Qu’est ce qui détermine le prix du gaz ?

La consommation de gaz en France est toujours en hausse depuis quelques années. Selon des études récentes, près de 11 millions de foyers français utilisent le gaz pour la cuisson, l’eau chaude ainsi que le chauffage. Le prix du gaz est déterminé par une formule tarifaire grâce à laquelle l’État peut calculer le prix du gaz réglementé. Cette formule se compose de différents éléments.

 

La formule tarifaire du gaz et les tarifs réglementés

 

La formule tarifaire du gaz montre les divers éléments qui déterminent le prix du gaz. Il y a en premier lieu le coût de la fourniture d’énergie qui comprend l’approvisionnement en gaz naturel et la gestion de la clientèle. Viennent ensuite les dépenses indispensables pour le stockage du gaz ainsi que son acheminement. Enfin, il y a les différentes taxes gouvernementales. La formule tarifaire peut évoluer tous les mois.

Depuis 2009, le prix du gaz est fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Ce sont les tarifs réglementés. En 2018, les tarifs réglementés du fournisseur ENGIE ont évolué tous les mois et différemment selon les zones tarifaires. Dernièrement, pour le mois de juillet, l’abonnement annuel pour la classe de consommation de base coûte 97,83 € avec un  prix du kWh à 0,0959 € pour les zones de 1 à 6. Pour la classe de consommation B0, l’abonnement annuel est de 109,98 € avec 0,0819 € le kWh pour toutes les zones. En ce qui concerne les classes de consommation B1 et B2i, l’abonnement annuel est facturé à 250,43 €. Pour la zone 1 par contre, le prix du kWh est de 0,0597 € contre 0,0604 € pour la zone 2 ; 0,0611 € pour la zone 3 ; 0,0619 € pour la zone 4 ; 0,0626 € pour la zone 5 et 0,0633 € pour la zone 6.

 

Les conditions pour bénéficier du tarif réglementé

 

formule tarifaire gazLes tarifs réglementés sont proposés par ENGIE et 22 fournisseurs locaux qui sont les Entreprises Locales de Distribution (ELD). Les tarifs réglementés sont valables pour les particuliers ou les professionnels qui consomment moins de 30 000 kWh de gaz par an. Les tarifs réglementés varient selon la situation géographique et le type de tarif choisi.

Il y a actuellement 4 classes de consommation : Base, B0, B1 et B2i. Le tarif Base est dédié aux foyers qui consomment moins de 1000 kWh de gaz par an, ce qui est équivaut à un usage pour la cuisson. Pour ce qui est du tarif B0, celui-ci concerne particulièrement les consommations entre 1000 et 6000 kWh par an pour la cuisson et l’eau chaude. Le tarif B1 est adapté aux résidences qui ont une consommation annuelle entre 6000 et 30000 kWh pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson. Le tarif B2i quant à lui convient aux copropriétés et petites chaufferies qui consomment entre 30 000 kWh et 150 000 kWh de gaz par an.

Il est bon de savoir que dernièrement, l’État a mis en place une nouvelle tarification du gaz. Appelée tarification progressive, cette démarche vise à ajuster le prix du gaz selon les revenus et les besoins de chaque foyer.

 

Que contient la formule tarifaire du gaz ?

 

La hausse du prix du gaz dépend généralement de l’évolution des coûts d’approvisionnement. C’est pour cette raison que les fournisseurs mettent en place une formule tarifaire pour l’application des tarifs réglementés. En général, la formule tarifaire du gaz se base sur différents critères. Les plus importants sont le cours du baril du pétrole, la cotation TTF, la cotation PEG et le taux de change USD/EUR. La cotation TTF désigne l’évolution du prix du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas. La cotation PEG quant à elle détermine la cotation des futurs contrats mensuels de gaz naturel en France.

ENGIE est connu pour être le fournisseur historique de gaz naturel en France et le 1er producteur d'électricité indépendant dans le monde. Au fil du temps, le groupe a élargi ses activités et propose maintenant une offre de gaz moins chère que le tarif réglementé : Happ-e. 

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème