Electricité. Plus d'infos c'est moins de conso !

Consommation d'électricité. Mieux vous savez, moins vous consommez !

On s'en doutait un peu, mais on ne s'attendait pas à des résultats aussi spectaculaires : les résultats d'une étude menée notamment par le CNRS montrent que plus une personne est précisément informée sur ses pratiques de consommation d'électricité et moins elle consomme. Sa baisse de consommation peut atteindre jusqu'à 23 % ! 

 

Consommation d'électricité: une étude grandeur nature portant sur cent foyers volontaires

 

consommation-responsable-electricite.jpg

Associé à l'Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS a donc voulu savoir jusqu'à quel point la connaissance accrue, par un foyer, de ses consommations d'électricité pouvait modifier ou non ses habitudes de consommation.
Le postulat de départ était qu'en identifiant nos postes de consommation les plus énergivores, nous sommes en mesure de réduire notre consommation sur ces mêmes postes.
Cent foyers volontaires divisés en trois groupes ont ainsi été sélectionnés pour participer à cette étude d'une durée d'un an.
- Groupe n°1 : il s'agissait du groupe témoin. Sa consommation électrique a simplement été étudiée sans qu'aucune information spécifique ne lui soit délivrée.
- Groupe n°2 : les foyers appartenant à ce groupe ont été équipés d'un compteur intelligent qui leur donnait une information au jour le jour sur ses pics et ses baisses de consommation électrique globale.
- Groupe n°3 : Ces foyers ont été équipés en plus de capteurs nomades permettant de les informer précisément sur la consommation d'électricité de tel ou tel appareil ou équipement de la maison (chaudière, lumière, électroménager…)

 

Que croyez-vous qu'il arrivât ? Une économie d'électricité !

 

Comme on pouvait s'y attendre, pendant cette année d'étude, les habitudes de consommation électrique des foyers étudiés ont marqué de grandes disparités.
Pour le groupe témoin : aucun changement dans le niveau de consommation par rapport à ce qui avait été observé avant l'étude.
En revanche les participants des groupes 2 et 3 ont sensiblement modifié leur consommation à la baisse, et plus particulièrement ceux du groupe N°3. Ces derniers, qui avaient été informés de la manière la plus précise sur le niveau mais également la teneur de leur consommation électrique, ont spontanément adopté des éco-gestes simples (extinction des lumières, utilisation d'ampoules basse consommation…) et pris, sans la moindre pression, de nombreuses dispositions pour diminuer leur consommation. En moyenne on a noté dans les foyers de ce groupe une consommation électrique inférieure de 23 % par rapport à leur consommation initiale au début de l'étude ! 
 

Conclusion : un consommateur averti est un consommateur économe !

 

Pas question bien entendu de faire poser chez chacun de nous des capteurs qui mesureraient en temps réel la consommation de notre machine à laver ou de notre lampe de chevet, mais l'avènement des réseaux électriques intelligents et des compteurs communicants de type Link pourrait bien nous donner à l'avenir un nouveau pouvoir d'agir sur notre manière de consommer l'électricité.
Dans un avenir plus ou moins lointain nous pourrions ainsi demander à notre compteur Linky™ de nous dire quelle a été notre dépense d'eau chaude de la veille où combien la climatisation nous a coûté le mois dernier. Cela relève encore un peu de la science-fiction, mais les progrès des technologies intelligentes sont tels que le rêve pourrait devenir réalité bien plus tôt que prévu !
Source de cet article CNRS : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4187.htm

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème