Forte augmentation du gaz en juillet 2018

Le prix du kWh du gaz n’a jamais cessé d’augmenter depuis des années. De plus, le fournisseur historique ENGIE a annoncé dernièrement une hausse de 7,5 % en de juillet 2018. Cette inflation a touché une grande partie de la population française. Pour comprendre les raisons de cette hausse, nous allons voir en premier les principaux concernés par cette augmentation. Ensuite, nous allons voir les différents paramètres qui influent sur le prix du gaz.

 

Qui est concerné par cette augmentation ?

 

Près de 5 millions de foyers sont touchés par cette hausse fulgurante du prix du gaz en 2018 chez ENGIE. Viennent ensuite les clients des entreprises locales de distribution (ELD). Cette nouvelle augmentation du prix du gaz va être dure pour la clientèle du fournisseur historique. En effet, cette année, les abonnés ont déjà subi une hausse de 0,4 % le 1er mai. Ensuite, une autre augmentation de 2,1 % a été annoncée le 1er juin. Ce sont les clients qui utilisent le gaz pour le chauffage qui ressentiront le plus cette nouvelle hausse. Si on prend par exemple le cas d’un logement de 120 m² chauffé au gaz, il est possible d’observer une hausse de 90 € sur la facture annuelle.

 

Pourquoi une augmentation de 7,5 % en juillet ?

 

coefficient de conversion gazLe prix du tarif réglementé en gaz est fixé par l’Etat. Cependant, il y a différents critères qui contribuent à la hausse incessante de son prix. La principale cause de cette inflation reste l’augmentation du coût de l’approvisionnement en gaz naturel. En effet, selon la Commission de Régularisation de l’énergie (CRE), ENGIE a subi une hausse de près de 3 % sur les frais d’approvisionnement en gaz depuis le 1er juillet 2018. De plus, les charges fixes comme les coûts d’utilisation des réseaux de distribution, de stockage, de transport et des frais de commercialisations ont également évolué à la hausse.

 

Comment limiter cette hausse ?

 

Pour ne pas subir la hausse du tarif réglementé en gaz d’ENGIE, certains consommateurs se tournent vers les fournisseurs de gaz alternatifs. En effet, leurs offres sont plus intéressantes et plus économiques que le tarif réglementé. Actuellement, 3 types d’offres de gaz sont proposés par ces fournisseurs. Il y a l’offre à prix indexé, l’offre à prix fixe et l’offre à prix fixe révisable à la baisse.

Avec l’offre à prix indexé, les fournisseurs alternatifs vous proposent une réduction de « X % » par rapport au tarif réglementé d’ENGIE. Ceci vous permet de profiter d’une tarification toujours moins chère que chez le fournisseur historique.

L’offre à prix fixe désigne une offre dont le prix du gaz est fixé au moment de la souscription pour une durée de 1 à 3 ans selon le contrat. Ainsi, votre facture énergétique sera stable pendant une période déterminée.

L’offre à prix fixe révisable à la baisse fonctionne comme l’offre à prix fixe. Vous profitez de la même tarification pendant une certaine période. Par contre, si le prix du gaz baisse pendant la durée d’un contrat, les clients peuvent bénéficier de cette réduction, et ce, dans la limite des 7 %.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème