricité verte n'a rien d'une trouvaille marketing, ni d'un phénomène de mode. Bien au contraire, c'est une tendance de fond qui préfigure l'électricité de l'avenir. Mais au fait, comment la France fabrique-t-elle sa propre électricité verte pour satisfaire la demande des abonnés à l'électricité ?

 

L'électricité verte. Propre, gratuite, infinie… n'en jetez plus !

 

Vous le savez déjà, mais cela ne coûte rien de le rappeler, on appelle électricité verte, l’électricité produite uniquement à partir de sources renouvelables comme l'hydraulique, l'éolien, le solaire ou la biomasse. Ces énergies renouvelables ont l'immense avantage d'être propres, inépuisables et ne sont pas liées à un achat de matière première.

L'électricité consommée en France aujourd'hui n'est que partiellement verte. Elle est composée à la fois d'énergies renouvelables et d'autres qui ne le sont pas (comme le nucléaire ou le pétrole).

Un mix d'hier et de demain

Tous les foyers français reçoivent cette électricité qui mélange les énergies renouvelables et les énergies traditionnelles.

Elle est identique pour chacun d'entre nous, quel que soit notre fournisseur. Impossible en effet de "séparer les électrons" pour distribuer d'un côté de l'électricité 100 % verte et de l'autre une électricité moins verte.

Rassurez-vous cependant. Les offres d'électricité verte des fournisseurs sont tout à fait honnêtes !

Objectif mondial : de vert clair à vert foncé !

Aujourd'hui, en France comme dans la monde, l'objectif est à terme d'augmenter drastiquement la part de renouvelable dans la fabrication d'électricité… pour parvenir à une indépendance totale vis-à-vis du nucléaire et des énergies fossiles !

Nous n'y sommes pas encore. Ainsi, pour ce qui nous concerne, un premier objectif sera d'atteindre 50 % de part de renouvelables d'ici à 2030. Elle est aujourd'hui à 18 %.

Mais au fait quelles sont les énergies vertes les plus utilisées dans la fabrication de notre électricité ?

 

89 TWh d'électricité verte et vertueuse !

 

Citons tout d'abord les chiffres de 2017 qui viennent de paraître :

Sur les 529 TWh d'électricité produits en France l'année dernière, 89 TWh l'étaient à partir de sources renouvelables. Le reste étant assuré par des sources nucléaires et fossiles.

Voyons maintenant plus précisément quelles étaient, toujours en 2017, les énergies renouvelables les plus utilisées pour produire de l'électricité verte en France.

electricite verteLe graphique ci-contre se passe de commentaires (même si nous allons quand même en faire quelques-uns…).

L'hydraulique est de loin la plus importante source d'énergie renouvelable utilisée en France dans la production d'électricité verte, suivie assez loin derrière, de l'éolien, le solaire et la biomasse.

L'hydraulique joue les caciques !

Avec plus de 53 TWh d'électricité produite en 2017, l'hydraulique se place donc largement en tête de toutes les sources renouvelables. Rien d'étonnant à cela, les nombreux barrages français sont depuis longtemps exploitées pour alimenter les centrales hydrauliques productrices d'électricité. Et même si les réserves d'eau ont en 2017 marqué un léger recul dû à de nombreux épisodes de sècheresse, l'hydraulique reste largement en tête dans la production d'électricité verte en France.

L'éolien en embuscade !

Deuxième au podium des énergies renouvelables (avec 24 TWh produits), l'éolien progresse d'année en année. Il suffit de se promener en France pour constater le nombre toujours croissant d'éoliennes en services dans nos campagnes…

Les éoliennes en mer qui sont en train de voir le jour au large de nos rivages ne vont faire qu'accroître l'importance de l'éolien car, exposées à des vents plus violents et plus fréquents elles peuvent produire deux fois plus d'énergie que les éoliennes terrestres !

Le soleil fait des merveilles !

Energie inépuisable s'il en est (le soleil, qui a déjà 5 millions d'années d'existence n'est qu'à la moitié de sa vie…), le solaire n'a pas fini de jouer un rôle majeur dans le mix énergétique renouvelable. Les technologies photovoltaïques progressent très rapidement, rendant les capteurs solaires de moins en moins chers et de plus en plus efficaces.

Bioénergies : nos déchets ont du génie !

Un peu moins connues que les autres énergies renouvelables, les bioénergies tirent pourtant leur épingle du jeu dans la fabrication d'électricité verte en France.

Les bioénergies, qu'est-ce-que c'est ? Et bien il s'agit simplement de toute l'énergie stockée par la biomasse (déchets et résidus organiques d'origine végétale, animale, ou bactérienne). Cela va du granulé de bois aux microalgues, sans oublier les déchets industriels biodégradables. Cette énergie renouvelable est captée puis exploitée pour produire de l'électricité.

Ce sont les usines d’incinération des déchets ménagers qui produisent la plus grande partie du parc bioénergies français.

 

L'électricité verte en bleu blanc rouge ?

 

Maintenant que nous connaissons la part d'énergies renouvelables utilisée dans la production d'électricité française, il serait intéressant de savoir où la France se situe parmi ses voisins européens… Et bien nous allons vous le dire !

Rappelons que l'objectif de la France est d'atteindre un pourcentage de 50 % de renouvelables à l'horizon 2030. En 2015, 4 pays de l'Union Européenne avait déjà dépassé ce cap : l'Autriche, la Suède, le Portugal et la Lettonie.

Cette même année, avec 18,8 % d'énergie renouvelable dans son mix énergétique la France s'est classée au 18e rang des 28 pays de l'Union. Pas mal, mais peut (beaucoup) mieux faire ! Alors rendez-vous dans cinq ou dix ans pour faire un point d’étape et voir si la France a grappillé quelques places sur le podium de l'électricité verte !

Découvrez notre offre d'électricité verte !

Source EurObsev'ER

Cet article vous a plu

- 10%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème