Non aux passoires thermiques, oui à la rénovation énergétique !

Des pièces que l'on n'arrive jamais à chauffer, des murs souvent froids et humides l'hiver et brûlants l'été, des factures d'énergie exorbitantes… c'est ce que vivent au quotidien les habitants des logements mal isolés. Et c'est à eux que s'adresse la stratégie d'aides à la rénovation énergétique engagées depuis plusieurs années par les pouvoirs publics… 

 

La rénovation énergétique… 60% des logements en auraient besoin !

Les chiffres parlent d'eux même : en France, 20 millions des logements présents aujourd'hui sur le territoire (environ 60 % du parc total) ont été construits avant les premières réglementations thermiques apparues en 1974.
Cela signifie tout simplement que ces 20 millions de logements n'ont été soumis à leur construction à aucune obligation réglementaire de performance énergétique !
Bien entendu, parmi eux certains ont pu depuis bénéficier d'une rénovation énergétique qui les a fait passer du statut de "passoires thermiques" à celui de "éco performants "…. Mais ils sont encore si peu nombreux !

 

C'est quoi exactement une rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique concerne l'ensemble des travaux dont la finalité est de baisser la consommation énergétique des logements et notamment de lutter contre les déperditions de chaleur qui pèsent pour beaucoup dans le budget chauffage des foyers. C'est ici que l'on parle de "passoires thermiques" à traiter…
Une rénovation énergétique implique donc en priorité l'isolation du logement, et le choix d'un système économique de chauffage (tel qu'une chaudière à condensation par exemple…)

 

La loi sur la Transition Energétique en pointe !

La rénovation énergétique constitue clairement l'un des enjeux majeurs de la loi sur la Transition Energétique du 18 août 2015.
Avec l'objectif ambitieux de 500 000 rénovations énergétiques par an d'ici 2020, dont la moitié au bénéfice des ménages les plus modestes, les pouvoirs publics ont donc donné un signal fort pour l'accélération de la rénovation énergétique des logements. Un signal repris d'ailleurs – et parfois même amplifié - par la plupart des candidats à la dernière élection présidentielle (2017). 

Davantage d'aides publiques pour moins de passoires thermiques !

L'argent étant le nerf de la guerre, de nombreux dispositifs de financement sont en vigueur depuis des années pour permettre aux propriétaires de logements-passoires d'entreprendre un projet d'amélioration énergétique de leurs biens. 
A priori, ces outils de soutien à la rénovation sont appelés à être reconduits, voire même améliorés dans la durée. On peut notamment citer :

L'Eco-Prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Jusqu'à 30 000 euros remboursables sans intérêt pour un bouquet de travaux définis à l'avance avec à l'atteinte d'une performance énergétique minimale.

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Jusqu'à 10 000 € d'aides pour des travaux d'isolation ou le remplacement du système de chauffage.

Le Crédit d'impôt sur la Transition énergétique

30 % de crédit d'impôts sur vos travaux de rénovation énergétique. Cet avantage est en plus cumulable avec le Prêt à taux 0 !

La Prime énergie…

Jusqu'à 2 500 € de prime (sous conditions de revenus) pour la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique.

D'autre subventions ou crédits peuvent également être déployés par les régions et autres collectivités territoriales.

(données mai 2017)

 

Le tiers-financement, booster de rénovation énergétique !

Vous voulez entreprendre la rénovation énergétique de votre logement, mais vous ne savez pas par où commencer ? Qui contacter ? Comment demander vos aides et subventions ? 
Pour vous faciliter la vie, la loi sur la transition énergétique a prévu un dispositif original : le tiers-financement.
Le tiers-financement est un mécanisme par lequel vous pouvez confier la réalisation et le financement d’un projet de rénovation énergétique à un tiers certifié (une société de tiers-financement) qui prendra en main le projet sous ces aspects techniques et financiers, en accompagnant notamment l'exécution des travaux et son financement. Il se charge notamment des dossiers de demande d'aides financières.
Un système d'aides nombreuses, un accompagnement concret à chaque étape, et au bout du compte des économies d'énergie substantielles. Alors, prêt à vous lancer dans vos travaux de rénovation énergétiques ?

Sources chiffrées de cet article : Plan Bâtiment durable

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème