Le Consuel veille à la sécurité de votre installation électrique !

Dans notre vie de tous les jours, l'électricité est la meilleure des choses… Mais elle peut être aussi la pire lorsque une installation électrique est défectueuse. Organisme d'intérêt général, le Consuel est justement chargé de certifier le conformité des installations électriques de votre logement neuf ou entièrement rénové… Voilà qui est rassurant !

 

Habitat neuf ou entièrement rénové ? Affirmez votre conformité électrique !

Les chiffres sont éloquents : 7 millions de logements présentent aujourd'hui des risques électriques, et chaque année, plus de 80 000 débuts d'incendie sont dus à une électricité défaillante. (source : Ministère de la cohésion et des territoires )

La "bonne nouvelle" dans ce constat, c'est qu'un nombre croissant de propriétaires de logements "anciens" prennent conscience du problème et décident de mettre leur logement aux normes électriques, se protégeant ainsi des risques provoqués par une mauvaise installation. 

Vers des logements toujours plus aux normes électriques

Il faut espérer qu'à terme, la totalité des logements en France sera dotée d'une électricité parfaitement conforme à ces normes électriques assurant non seulement une sécurité accrue mais aussi un confort optimal et des économies d'énergie.
On peut d'ailleurs compter sur les nombreuses aides publiques à la rénovation énergétique en général et électrique en particulier pour accélérer le mouvement.

L'attestation du Consuel… un véritable visa pour la tranquillité !

En attendant, vous devez savoir que si vous emménagez dans le neuf ou si vous faites rénover totalement votre habitation (et notamment votre installation électrique) le professionnel qui a réalisé les travaux d'électricité doit obligatoirement faire viser par le Consuel une attestation de conformité aux normes de l'installation.

À savoir, si vous êtes votre propre électricien…

Si vous n'avez eu recours à aucun installateur et que vous vous êtes vous-même chargé des travaux, alors c'est à vous de demander l'attestation au Consuel. Votre demande déclenchera alors systématiquement une visite de contrôle par un expert du Consuel. Celui-ci décidera alors de viser ou non votre attestation. 
Dans ce dernier cas il vous faudra effectuer les travaux complémentaires recommandés par l'expert du Consuel pour finaliser la mise aux normes de votre installation, puis déclencher une contre-visite. Exactement comme le contrôle technique de votre voiture ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site consuel.com et suivez le guide !

 

Votre sécurité électrique n'a pas de prix. L'attestation Consuel, oui..!

Le Consuel est une association loi 1901 sans but lucratif. Ses tarifs, correspondant essentiellement aux frais des visites de contrôle de ses 200 inspecteurs répartis dans toute la France, sont indexés par les pouvoirs publics.
Pour parler concrètement, une attestation Consuel correspondant au cas les plus fréquents de mise en conformité coûte aux environs de 120 €. Si vous avez confié  vos travaux électriques à un professionnel, c'est là ce dernier qui prendra à sa charge le coût du certificat, quitte à vous le répercuter plus tard sur sa facture  !
Une petite dépense finalement au vu de la tranquillité procurée par une installation conforme et attestée comme telle. Somme toute, rien de plus consensuel que  l'attestation Consuel (désolé, on ne recommencera plus,  mais c'était trop tentant…) !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème