16 A ou 32A ? Choisissez la bonne prise sans vous tromper !

Saviez-vous que, généralement, les prises électriques de votre logement affichent une intensité de 16 A ou 32 A ? C'est bien beau tout cela, mais quelle différence et surtout est-ce si important que cela ? Bon, on ne va pas vous faire un cours d'électricité, mais il y a quand même 2 ou 3 choses à savoir, surtout si vous avez l'intention d'installer des prises supplémentaires. Question de confort et de sécurité aussi.

 

Au nom de l'ampère et du choix des prises !

Il faut avant tout savoir que le circuit d'électricité de votre logement est prévu, selon les pièces de la maison, pour faire circuler ici une électricité d'une intensité de 16 ampères, et là une électricité de 32 ampères. Vérifiez-le facilement en observant les disjoncteurs de votre tableau électrique : la plupart d'entre eux marquent effectivement 16 A ou 32 A !

Chacun de ces disjoncteurs correspond à l'un des circuits électriques spécifiques de votre habitation, et essentiellement aux prises ou groupes de prises qui l'équipent.

La règle de base est la suivante… et elle n'est en aucun cas négociable :

- Une prise ou un groupe de prises de 16 A correspond à une puissance potentielle maximale acceptée de 3 520 W
- Une prise ou un groupe de prises de 32 A correspond à une puissance potentielle maximale acceptée de 7 040 W

Finalement, c'est tout simple !

Très logiquement un appareil électrique ne doit pas dépasser en intensité celle de la prise sur laquelle il est branché.
Par exemple, un four à micro-ondes d'une puissance de 800 W pourra aisément être branché sur une prise de 16 A puisque celle-ci accepte jusqu'à 3 520 W.
En revanche, une plaque à induction affichant 6 500 W de puissance devra évidemment être branchées sur une prise de 32 A, puisqu'elle dépasse les 3 520 W maximum acceptés par une prise de 16 A. Si elle est branchée sur une prise de 16 A, elle fera d'ailleurs immédiatement sauter le disjoncteur correspondant sur tableau électrique.

L'addition s'il vous plaît !

Lorsque l'un des circuits électriques de la maison alimente un groupe de prises ou une prise multiple, il est nécessaire d'additionner la puissance de chacun des appareils branchés sur ces prises pour savoir si le circuit peut supporter de les faire fonctionner en même temps.
Par exemple sur la double prise d'un circuit de 16 A, on pourra aisément brancher un appareil à 1 500 W + 1 appareil à 1 000 W  (puissance totale de 2 500 W inférieure aux 3 520 W maximum supportés par la prise 16 A maximum supportés).
En revanche, n'y branchez pas deux appareils de 2  000 W chacun, car leur puissance totale dépasse les 3 520 W autorisés !

 

Prises de 16 A ou 32 A : un dernier point (important) pour votre sécurité.

Nous avons vu qu'un appareil de trop forte intensité fait sauter le disjoncteur du circuit correspondant, et c'est heureux pour notre sécurité.
En revanche, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, brancher un appareil de trop faible intensité peut-être très dangereux. S'il n'a besoin que d'une prise de 16 A il ne doit donc pas être branché sur une prise de 32 A. 
En effet, si cet appareil provoque pour une raison ou pour une autre un court circuit, le disjoncteur pourrait ne pas sauter et provoquer un incendie. Si vous avez le moindre doute contactez un électricien professionnel qui saura vous conseiller !
Et n'oubliez surtout pas : que ce soit en 16 A ou 32 A… vous économisez toujours 8 % sur vos consos d'électricité(1) avec Happ-e, votre fournisseur d'électricité moins chère ! 
 

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème