Aide et contact
Pas encore happ-e ?
On vous aide à souscrire au :

Du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h.

Appel non surtaxé

Déjà happ-e ?
Contactez-nous par email, chat ou par téléphone

Calculez votre consommation de gaz en m3, en kWh et surtout en euros !

Certains d’entre nous sont des inconditionnels du gaz naturel pour se chauffer, pour la cuisson et l’eau chaude. Si c’est votre cas, que diriez-vous d’estimer votre propre consommation de gaz et de savoir si elle correspond à celle des foyers dont le profil de consommation est similaire au vôtre ? Rien de plus simple, vous êtes sur la bonne page !

 

Faut-il être polytechnicien pour calculer sa consommation de gaz ?

 

Avant d’aller plus loin, un bref rappel s’impose sur le mode de calcul de la consommation de gaz naturel.

Vous le savez, votre compteur électrique affiche le nombre de kWh électriques consommés, qui vous seront facturés selon un prix du kWh défini, mais ce n’est pas aussi simple pour le gaz…

En effet, votre compteur de gaz enregistre non pas des kWh mais plutôt les mètres cube de gaz que vous avez utilisés. Ensuite, un coefficient de conversion sera appliqué pour convertir ces mètres-cube en kWh. Ces mêmes kWh vous les retrouvez à la rubrique "consommations " de votre facture de gaz, tout comme votre facture d’électricité. 

 

M3 ou kWh… Question de bon sens… Ou pas !

Une facture de gaz directement en mètre cubes consommés plutôt qu’en kWh, ce ne serait pas plus simple ? C’est une excellente question mais non, ce n’est pas possible, car si c’était le cas on l’aurait fait depuis longtemps !

En fait, il faut savoir qu’un mètre cube de gaz ici n’est pas forcément équivalent à un m3 ailleurs ! Non, ce n’est pas une insulte à la logique ni aux mathématiques. La vérité est que deux types de gaz naturel d’origine géographique différente sont distribués en France : le gaz B à bas pouvoir calorifique et le gaz H à haut pouvoir calorifique.

 

C'est le B-A-BA !

Le gaz B alimente principalement les départements du Nord , du Pas-de-Calais, de l’Aisne, de la Somme, de l’Oise et, et de la Seine Maritime et le second la moitié Sud.

Le gaz H, lui, alimente tous les autres départements.

Or, qui dit pouvoirs calorifiques différents dit évidemment teneur énergétique différente : 1 m3 de gaz H contient davantage d’énergie que la même quantité de gaz B. Autrement dit, chauffer une même pièce nécessitera un plus grand volume de gaz B (à moindre teneur énergétique) que le gaz H.

 

Injuste pour les abonnés alimentés au gaz B qui devront payer plus cher ?

Et bien non, car justement, un coefficient de conversion spécialement calculé est appliqué à chaque type de gaz pour qu’au final, le traitement soit égal : le prix du m3 de gaz B se retrouve ainsi moins cher que le gaz H, et donc chacun paiera finalement le même montant (après conversion) pour un apport identique de chaleur. Ouf ! Si vous n’avez pas tout bien saisi, rassurez-vous : la suite est beaucoup plus simple à suivre et concerne directement votre quotidien. 

 

Votre consommation de gaz ? Avec nous, la calculer est un jeu d’enfant !

calcul consommation gaz

Maintenant que vous êtes donc incollable (ou pas…) sur les calculs de consommation de gaz en m3 puis en kWh avec des coefficients de conversion, oubliez tout ! Et entrons dans le vif du sujet avec une équation toute simple :

Le nombre de kWh de gaz apparaissant sur votre facture = le nombre de m3 consommés depuis votre précédent relevé multiplié par votre coefficient de conversion.

 

Et maintenant, les travaux pratiques avec un exemple concret :

Votre compteur affiche une consommation de gaz naturel de 500 m3 entre votre dernier relevé et aujourd’hui.

Votre coefficient de conversion moyen est de 11,5 kWh/m3 (ce coefficient figure systématiquement sur chacune de vos factures et peut légèrement évoluer entre deux factures)

Vos 500 m3 équivalent donc à 500x11,5 kWh/m3, soit 5 750 kWh de gaz consommés.

 

Encore un tout petit effort pour connaître le prix…

Il vous suffit alors de multiplier ces 5 750 kWh par le prix du kWh gaz pratiqué par votre fournisseur de gaz, pour obtenir en euros du gaz consommé depuis votre dernier relevé.

Et si vous avez la chance d’avoir souscrit à l’offre Happ-e, ce sont alors 6% que vous pourrez déduire de ce montant (en HT) pour connaître le prix final de vos consommation de gaz naturel ! 

Voilà, vous savez désormais ce que sont les coefficients de conversion du gaz, et surtout comment calculer votre consommation de gaz en quelques secondes. Ce n’est finalement pas si compliqué !

 

Et pour savoir comment se situe votre consommation de gaz par rapport à la moyenne…

Pouvoir calculer sa consommation de gaz, c’est bien, mais savoir comment elle se situe par rapport à celle des abonnés au gaz ayant un style de vie comparable au vôtre, c’est mieux.

Le meilleur moyen de comparer est de faire une simulation de consommation de gaz sur l’un des nombreux sites Internet vous donnant cette possibilité comme par exemple sur ce site. 

En comparant les résultats du simulateur avec ceux de votre consommation de gaz réel, vous saurez si vous vous situez parmi les "bons élèves" qui ont une utilisation raisonnable et énergétiquement efficace de leurs appareils à gaz, ou bien s’il vous reste encore quelques progrès à faire en matière d’économies d'énergie. 

La première bonne décision est si ce n'est pas encore le cas, de souscrire à l’offre gaz Happ-e, pour économiser déjà 6 % sur toutes vos consommations de gaz naturel !