Rénovation énergétique des bâtiments existants : tout savoir sur le DPE

Dans le cadre de la politique énergétique de l’Union européenne, le DPE ou diagnostic de performance permet de mesurer la consommation d’énergie ainsi que les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments et des logements. Obligatoire dans certains cas, le DPE est un guide fort utile pour optimiser la performance énergétique de son logement et réduire sa facture d’énergie ! Vous souhaitez savoir pourquoi et comment établir un DPE ? Happ-e vous dit tout sur le DPE pour les logements existants.

 

 

Qu’est-ce qu’un DPE ?

Afin d’évaluer la consommation énergétique des bâtiments ainsi que le taux de CO2 qu’il produisent, le DPE répond à des questions précises et fournit des informations réglementées. Il faut savoir que cette consommation dépend en grande partie du type et des conditions d’usage du chauffage. Ainsi, le DPE établit un descriptif du bâtiment ou du logement notamment pour évaluer la qualité de son isolation, et relève la nature des équipements thermiques (chauffage, eau chaude, refroidissement, ventilation, etc.). 

 

Le DPE peut se présenter de deux façons. Soit il reprend l’analyse des factures pour mesurer la quantité d’énergie réellement consommée, soit il propose une estimation de la consommation correspondant à une utilisation classique du logement ou du bâtiment. Afin de vous aider à bien évaluer la dépense énergétique de votre logement, le DPE situe celui-ci dans une grille de performance comparative composée d’étiquettes à 7 classes (de A à G). L’étiquette énergie permet de se faire une idée de la consommation d’énergie du logement tandis que l’étiquette climat indique la quantité de gaz à effet de serre rejetée par le logement. 

 

 

Améliorer la performance énergétique de son logement

Le DPE vous permet de prendre connaissance de la performance énergétique de votre logement afin de mesurer son coût en terme d’énergie et son impact sur l’environnement. Si des économies d’énergie s’imposent pour votre porte-monnaie comme pour la planète, Il vous tient informé des actions possibles pour réduire votre dépense énergétique. Le DPE comprend généralement un ensemble de recommandations de travaux de rénovation énergétique et de conseils d’usage et de gestion de vos équipements. 

 

Si le DPE n’est pas obligatoire, il est souvent l’élément déclencheur des travaux visant à améliorer la performance énergétique des logements et bâtiments. Aussi d’après l’ADEME, 29 % des logements qui ont fait l’objet d’une rénovation énergétique ont au préalable été analysés au prisme du DPE ! 

 

 

Dans quels cas, le DPE est-il obligatoire ?

Le DPE s’adresse essentiellement aux acquéreurs et aux locataires afin de leur permettre d’évaluer la performance énergétique du logement dans lequel ils emménagent.  C’est pourquoi la loi prévoit l’obligation de fournir un DPE en cas de vente de bâtiment clos et couvert (maison, appartement, immeuble, bâtiment tertiaire etc…) et de location de tout logement ou immeuble à usage d’habitation. C’est au vendeur ou au propriétaire d’établir le DPE à ses frais.

 

Ce diagnostic peut être décisif dans l’achat ou la location d’un bien. Il incite généralement les acquéreurs et locataires à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Selon l’ADEME, 70 % des ménages ayant pris connaissance des recommandations du DPE pour leur logement ont réalisé des travaux de rénovation énergétique.

 

Enfin, rappelons que la loi TEPCV rend obligatoire la rénovation énergétique de tous les bâtiments privés résidentiels de classe F et G avant 2025. Le DPE est donc très utile pour faire le point sur la dépense énergétique de son logement afin de répondre aux obligations légales et d’alléger sa facture d’électricité. 

 

 

Établir votre propre DPE

Vous souhaitez établir un DPE pour votre logement ? Sachez qu’il est important de trouver un diagnostiqueur certifié répondant à certains critères de compétences, tout en étant garanti par une assurance. La certification de l’organisme est obligatoire pour valider le DPE. Aussi, n’hésitez pas à vous rendre sur l’annuaire des diagnostiqueurs certifiés

 

Enfin, sachez que les travaux coûtent en moyenne 10 000 euros par ménage, mais  les diverses aides auxquelles vous avez droit ( aide de l’Ana, des collectivités territoriales, des fournisseurs d’énergie…) permettent de réduire le coût de la rénovation d’environ 17 %. 

 

Vous  savez désormais tout sur le DPE, n’hésitez pas à vous lancer dans des travaux si vous souhaitez faire des économies d’énergie.

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème