Vous déménagez. Avez-vous droit à un congé ?

On pense habituellement qu'une entreprise est tenue d'accorder à ses salariés un ou plusieurs jours de congé lorsqu'il déménage. Hélas, ce n'est pas si simple que cela…

 

 

Pas de congé déménagement dans le droit du travail !

Non, vous ne rêvez pas. Contrairement, par exemple,  à ce qui se passe pour les mariages ou les naissances, le code du travail ne prévoit aucun congé pour le déménagement ! Cela semble difficile à croire, mais c'est ainsi. Vous êtes censé être à votre  poste pendant que les déméngeurs sont en train de tout vider à la maison et de transporter vos meubles et cartons de déménagement vers votre nouveau chez-vous !

Heureusement, il y a les conventions collectives…

On vous sent un peu dépité, mais rassurez-vous ! Si le code du travail ne prévoit pas de congé déménagement, la plupart des conventions collectives, elles, se montrent plus généreuses !
C'est donc le moment de vous pencher sur VOTRE convention collective ou de vous adresser à votre servie Ressources Humaines. Vous serez alors informé sur vos droits en matière de congé déménagement.

Un ou deux jours pour vous !

Si votre convention collective a bien prévu des congés déménagement, votre employeur sera alors tenu de vous octroyer un congé pour votre déménagement (Au moins un ou deux jours, selon la convention). Assimilé à des journées de travail payées, ce congé ne sera donc pas décomptées de vos 5 semaines de congés annuels.
Pour profiter de votre congé déménagement faites en rapidement la demande à votre employeur, en lui fournissant un justificatif de votre changement d'adresse, par exemple votre nouveau bail.
Mais attention : si votre entreprise n'est régie par aucune convention collective, votre employeur a parfaitement le droit de vous refuser tout congé déménagement. C'est trop injuste… 

Et pour les fonctionnaires alors ?

Là encore il n'y a pas de règle précise sur le congé de déménagement de agents de la fonction publique.
Cependant, si vous êtes concerné, et  selon votre  administration, vous aurez généralement droit à un ou deux jours de congé au titre des "autorisations spéciales d’absence".

 

Quelques conseils de bons sens pour votre congé déménagement !

Très logiquement, et si votre employeur vous y autorise, nous vous recommandons de prendre votre congé le vendredi ou, si vous avez obtenu deux jours, le jeudi et le vendredi. Vous aurez ainsi tout le week-end pour investir votre nouveau logement et vous y réinstaller tranquillement.
Et surtout, n'oubliez pas, le jour de votre départ  de transmettre les index du compteur du logement que vous quittez à votre ancien fournisseur d'électricité. Puis à votre arrivée, de transmettre ceux de votre nouveau logement au nouveau fournisseur que vous aurez choisi. Inutile de vous dire qu'on vous recommande bien entendu  Happ-e, si vous voulez économiser 8% sur vos consommations d'électricité !)

Cet article vous a plu

- 8%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème