9 astuces faciles pour mieux ventiler votre logement !

Une bonne ventilation, c'est le secret d'un air plus sain à la maison. Encore faut-il savoir quand et comment ventiler de façon optimale et durable ? On vous donne quelques astuces pratiques… qui ne manquent pas d'air !

 

Ventilation efficace. Tout d'abord un focus avant les astuces !

On le sait maintenant : contrairement aux idées reçues l'air intérieur d'un logement est plus pollué que l'air extérieur. L'observatoire de la qualité de l'air intérieur, précise même qu'il peut être jusqu'à sept fois plus pollué qu'au dehors.
Les fautifs ? Ils sont nombreux : parmi eux citons certains produits ménagers, la fumée de cigarette, les moisissures due à l'humidité… sans oublier quelques matériaux utilisés pour isolation, qui renvoient eux-mêmes quelques particules toxiques dans l'air.
On voit donc que garder ses fenêtres fermées à double tour pour éviter de faire rentrer l'air du dehors est la chose à ne surtout pas faire.
Voici donc quelques-unes des astuces les plus efficaces pour faire la chasse aux polluants et respirer un air plus sain chez vous.

 

Ventilation : nos 9 astuces pour ventiler tant et plus !

1. Ouvrez grand vos fenêtres au moins dix minutes par jour

Qu'il fasse beau, ou froid, pluvieux ou caniculaire, ouvrez toutes vos fenêtres dix à quinze minutes par jour, ou mieux encore doublez la dose en le faisant matin et soir. C'est évidemment le meilleur moyen de renouveler l'air intérieur et d'exfiltrer tous les polluants aériens qui y circulent.
N'hésitez surtout pas à aérer davantage encore lorsque vous faites du bricolage ou le ménage, et bien entendu lorsque vous cuisinez ou après la douche.
Et pour une parfaite efficacité, aérez de préférence le matin avant 10h00 et/ou le soir après 21h00, quand l'air extérieur est le moins pollué

2. Laissez toujours ouvertes les grilles de ventilation

Vous pouvez être parfois tenté de fermer vos grilles de ventilation, notamment les jours de grand froid. Mauvaise idée. Une ventilation en continu, aussi discrète soit-elle est indispensable à la bonne ventilation de votre maison. 
Elle contribue également à votre sécurité si vous êtes équipé de gaz naturel pour le chauffage, l'eau chaude, la cuisine… Donc laissez vos grilles de ventilation ouverte 24h/24 et tous les jours de l'année.
D'ailleurs il existe depuis 1982 l'obligation légale d'une "aération générale et permanente" dans chaque logement.

3. Ne fermez jamais la VMC

Il en est de même pour la VMC que pour les grilles d'aération. Quel que soit le type de votre VMC (simple flux ou double flux), ne l'éteignez jamais sauf en cas d'extrême nécessité. La Ventilation Mécanique Contrôlée produit une ventilation particulièrement efficace, empêchant notamment la condensation et les moisissures dans vos pièces d'eau. 
Nettoyez très régulièrement les entrées d'air et les bouches d'obstruction de la VMC. Bouchées ou obstruées, elles finiraient par empêcher la VMC de fonctionner et retenir les polluants au lieu de les chasser.

4. Faites la guerre à l'humidité… de la cave au grenier  !

Un espace mal ventilé favorise l'humidité et tout ce qu'elle suppose : moisissures, odeurs, acariens… 
Si vous voyez apparaître de la moisissure sur vos murs, brossez-la le plus tôt possible ou frottez-les avec un chiffon imbibé à l'eau de Javel, et aérez encore plus longtemps vos pièces pour mieux les ventiler et lutter contre l'humidité.
Dans la mesure du possible, pensez à aérer également vos caves et vos sous-sol qui sont des terrains particulièrement propices à l'entrée de l'humidité.

5. Installez des plantes  "dépolluantes" dans chaque pièces de la maison !

Connaissez-vous le Chlorophytum ? Certes, il s'agit d'une plante verte d'intérieur très décorative. Mais surtout il élimine 95 % du monoxyde de carbone, du nitrate et autres composés organiques volatils présents dans l’air. Le plus naturel des dépolluants en quelque sorte !

6. Chouchoutez votre literie !

Au moins une fois par semaine, "déshabillez" votre literie et aérez le matelas. L'idéal est également d'en profiter pour le dépoussiérer en le passant à l'aspirateur.

7. Arrêtez de fumer à la maison (et arrêtez tour court, c'est encore mieux…) !

Il faut savoir que, en plus d'être dangereuse pour la santé lorsqu'elle est ingérée, la fumée de cigarette rejette des agents toxiques persistants qui circulent dans l'air intérieur et sont absorbés par les les murs, les moquettes, les tapis.... 

8. Choisissez vos produit ménagers avec discernement

La plupart des nettoyants du marché, liquides ou en spray, contiennent des substances pouvant être à l'origine d'allergies ou de troubles respiratoires. Il est important de redoubler l'aération pendant que vous les utilisez.
Préférez plutôt à ces nettoyants industriels, d'autres produits tout aussi efficaces, sans aucune nocivité et particulièrement peu onéreux comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le savon noir. Internet regorge de sites qui vous expliquent comment utiliser ces "ingrédients-miracle".

9. Faites vérifier vos sources de chaleur

Cela va sans dire… Il vous faut absolument faire entretenir par des professionnels tous vos appareils produisant de la chaleur : la cheminée, le ballon d'eau chaude au gaz naturel, le climatiseur…
C'est une question de sécurité, bien sûr, mais aussi la garantie que, bien entretenus, ces équipements aideront à la bonne ventilation de votre intérieur.

 

Aérez vos factures d'énergie : - 11 % sur vos consommations d'électricité(1) !
 

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème