Comment contester une facture de gaz trop élevée ?

Quelquefois, il arrive que la facture de gaz que vous recevez soit anormalement élevée par rapport à vos factures précédentes. Pourtant, vous pensez ne pas avoir changé vos habitudes de consommation. Quels sont les recours pour contester cette note salée ? Peut-on refuser de la payer ? Nous faisons le point avec vous dans cet article.

 

Comment repérer une facture trop élevée ?

 

Avant d’entrer dans les démarches de contestation de la facture gaz, la première chose à faire c’est de vous assurer de l’erreur de facturation. Le montant de la facture gaz de ce mois-ci est-il vraiment supérieur à celui des mois précédents ? Il faudra également vérifier si vous n’avez pas changé, même involontairement, vos habitudes de consommation gaz. Dernièrement, avez-vous installé de nouveaux équipements au gaz ? Et vos appareils sont-ils toujours en bon état ?

Bien évidemment, si la réponse est oui, c’est surement l’impact de vos consommations qui explique la brusque hausse de votre facture de gaz. Dans le cas contraire, il s’agit véritablement d’une erreur de la part de votre fournisseur.  

 

Contacter le service client de votre fournisseur de gaz

 

facture gaz trop eleveeSi aucune des raisons évoquées ci-dessus n’explique la hausse du prix de gaz, contactez sans tarder le service client de votre fournisseur. Généralement, ce service est disponible par téléphone du lundi au vendredi pendant les heures de bureau. Sinon, vous pouvez toujours en informer le service client en envoyant un mail de réclamation ou bien un courrier.

 

Contacter le service consommateur de votre fournisseur de gaz

 

Si après la première démarche, vous n’êtes pas satisfait des réponses qui vous ont été apportées, une deuxième étape est envisageable. Effectivement, il vous est tout à fait possible de saisir le service consommateur de votre fournisseur. Envoyez à ce dernier un courrier recommandé avec accusé de réception mentionnant la date de votre première saisie du service client. N’oubliez pas de joindre à ce courrier vos précédentes factures pour justifier l’incohérence avec celle que vous venez de recevoir.

 

Contacter le médiateur national de l’énergie

 

En dernier recours, si le courrier recommandé échoue, vous pouvez vous tourner gratuitement vers le médiateur national de l’énergie. Il s’agit d’un organisme indépendant chargé d’aider les consommateurs à régler leurs litiges avec les fournisseurs d’énergie.

Pour le saisir, il vous suffit de lui adresser un courrier avec accusé de réception qui décrit votre litige, accompagné des pièces justificatives. Si le médiateur trouve votre dossier recevable, il se charge de contacter votre fournisseur de gaz pour trouver avec lui une solution amiable.

 

Saisir le juge de proximité

 

Toutes vos réclamations sont infructueuses ? Il ne vous reste plus qu’à tenter une action en justice devant le juge de proximité. Pour ce dernier, les enregistrements du compteur ne sont que des présomptions de preuve et peuvent parfaitement être battues si vous avez des éléments sérieux dans votre dossier. Il peut également ordonner une expertise pour se faire une opinion sur votre litige.

 

Peut-on refuser de payer ?

 

La réponse est : non ! Si vous n’êtes pas d’accord avec le montant de votre facture de gaz, cela ne constitue pas un motif pour refuser de payer. Vous disposez de 14 jours pour régler cette note, ou au moins une partie afin de prouver votre bonne foi.

Et pourquoi ne pas souscrire chez un fournisseur d’énergie moins cher pour alléger votre facture gaz ? Notre offre 100% en ligne Happ-e vous fait bénéficier de 8%(1) sur vos consommations d’électricité. En plus, le changement est simple, gratuit et sans engagement.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème