Chauffage au gaz ou à l’électricité : comment choisir ?

Généralement, le déménagement pose la question de savoir quelle source d’énergie va être utilisée pour chauffer le nouveau logement. Il est important de faire le bon choix, car en plus de conditionner votre confort thermique, la source d’énergie que vous choisirez peut avoir des coûts très différents. En effet, il faut savoir que le chauffage constitue en moyenne 60 % des frais énergétiques des familles. Si vous hésitez entre le chauffage au gaz et à l’électricité, voici quelques conseils qui devraient vous aider à vous décider !

 

 

Gaz ou électricité ? Installation et entretien

En ce qui concerne l’installation, le chauffage au gaz revient beaucoup plus cher que le chauffage électrique du fait de la complexité de l’installation. Non seulement, le coût fixe de la chaudière au gaz est très élevé mais en plus, la construction d’un réseau de tuyaux qu’il faut raccorder aux radiateurs représente un investissement astronomique. Comprise entre 4 000 et 10 000 euros, l’installation du chauffage au gaz dépend de la taille de l’habitation, de la proximité du réseau et de la qualité des équipements. Par ailleurs, sachez qu’un entretien annuel s’impose en matière de performance et de sécurité.

Le chauffage électrique est quant à lui beaucoup plus simple d’installation, et donc bien moins cher. Nul besoin de concevoir des tuyaux, il vous suffira d’investir dans des radiateurs électriques et de les brancher sur une prise secteur (de 1 500 à 4 500 euros). De même, le chauffage électrique nécessite peu d’entretien.

Notez qu’il est possible d’obtenir des crédits d’impôt si vous achetez une chaudière au gaz respectueuse de l’environnement ou si vous installez un système de régulation du chauffage électrique.

 

Coûts à l’usage

En revanche, les coûts ont tendance à s’inverser lorsque qu’on compare le prix du kWh de gaz qui oscille entre 6 et 7 centimes, et celui de l’électricité qui tourne autour de 13 centimes d’euros pour le tarif réglementé d’EDF. En effet, le chauffage au gaz est la solution la plus économique sur le long terme.

Sachez par ailleurs que les offres sur le marché du gaz sont particulièrement intéressantes et peuvent conduire à une nette différence avec le tarif réglementé. Enfin, il est important de préciser que les nouvelles chaudières, notamment les chaudières à condensation, consomment moins et allègent donc la facture de gaz. 

 

Deux conforts de chauffe 

Le gaz et l’électricité apportent tous deux des conforts de chauffe particuliers. Particulièrement adapté aux grandes surfaces, le gaz fournit une chaleur homogène qui n’assèche pas l’air. Aujourd’hui, les différents dispositifs de chauffage électrique ont permis d’améliorer la qualité du chauffage pour uniformiser la chaleur.

Le chauffage électrique est très rapide à mettre en route et il est simple d’obtenir précisément la température souhaitée, ce qui permet d’empêcher que les pièces soient surchauffées. Mais actuellement, le thermostat permet également de régler la température avec précision.

 

Chauffage et critères du logement

L’efficacité et le coût du chauffage vont varier en fonction de la taille de votre logement, du nombre de personnes qui l’occupent, de leurs routines de chauffage, du climat de votre région et de la performance de votre isolation.

Mais de manière générale, il est conseillé de privilégier le gaz naturel pour les logements de moyenne ou de grande taille. S’il vaut mieux choisir le gaz pour chauffer efficacement de grandes maisons sans dépenser des sommes folles, les deux solutions sont envisageables pour les logement moyens. Pour autant, si vous chauffez quotidiennement votre logement, il est plus intéressant de choisir le gaz à long terme.

L’électricité est en revanche préférable pour chauffer ponctuellement un logement de petite ou moyenne taille, comme par exemple une maison de vacances, ainsi vous évitez les frais d’installations très élevés du gaz.

 

Quelles répercussions sur la planète ?

Là encore, gaz et électricité polluent la planète de manière différente. Étant donné que les 3/4 de l’électricité française sont produits à partir des centrales nucléaires, l’électricité génère indirectement des déchets nucléaires dangereux pour l’environnement et la santé humaine. Mais la combustion du gaz naturel entraine la diffusion de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. 

Que vous optiez pour un chauffage au gaz ou à l’électricité, sachez qu’il est toujours possible de choisir une offre moins chère que les tarifs réglementés depuis l’ouverture du marché de l’électricité et du gaz naturel à la concurrence. Si vous avez besoin d’aide pour vous décider sur une offre, n’hésitez pas à consulter des comparateurs d'offres d'énergie en ligne pour vous assister dans votre choix !

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème