Quel est le prix du gaz de ville ?

Après le charbon et le pétrole, le gaz de ville est, aujourd’hui, la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde. Il faut dire qu’il est moins coûteux que l’électricité ou le fioul domestique, mais aussi moins polluant. Qu'est-ce que le gaz de ville ? Comment est défini son prix ?

 

Le gaz de ville : c’est quoi ?

 

Le gaz de ville doit son nom au fait qu’il servait, à l’origine, pour l’éclairage des rues dans les villes et comme combustible. Découverte dans les années 1800, cette source d’énergie était fabriquée dans des usines de gaz, soit par distillation de houille, soit par craquage thermique de produits pétroliers.

Mais les années ont passé et notre utilisation du gaz a évolué : cuisine, chauffage et eau chaude. En plus, on a constaté que la composition du gaz de ville est particulièrement toxique. Il a été progressivement remplacé par d’autres sources d’énergie. Aujourd’hui, ce que l’on appelle communément gaz de ville est en réalité le gaz naturel, beaucoup plus propre et plus sûr.

 

Comment est défini le prix du gaz de ville ?

 

prix gaz de villeEn France, le coût du gaz de ville, ou plus précisément du gaz naturel, recouvre la somme des services qui ont servi à acheminer cette énergie jusqu’aux consommateurs. Il est composé :

  • de frais fixes : les mêmes pour tous les fournisseurs (alternatifs et historique). Il s’agit des taxes fixées par l’Etat, du prix du transport et de l’acheminement de l’énergie, du coût de stockage et du coût d’approvisionnement,
  • du prix du kWh de gaz : il peut être librement fixé par chaque fournisseur alternatif ou par les pouvoirs publics pour le fournisseur historique de gaz Engie.

 

Quel est le prix du kWh gaz de ville ?

 

Chaque fournisseur fixe le prix du kWh de gaz dans ses offres en fonction de plusieurs critères :

- la politique commerciale de l’entreprise : qui dépend principalement du fait qu’il s’agit d’un fournisseur alternatif ou historique,

- la nature juridique des offres proposées : le prix du kWh est en effet fixé librement par le fournisseur alternatif, mais réglementé par l’État pour le fournisseur historique,

- l’option tarifaire retenue par le consommateur : Base, B0, B1 ou B2i, en fonction de l’estimation de votre consommation énergétique annuelle,

- la zone tarifaire de gaz où vous résidez : zones 1 à 6, selon l’éloignement du point de desserte. Généralement, la plupart des Français vivent dans la zone 1.

Vous voulez faire des économies sur votre facture d’énergie ? Optez pour notre offre 100 % en ligne Happ-e. Souscrivez en seulement 5 minutes et bénéficiez d’une remise de 8 %(1) sur vos consommations d’électricité.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème