Connaître la classe énergie d'un appartement ou d'une maison

Vous changez de logement ou cherchez à faire baisser vos factures d’électricité ? Le DPE, ou diagnostic de performance énergétique, définit la classe énergie d'une maison ou d'un appartement. Et permet d’optimiser sa consommation pour payer moins, tout en réduisant l’impact environnemental !

 

Qu'est-ce que la classe énergie d’un appartement ou d’une maison ?

 

Le DPE, vous connaissez : ce diagnostic de performance énergétique définit la classe énergie d’un appartement ou d’une maison. Autrement dit, il indique la consommation énergétique moyenne d’un logement et son impact en terme de production de gaz à effet de serre. Le DPE n’est d’ailleurs pas optionnel : il est obligatoire pour tout achat, vente ou location de logement. Son but ? Encourager chaque consommateur à réduire sa consommation énergétique, et donc ses émissions de gaz à effet de serre. Un petit pas sur le budget, un grand pas pour la planète ! Puisque la classe énergie conditionne, aussi, le prix d’un bien et le montant des factures d’électricité. En pointant les postes énergivores, le DPE d’une maison ou d’un appartement permet d’améliorer l’étiquette énergétique, de réduire les factures et d’augmenter le prix de vente !

 

Sur quels critères se base le DPE d’une maison ou d’un appartement ?

 

Classe énergie appartementLe calcul de la classe énergie d’un appartement ou d’une maison répond aux critères strictement définis du DPE. Lesquels ? En premier lieu, les caractéristiques du logement ou du bâtiment conditionnant l’entrée du froid et la fuite de la chaleur ! Surface, orientation, isolation, nombre et type d’ouvertures, épaisseur et matériaux des murs, etc. Viennent ensuite les équipements de chauffage, de ventilation, de refroidissement ou de production d’eau chaude : plus nombreux et/ou datés sont les équipements électriques, moins bonne sera la classe énergie de votre maison ou de votre appartement !

 

Comment calculer la classe énergie d’une maison ou d’un appartement ?

 

Le DPE d’un appartement ou d’une maison est obligatoire pour toute transaction immobilière. Il doit donc vous être fourni en amont si vous achetez ou louez un bien. Vous êtes déjà en location ? A défaut de le retrouver dans vos papiers, contactez l’agence ou le propriétaire pour en obtenir une copie… à moins de louer le même logement depuis plus de 10 ans, le DPE étant obligatoire pour les locations depuis 2007 seulement. À défaut, utilisez un simulateur de classe énergétique ! Si vous vendez un bien, en revanche, à vous de fournir le DPE. Attention, il est valable 10 ans… Si le vôtre est antérieur, ou si vous avez effectué des travaux de rénovation énergétique depuis sa réalisation, faites-en établir un nouveau par un professionnel certifié.

 

Comment interpréter un DPE ?

 

La classe énergie d’un appartement ou d’une maison est définie par une lettre, graduée de A à G. La lettre A est la meilleure note possible et indique un logement très économe en énergie, généralement BBC (bâtiment basse consommation). La lettre G, quant à elle, est attribuée à des logements énergivores, anciens et mal isolés. La moyenne des logements avant rénovation se situe autour de la lettre D. Le DPE fournit également un classement similaire concernant les émissions de gaz à effet de serre, découlant directement de la performance énergétique d’un logement : l’étiquette climat, également graduée de A à G.

 

Comment améliorer la performance énergétique de mon logement ?

 

Avant toute chose, lisez le DPE jusqu’au bout ! Le diagnostic de performance énergétique inclut des recommandations destinées à alléger votre impact environnemental. Vous trouverez des conseils pour économiser l’énergie, ainsi que des suggestions de travaux de rénovation. Ceux-ci permettent, à terme, de gagner quelques rangs sur la classe énergie d’un appartement ou d’une maison. Bonne nouvelle, différentes aides peuvent alléger la note, comme la prime éco-énergie.

Mettez en pratique quelques conseils simples, en baissant le chauffage d’un degré ou en remplaçant quelques appareils trop anciens. Puis planifiez les travaux de rénovation énergétique, de l’isolation des combles au remplacement des fenêtres… et profitez-en, au passage, pour choisir une électricité moins chère avec Happ-e !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème