Quel est le prix du gaz (kWh) en 2018 ?

Si vous comparez votre facture de gaz avec celle d’un proche qui n’habite pas au même endroit que vous, vous constaterez sans doute une différence du prix du kWh de gaz entre vos deux factures. Cela s’explique par le fait que le tarif du gaz dépend d’un grand nombre de critères : classe de consommation, zone tarifaire, évolution du prix du pétrole ou des taxes en vigueur. En 2018, comment le prix du gaz se décompose-t-il ?

 

Le prix du kWh de gaz dépend de votre classe de consommation

 

Pour les fournisseurs d’énergie qui appliquent le tarif du gaz réglementé, le prix du gaz est calculé en premier lieu selon une « classe de consommation ». De quoi s’agit-il ? Du volume de kWh (kilowatt/heure) que vous consommez sur une année. Votre classe de consommation implique les choses suivantes sur votre facture de gaz :

  • - d’une part, l’abonnement que vous payez est progressif : moins vous consommez, plus le tarif de l’abonnement est bas. Ce qui encourage plutôt à préserver l’environnement en maîtrisant sa consommation d’énergie !
  • - d’autre part, le tarif du kWh de gaz est quant à lui dégressif : plus vous consommez de kWh chaque année, plus le prix du kWh est bas.
  • Ainsi, si vous êtes un « petit consommateur », votre abonnement est plus bas mais le tarif du gaz au kWh est plus élevé que celui d’un « gros consommateur » qui paie un abonnement annuel beaucoup plus important. Les classes de consommation les plus importantes concernent principalement les grandes entreprises ou les établissements publics qui se chauffent au gaz ou l’utilisent dans le cadre de leur production industrielle.

 


Qu’est-ce qu’un kilowatt/heure ?

Pour en savoir plus sur le kWh d’électricité et combien il coûte, Happ-e vous explique tout !


 

Le tarif du gaz dépend de la zone tarifaire dans laquelle vous habitez

 

Prix hWh gaz gdfLe tarif du gaz varie aussi en fonction de votre lieu de résidence. La logique qui préside au calcul du prix réglementé du kWh de gaz est en effet simple : plus vous habitez près du point de production du gaz de ville, plus le prix du kWh est bas, puisque le coût pour acheminer le gaz jusqu’à votre domicile est peu important pour le fournisseur d’énergie. Ce qui explique pourquoi, pour un même type de contrat chez un même fournisseur, vous paierez moins cher en habitant à Paris qu’en Haute-Savoie – car l’altitude compte aussi dans ce calcul. Le tarif du gaz chez ENGIE est établi en fonction de 6 zones tarifaires, mais d’autres fournisseurs emploient jusqu’à 400 zones tarifaires différentes, ce qui complique la comparaison.

 

Quelle est la part des taxes dans le prix du gaz ?

 

Les taxes représentent une part non négligeable du prix global du gaz. Les trois taxes appliquées au gaz sont :

  • - la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), d’un taux de 5,5 % sur le montant de l’abonnement et sur la CTA (voir ci-dessous) et de 20 % sur le montant de la consommation et sur la TICGN (voir ci-dessous) ;
  • - la CTA (contribution tarifaire d’acheminement), dont le montant varie en fonction du fournisseur ;
  • - la TICGN (taxe intérieure sur consommation de gaz naturel), d’un montant de 0,00845 €/kWh depuis le 1er janvier 2018.

 

Comment le tarif réglementé du gaz est-il établi ?

 

Le prix du gaz réglementé est décidé, depuis les années 1960, par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) en fonction du prix du fioul domestique et du fioul lourd. La CRE prend aussi en compte le prix du baril de pétrole et le taux de change du dollar en euro, puisque le baril de pétrole s’échange en dollar. Le prix du gaz réglementé peut donc varier d’un mois à l’autre – c’est à cette fréquence que les autorités publiques ont décidé de la révision des tarifs du gaz. Le prix du gaz en France est dans la moyenne européenne.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème