Crédit d'impôt pour la transition énergétique : si vous y avez droit, surtout n'envoyez aucun justificatif !

(mais conservez bien vos factures...)

Vous effectuez des travaux de rénovation énergétique chez vous ? Bravo, vous êtes doublement gagnant : non seulement vous allez réaliser de belles économies d'énergie à la maison, mais en plus vous pouvez déduire 30 % du montant des travaux de votre impôt sur le revenu. Alors pas question de passer à côté du crédit d'impôt pour la transition énergétique ! Voici un bref rappel sur ses critères d'éligibilité et les justificatifs à fournir pour le demander.

 

Crédit d'impôt pour la transition énergétique : y avez-vous droit ?

Voici quelques éléments à considérer pour savoir si vous êtes éligible au crédit d'impôt pour la transition énergétique :

A qui s'adresse le crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) ?

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique vous est réservé si vous êtes propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit d'un appartement ou d'une maison individuelle. Il vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu, 30 % de la dépense engagée pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale achevée depuis plus de deux ans. 
Il n' y a aucun plafond de ressources à respecter pour bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique 

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique : pour quels types de travaux ?

De nombreux travaux de rénovation énergétiques sont éligibles au Cite. Parmi les grandes catégories de travaux concernées on peut retenir :
- L'isolation des murs, des toitures et des fenêtre ;
- Les équipements de chauffage ou de production d'eau chaude à haute performance ou utilisant une source d'énergie renouvelables ;
- Les systèmes de régulation et programmation du chauffage ;
Ce ne sont là que quelques exemples. Vous trouverez ici la liste complète des travaux éligibles au crédit d'impôt !
 

Qui doit réaliser mes travaux de rénovation énergétique ?

Si vous comptez réaliser vous-même vos travaux avec quelques amis bricoleurs, c'est raté pour votre crédit d'impôt ! Vos travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Ce label vous garantit la compétence et la solidité financière du professionnel. Il y a plus de 60 000 professionnels RGE en France, dans tous les domaines de travaux. 

Une déduction illimitée ?

Non bien sûr. La déduction de 30 % de votre impôt sur le revenu est plafonnée à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. De plus cette somme est augmentée de 400 € par personne à charge.
Cela laisse quand même une marge appréciable !
A noter que dans la plupart des cas, c'est le montant TTC hors pose qui est pris en compte

 

Et maintenant, passons à l'action !

Comment demander mon crédit d'impôt pour la transition énergétique ?

Pour obtenir son CITE, il vous suffit de compléter le formulaire " Dépenses pour la transition énergétique dans l’habitation principale " de votre prochaine déclaration de revenus.

Si vous faites votre déclaration sur papier : vous devez alors vous procurer le formulaire 2042 Q qui concernent justement les travaux de rénovation énergétique et le retourner avec votre déclaration de revenus;

Si vous faites votre déclaration en ligne : cochez simplement, à la rubrique "Charges" la case "Transition énergétique de l'habitation principale", puis laissez-vous guider !

- Le montant de votre crédit d'impôt sera directement déduit du montant de votre prochain impôt sur le revenu.
- S'il dépasse le montant, la différence vous sera remboursée.
- Si vous n'êtes pas imposable, un montant équivalant à celui de votre crédit d'impôt vous sera intégralement versé sous forme de virement.
- Dans tous les cas votre demande n'est valable que si vous avez déjà réglé la totalité des travaux concernés.

Quels justificatifs dois-je fournir ?

Que vous fassiez votre déclaration sur papier ou en ligne, vous n'avez aucun justificatif à envoyer. En revanche il vous faut absolument conserver la facture de l’entreprise ayant fourni les matériaux/équipements et réalisé les travaux pour le cas où elle vous serait demandée ultérieurement par l'administration.

 

Crédit d'impôt pour la transition énergétique. 

Attention ! Une aide peut en cacher une autre…
Lorsque l'on vous dit que la rénovation énergétique des logements est une priorité pour les pouvoirs publics, on ne vous ment pas.
Vous pouvez en effet cumuler le crédit d'impôt pour la transition énergétique avec de nombreuses autres aides : prêt à taux zéro, aides "Habiter mieux" de l'Anah (jusqu'à 10 000 €), Prime Energie (jusqu'à 2 500 €)
Autant dire que vous serez impardonnable de ne pas réaliser tout de suite vos travaux de rénovation énergétiques !

 

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème