Quitter Paris pour la Province… Ils l'ont fait et ne le regrettent pas ! 

C'est un chiffre qui donne le vertige : 50 % des Franciliens rêvent de partir s'installer en Province !* Si chacun d'entre eux réalisait son rêve, Paris deviendrait un vrai désert, ou presque ! On a essayé d'en savoir plus sur les motivations qui ont poussé les courageux ayant concrètement franchi le pas…

 

Ils ont quitté Paris pour la Province, pas seulement pour l'argent…

Même si les raisons financières (coût de la vie et du logement) comptent pour beaucoup dans l'envie de quitter la capitale, les "ex-Parisiens" interrogés invoquent le plus souvent des raisons plus profondes :
- L'impression d'être en perpétuel combat pour endurer le stress ambiant dans la ville comme au travail.
- Le temps passé dans les transports qui est autant de temps perdu pour la vie de famille.
- La mauvaise qualité de l'air souvent responsables de problèmes de santé pour les enfants.
- Le sentiment de ne pas pouvoir profiter de l'offre culturelle et de loisirs à Paris, par manque de temps ou à cause de la fatigue.
- Le peu de lien social avec ses voisins ou les habitants de son quartier.

 

…Mais quand même un peu !

Inutile de se voiler la face. En plus des motivations évoquées ci-dessus, nos "déserteurs" mentionnent aussi (et parfois surtout) des questions financières pour justifier leur départ.
Lorsque l'on sait le coût de la vie (hors logement ) est en moyenne 9 % plus élevé à Paris qu'en Province* et que les loyers y sont 49 % plus chers* (!) on ne peut que les comprendre !
Et même si l'écart des salaires du privé est encore aujourd'hui supérieur à 10 % en faveur des salariés parisiens, ce manque à gagner est, selon les intéressés, largement compensé par le coût de la vie moindre et une meilleure qualité de la vie.
 

Alors, qu'ont-ils trouvé en Province qu'ils n'avaient pas à Paris ?

Lorsque l'on prend connaissance des témoignages de personnes ayant déménagé de Paris pour vivre en Province, on est d'abord frappé par le très petit nombre de ceux qui regrettent ce choix. Pour les autres, ce changement de vie semble avoir été plus que profitable. Parmi les bénéfices évoqués :
- Un logement beaucoup plus grand pour un loyer sensiblement moins élevé qu'à Paris
- La fin des longues heures dans les transports en commun ou les embouteillages
- La proximité de la nature, un air plus sain .
- Le plaisir de pouvoir se nourrir avec une alimentation provenant de la région et donc forcément moins cher.
- L'épanouissement des enfants, moins stressés et plus en contact avec la vraie vie.
- Une vie sociale enrichie avec les voisins…

 

Quitter Paris pour la Province, qu'en dites-vous ?

Alors, si vous êtes francilien, vous reconnaissez-vous dans le portrait de ces parisiens qui ont fait leurs cartons de déménagement pour aller vivre une autre vie loin de l'agitation de la capitale ? Si c'est le cas, inutile de préciser que partir sur un coup de tête ne sera jamais la bonne idée. 
Prenez le temps d'y réfléchir, d'en parler autour de vous, et de prendre la mesure de tous les changements qu'une telle décision implique.
Enfin, pour terminer sur une note un peu plus légère, sachez qu'une chose au moins reste immuable : de Lille à Perpignan et de Bordeaux à Strasbourg, quel que soit l'endroit où vous déciderez de poser vos valises, vous pourrez toujours économiser 8% sur vos consommations d'électricité avec Happ-e ! C'est déjà ça…

* Etude Insee MARS 2016 insee.fr/fr/statistiques/1908158

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème