Comment choisir et installer son détecteur de gaz ?

Certains équipements présents dans votre logement peuvent devenir dangereux lorsqu’ils sont défectueux. C’est le cas notamment des chaudières ou des cuisinières fonctionnant au gaz de ville ou en bouteille. Si depuis mars 2015 l’installation d’un détecteur de fumée est obligatoire dans chaque logement, il n’en est pas de même pour les détecteurs de gaz. Ces détecteurs sont pourtant salvateurs puisqu’ils permettent de prévenir les explosions et les intoxications au monoxyde de carbone. Pour vous aider à protéger votre famille des dangers liés aux fuites de gaz, nous vous expliquons comment fonctionne le détecteur gaz et vous aidons à bien choisir votre dispositif.

 

À quoi sert un détecteur de gaz ?

 

Le détecteur de gaz est un dispositif composé d’un capteur catalytique qui produit une réaction chimique dès qu’une fuite de gaz est détectée dans le logement. Grâce à cette réaction chimique, une alarme se déclenche afin de prévenir tous les occupants. Le détecteur de gaz permet à la fois de prévenir les fuites de méthane, de butane et de propane. Certains modèles ne détectent qu’un seul type de gaz, d’autres peuvent en détecter plusieurs. Il est capable de prévenir dès le début de la fuite de gaz afin d’éviter les explosions ou les intoxications au monoxyde de carbone. Une fois prévenus, les habitants peuvent couper rapidement l’arrivée de gaz au compteur afin d’arrêter la fuite. Il est ensuite conseillé d’aérer le logement et d’appeler les secours si nécessaire.

L’installation d’un détecteur de gaz n’est pas obligatoire, elle est pourtant vivement recommandée. Une proposition de loi avait cependant été présentée en 2008 visant à rendre le détecteur de gaz obligatoire dans tous les logements. Cette proposition s’appuyait sur des chiffres préoccupants annonçant près de 6 000 cas d’intoxication au monoxyde de carbone en France dont 300 décès.

 

Comment bien choisir son détecteur de gaz ?

 

Détecteur gazIl existe plusieurs types de détecteurs tels que les détecteurs de gaz de ville capables de détecter les fuites de gaz naturel et les détecteurs dédiés au gaz butane ou propane. Des modèles hybrides sont également proposés capables de détecter tous les types de gaz. Il est donc dans un premier temps important de choisir un dispositif adapté au type de gaz utilisé dans le logement. Ensuite, il est primordial de tenir compte de l’alarme, celle-ci doit être parfaitement réglée et suffisamment puissante pour pouvoir réveiller les habitants du logement en cas de fuite. Pour cela, il convient d’acheter un détecteur de gaz possédant le marquage CE certifiant sa qualité. Certains modèles sont également capables d’envoyer une alerte sur téléphone en cas de détection de fuite, d’autres sont munis d’une fonction mémoire qui vous permet de savoir s'il y a eu des émanations de monoxyde de carbone en votre absence. De nombreux modèles sont proposés sur le marché à des prix oscillant entre 15 et 60 euros, sans compter le coût de la pose par un professionnel le cas échéant.

 

Comment installer son détecteur de gaz ?

 

Il est très facile et rapide d’installer un détecteur de gaz, il suffit de le fixer sur le mur à l’aide de vis de fixation. Vous pouvez le faire vous-même ou bien faire appel à un professionnel. Les recommandations d’installation ne sont pas les mêmes selon le type de détecteur. En effet, un détecteur de gaz naturel devra être placé en hauteur, au-dessus de la source de combustion (chaudière gaz, gazinière, etc.) à environ 30 cm du plafond, car le méthane étant plus léger que l’air il s’élèvera rapidement. Les détecteurs de butane ou de propane devront quant à eux être installés près du sol à environ 30 cm du plancher et en dessous de la source de combustion, ce sont des gaz lourds qui auront tendance à descendre près du sol en cas de fuite.

Afin de pouvoir détecter rapidement les fuites de gaz, les détecteurs devront être placés au plus proche de la source de gaz, entre 1 et 4 mètres selon les modèles. Il est cependant important d’éviter de les installer près de courants d’air afin de ne pas fausser le fonctionnement du détecteur.

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème