Si vous savez compter jusqu'à zéro, vous savez combien consomme un chauffage solaire...

Certes, le titre de cet article un peu provoquant prête à la discussion. Mais on vous explique pourquoi la consommation d'une installation de chauffage solaire peut dans la théorie être nulle.... et dans la réalité en tout cas énormément moins coûteuse qu'un chauffage traditionnel... !

 

Le soleil : une énergie gratuite, performante et illimitée pour votre chauffage !

 

Pas de citerne, ni de stations-services ou de fournisseur pour faire le plein de soleil ! C'est une énergie gratuite, propre et qui ne risque jamais de manquer !

Mieux encore, pour convertir les rayons du soleil en chaleur, un capteur solaire n'a besoin d'aucune énergie. Voilà pourquoi l'on peut dire qu'un dispositif fonctionnant au solaire ne devrait pas consommer le moindre kWh payant. C'est vrai, sauf que...

En l'état actuel des technologies, un chauffe-eau ou un chauffage solaire ne peut couvrir l'intégralité des besoins d'un foyer en chauffage ou en eau chaude. Il nécessite le plus souvent une énergie d'appoint ( l'électricité ou le gaz naturel, le bois...) pour donner le meilleur de lui-même. Et c'est cette consommation complémentaire qui, elle, coûte en consommation.

 

Consommation d'un chauffage solaire... Juste une histoire de compléments énergétiques !

 

chauffage solaire consommationPar exemple dans le cas d'un chauffe-eau, l'énergie solaire peut souvent couvrir jusqu'à 70 % de vos besoins en eau chaude, le reste devant alors être fourni par une énergie d'appoint produite par exemple par la résistance électrique d'un ballon.

Les systèmes solaires ont recours à ces compléments d'énergie à un niveau plus ou moins élevé selon l'ensoleillement du lieu, son orientation, mais également l'utilisation qui en est faite.

Des consommations à prix plancher...

Ainsi, le plancher solaire direct n'a besoin d'aucune énergie supplémentaire. Comme son nom l'indique, il est directement relié, via des canalisations calorifugées, aux capteurs solaires du toit, sans passer par un ballon d'eau chaude ou autre dispositif d'appoint. En ce sens, on peut dire que la consommation d'un plancher solaire direct est proche du zéro.

Mais il y a un mais : en plein hiver ou en cas de déficit trop aigu d'ensoleillement, ce plancher solaire ne peut pas fournir la chaleur suffisante à un confort thermique satisfaisant. Il faut donc prévoir quelques émetteurs de chaleur supplémentaires (radiateurs, poêle à bois...) pour pallier cette insuffisance.

 

Alors, combien consomme un chauffage solaire ? Mauvaise question !

 

Finalement, l'important n'est pas de savoir combien consomme un chauffage ou un chauffe-eau solaire, mais bien combien il vous fait économiser par rapport à des installations équivalentes en énergie traditionnelle.

Sachant qu'un dispositif utilisant l'énergie solaire gratuite peut couvrir jusqu'à 50 % de vos besoins, en eau chaude et en chauffage (jusqu'à 70 % des besoins pour l'eau chaude sanitaire seule), le calcul des économies réalisées par rapport à une installation sans solaire est sans appel ! D'autant qu'avec Happ-e, vous économisez 11% sur les consommations d'électricité d'appoint de votre installation solaire !

Installez-vous confortablement...

Reste évidemment les coûts liées à l'installation de l'équipement solaire. Sachez que ces coûts sont amortis en quelques années par les économies d'énergie réalisées et par les nombreuses aides financières proposées par l'Etat et les organismes publics dans le cadre de la Loi sur la transition énergétique.

Alors pour votre confort, pour votre budget et pour la planète, laissez entrer le soleil !

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème