Précarité énergétique : une aide complémentaire de l’ANAH et AG2R La Mondiale vient soutenir les foyers les plus modestes

En France, de nombreux foyers ont des difficultés à chauffer correctement leurs logements. Face à ce danger nommé précarité énergétique et face aux nombreuses conséquences qu’il entraîne, l’Agence Nationale de l’Habitat propose des aides financières à la rénovation énergétique aux plus démunis de façon à soutenir le coût des travaux nécessaires. Aujourd’hui, l’Agence va plus loin et s’associe avec AG2R La Mondiale qui va tester une aide complémentaire pour lutter contre cette précarité et favoriser la rénovation énergétique.

 

 

Les dangers de la précarité énergétique

La précarité énergétique est un mal qui touche de plus en plus de Français. Derrière ce terme inspiré par plus de 20 ans de recherches, se cache l’incapacité ou la difficulté à pouvoir chauffer correctement son logement, et ceci à un coût acceptable. Une précarité qui frappe les propriétaires de maisons individuelles non isolées et tout particulièrement les personnes âgées qui doivent également adapter leur logement à leur dépendance, et les ménages les plus pauvres qui sont dans l’incapacité de financer les travaux nécessaires.

 

Cette précarité énergétique a de nombreuses conséquences. On y retrouve des conséquences financières et sociales (recours à l’endettement, etc.) mais surtout la précarité énergétique agit sur la santé des personnes concernées. Ces dernières doivent faire face au froid en hiver et des soupçons de causalité existent même pour un certain nombre de pathologies dont des maladies respiratoires, des maladies cardio-vasculaires et la dépression. À cela s’ajoute aussi le fait que la précarité énergétique, au même titre que tous les logements à faible performance énergétique, entraîne un fort gaspillage d’énergie et de nombreuses émissions de CO2.

 

 

Répondre aux difficultés à financer des travaux

Comment faire pour lutter contre la précarité énergétique ? Par définition, elle touche surtout des personnes aux revenus modestes qui sont dans l’incapacité de financer les travaux qui permettraient de mieux isoler et chauffer leurs logements. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose déjà des aides financières soumises à conditions, pour soutenir ceux qui sont touchés par la précarité énergétique et qui aimeraient se lancer dans des travaux pour y remédier. Aujourd’hui, l’ANAH va plus loin et a signé un accord avec le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale.

 

AG2R La Mondiale va ainsi proposer une aide complémentaire à celle déjà versée par l’ANAH. Son montant s’élève jusqu’à 1500 € pour les travaux d’adaptation, 2 700 € pour la rénovation énergétique et 5000 € en cas de travaux de sortie d’insalubrité ou de logement très dégradé. Il s’agit ici aussi de venir principalement en aide aux ménages les plus modestes. Le soutien financier versé par AG2R La Mondiale sera d’ailleurs aligné sur les critères d’éligibilité établis par l’ANAH.

 

 

Une initiative des plus encourageantes

"C’est un levier pour alléger la charge financière des travaux, et faciliter la prise de décision. Les enjeux sont d’envergure puisqu’il s’agit d’adapter l’habitat à la santé et d'améliorer la qualité de vie des occupants", détaille Olympe Pougeoise, chargée de mission Activités Sociales chez AG2R La Mondiale. L’aide complémentaire va être expérimentée sur une durée de 18 mois et dans quatre régions : Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Ile-de-France et PACA. Ce sont près de 1.5 millions d’affiliés AG2R La Mondiale qui sont aujourd’hui concernés par cette aide. 

 

À terme, le groupe étant le deuxième assureur de personnes en France, cette initiative pourrait être une vraie opportunité pour lutter plus efficacement contre la précarité énergétique. Le montant que représentent les travaux nécessaires à améliorer un chauffage ou une isolation, reste le principal frein pour les foyers qui cherchent à sortir de leur précarité énergétique. L’association de l’ANAH avec le groupe AG2R La Mondiale et le renforcement des aides financières qui accompagne cette alliance sont donc une initiative des plus encourageantes dans le combat contre la précarité énergétique.

 

Découvrir Happ-e, fournisseur d'électricité moins chère

 

25/07/2017

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème